Take Two Interactive Rachète Playdots

Take Two Interactive rachète le studio mobile Playdots

Propriétaire de cinq grandes firmes de jeux vidéo (avec Rockstar, 2K, Private Division, Squad et T2 Licensing), Take Two Interactive vient de s'autoriser une petite folie en rachetant le studio Playdots.

Ce studio spécialisé dans les jeux mobiles a développé trois jeux avec Dots, Two Dots et Dots & Co. Avec ce rachat, Take Two souhaite renforcer son offre de jeux sur mobile. Take Two Interactive a ainsi déboursé 192 millions de dollars pour cette transaction. L'éditeur a ainsi payé directement 90 millions de dollars et les actions de la firme ont comblées les 102 millions restants. Ce rachat ne devrait pas bouleverser les plans de Playdots puisque Nir Efrat, actuel PDG du studio garde sa place.

Pour rappel, la firme mère de Rockstar a annoncé que 93 jeux sont prévus pour sortir d'ici mars 2025. Sur ces 93 jeux, 21 seront des jeux mobiles. Ce rachat est donc peut bien calculer de la part de la maison mère de Rockstar.

[SOURCE]


Jeux PS5 et Xbox Series X plus cher Take Two

Sur PS5 et Xbox Series X, les jeux Take Two Interactive coûteront plus cher

C’est officiel, les nouvelles consoles devraient arriver pour la fin de l’année 2020 dans nos salons et lancer enfin la dixième génération de consoles afin de remplacer la PS4 et la Xbox One. Cette nouvelle génération commence d’ores et déjà de manière assez spéciale, compromise par la crise sanitaire du Covid-19, une rivalité Sony contre Microsoft à son sommet avec une grosse stratégie de communication. Nous sommes au début du mois d’août, les consoles devraient sortir d’ici deux à trois mois et nous n’avons toujours pas la date ni le prix.

Quoi qu’il en soit, une nouvelle chose fait débat autour de cette nouvelle génération de consoles : le prix des jeux. Fixés officiellement par les éditeurs à 69,99€, les jeux PS4, Xbox One et Nintendo Switch font déjà polémiques par leur prix déjà coûteux. Depuis quelques semaines, l’industrie commence à demander une augmentation des prix pour pallier aux coûts des développements qui sont de plus en plus élevés. Du côté de Take Two, le choix semble déjà fait. Les jeux PS5 et Xbox Series X coûteront plus cher. Strauss Zelnick, le PDG de la firme l’a annoncé au cours de leur dernière conférence téléphonique. 

Il n'y a pas eu d'augmentation de prix pour les jeux majeurs depuis très longtemps, malgré le fait qu'ils coûtent beaucoup plus cher à concevoir. Et nous pensons que le prix se justifie par la valeur que nous offrons aux consommateurs et par le genre d'expérience que vous ne pouvez vraiment avoir que sur ces consoles de nouvelle génération [...] Évidemment, nous ne parlons pas au nom de l'industrie, qui ne se coordonne naturellement pas sur ces questions. Le prix doit refléter la qualité de l'expérience, et nous nous efforçons de proposer les meilleures expériences. Et de notre point de vue, c'est un changement de prix extrêmement modeste étant donné que les prix n'ont pas évolué depuis très longtemps.

Strauss Zelnick - PDG Take Two Interactive

Les jeux Take Two devraient donc coûter (officiellement), 74,99€ au lieu de 69,99€. Le premier jeu à subir cette hausse sera donc NBA 2K21 qui est d’ores et déjà fixé au prix de 74,99€ sur PS5 et Xbox Series X, et au prix de 69,99€ sur PS4 et Xbox One. 

À noter également, le prix de chaque jeu sera revu au cas par cas. Ainsi, tous les jeux Take Two ne subiront pas cette hausse de prix. Pour NBA 2K21, ce prix est justifié par un gros développement puisque l’ensemble de la licence est repartie à zéro pour la next-gen. Cependant, on peut d’ores et déjà nous dire que les jeux Rockstar Games seront touchés par cette hausse de prix. 

Bonne fin de journée à tous sur Rockstar Mag' !


Take Two Bilan Fiscal Mai 2020

130 millions de GTA V dans la nature, et excellent trimestre pour Take Two Interactive

Comme tous les ans, le mois de mai est le moment idéal pour Take Two pour nous faire un petit résumé de son dernier trimestre fiscal. Et comme très souvent depuis quelques années, il n'y a pas de quoi s'inquiéter pour la firme propriétaire de Rockstar Games. Bien entendu, GTA Online est en grande partie responsable de ses très bonnes périodes.

Take Two Interactive annonce que lors de cette dernière année fiscale (avril 2019/mars 2020) il y a eu une solide performance de la part des jeux Take Two actuellement installés, dont GTA Online qui ne cesse d'être un énorme succès. L'année fiscale en cours (avril 2020/mars 2021) ne devrait pas être une grosse année en terme de sortie de jeux. Cependant, de gros jeux seront lancés après mars 2021. Un très gros programme qui est composé de nouvelles licences ainsi que des suites de jeux bien connus.

https://www.youtube.com/watch?v=24Gp-yHd7BA&t=6s

GTA Online à dépassé son nombre record de joueurs deux fois en 2019. Une première fois en juillet pour la sortie de la mise à jour du Diamond Casino & Resort, puis une nouvelle fois en décembre 2019 pour la sortie de la mise à jour du braquage du Diamond Casino. De son côté, Red Dead Online a dépassé son nombre record de joueurs en décembre 2019 pour le lancement de la mise à jour distillerie. Un score similaire fut également atteint en janvier 2020.

Grand Theft Auto V dépasse désormais la barre des 130 millions de jeux écoulés en moins de sept ans. Ce qui en fait le jeu le plus vendu de la décennie aux États-Unis. Tandis que Red Dead Redemption II est le jeu le plus vendu sur les quatre dernières années aux USA. Le jeu culmine désormais à plus de 31 millions de jeux écoulés en un an et demi.

Strauss Zelnick a souligné que Rockstar Games et Take Two Interactive continueront d'alimenter GTA Online et Red Dead Online en contenu au cours de l'année 2020. Fait un peu plus intéressant, Take Two a annoncé que Rockstar pourrait également "fournir une gamme d'améliorations de gameplay et de contenu pour Red Dead Online et GTA Online" au cours de l'année. Une déclaration un peu mystérieuse pour le coup. Il pourrait s'agir d'ajout de gameplay et de contenu comme de nouvelles radios pour GTA Online par exemple.

Take Two annonce également que ce sont 93 jeux qui vont être lancés d'ici mars 2025.
Il devrait y avoir 15 portages sur les plateformes next-gen.
Sur les 93 jeux, il y en aura 47 qui seront des suites de grandes licences, et 46  qui seront de nouvelles licences.
Sur les 93 jeux, 21 jeux seront des jeux mobiles, tandis que 72 jeux seront pour les PC et consoles et 7 jeux seront pour PC, consoles et mobiles.
Toujours sur les 93 jeux, 67 jeux seront des jeux normaux, alors que 26 seront des free-to-play.

[SOURCE]

Bonne fin de nuit à tous sur Rockstar Mag' :)


Take Two Affaire Dan Houser

Take Two ne souhaiterait pas aborder l'affaire Dan Houser

Depuis mardi soir, il règne une certaine tension autour de Take Two et Rockstar, depuis l'annonce du départ de Dan Houser. Si nous ne disposons pas de beaucoup d'informations, Take Two se veut rassurant en annonçant que la firme va entrer dans les meilleures années de son histoire, tout en confirmant que Sam Houser devrait rester à la tête de Rockstar.

Cependant, d'après les premiers bruits de couloirs, tout ne serait pas aussi joyeux du côté de New York actuellement. L'analyste Benji-Sales bien connu de l'industrie du jeu vidéo pense que Take Two a voulu rapidement passer à autre chose pour éviter de s'étendre sur le sujet.

Les commentaires de Take-Two concernant le départ de Dan Houser ont été vraiment très brefs et basculaient tout de suite sur le leadership de Sam.
En d'autres termes, ils ont donné l'impression que la rupture n'a pas été très cordiale. Je suis curieux de voir si Dan va rejoindre un nouveau studio ou créer le sien.

Cela fait écho aux déclarations Strauss Zelnick lors du bilan financier. Le PDG de Take Two déclarait ainsi au magazine Barron's :

Je peux définitivement dire que Sam restera avec Rockstar à l’avenir. Sam et moi sommes intimement liés.

Du côté de chez GamesIndustry, ce même Strauss Zelnick a déclaré :

Nous sommes reconnaissants de sa contribution et nous respectons grandement tous les membres de notre équipe, et le fait qu'ils puissent continuer à agir n'influence en rien ce respect, et nous souhaitons bonne chance à Dan. Cela dit, il a a été en congé prolongé pendant un certain temps, et pendant ce temps, Rockstar s'est renforcé.
Le studio Rockstar à titre individuel, et Take-Two dans son ensemble jouent collectif. Le capitaine de Rockstar Games est Sam Houser, qui a fondé l'entreprise, et nous croyons dans toute cette équipe dirigée par Sam. Cette situation nous va très bien, même si nous souhaitons bonne chance à Dan pour le prochain chapitre de sa carrière.

Aujourd'hui, il est très difficile de savoir ce qu'il se passe réellement autour de Take Two et Rockstar. Une chose est certaine, l'avenir risque d'être délicat et cela sera intéressant de voir comment les choses évoluent.

[SOURCE]

Bon après-midi à tous sur Rockstar Mag' !


Bilan Take Two Q3 2019-2020

Bilan Q3 : Take Two annonce les années les plus importantes et le plus diversifiées de leur histoire

C’était une annonce très attendue, l’annonce du bilan trimestriel de Take Two Interactive pour le troisième trimestre de l’année fiscale en cours. Ce bilan est donc le résultat des chiffres du 1er octobre 2019 au 31 janvier 2020. Sans surprises, Take Two se félicite d’avoir réalisé un excellent trimestre et une période de Noël très satisfaisante grâce à GTA Online, GTA V, Red Dead Redemption II côté Rockstar ainsi que Borderlands 3, The Outer Workds et NBA 2K côté 2K Games. 

Red Dead Redemption II dépasse la barre des 29 millions d’exemplaires écoulés en un an sur PS4, Xbox One, PC et Google Stadia (alors qu’au dernier bilan, il en était à 26,5 millions). Il a été annoncé que GTA V a dépassé la barre des 120 millions d’exemplaires écoulés. Cela signifie qu’il s’est vendu 20 millions de GTA V juste sur l’année 2019. 

Concernant l’avenir de Take Two, la firme se montre très optimiste et annonce carrément qu’elle va bientôt entrer dans les meilleures années de son histoire (rien que ça) :

Le pipeline de jeux en développement de Take-Two au cours des prochaines années est le plus important et le plus diversifié de notre histoire, y compris les sorties de nos plus grandes franchises, une nouvelle IP et un large éventail d'expériences de jeu, toutes conçues pour captiver et engager le public bien au-delà de la sortie initiale.

Vous l’aurez compris, la cadence de jeux va considérablement augmenter pour Take Two dans les prochaines années. Est-ce réellement une bonne chose ? Lors de ce bilan, Take Two n’abordera pas le départ de Dan Houser, le cofondateur et actuel vice-président de Rockstar Games jusqu’au 11 mars prochain. Cependant, lors d’une interview accordée au site Barron’s, Strauss Zelnick a annoncé que Sam, le frère aîné de Dan ne devrait pas quitter la présidence de Rockstar (du moins pour le moment). 

"Je peux définitivement dire que Sam restera avec Rockstar à l'avenir. Sam et moi sommes intimement liés".

Lors du call téléphonique, Take Two a précisé la même chose aux investisseurs et a souhaité bonne chance à Dan. La firme n’est absolument pas rentrée dans les détails. À en croire ce communiqué de presse, tout semble aller pour le mieux pour Take Two Interactive et le départ de Dan Houser ne serait donc pas un souci pour la société qui va réaliser ses plus belles années. Il ne reste plus qu’à patienter pour découvrir cela dans les prochaines années.

[SOURCE]

Bonne soirée à tous sur Rockstar Mag' :)


Départ Dan Houser : Devons-nous être inquiets ?

Devons-nous être inquiets du départ de Dan Houser ?

Bienvenue dans un nouveau édito sur Rockstar Mag afin de parler plus largement et d’apporter une analyse sur l’affaire de cette nuit, nous parlons bien entendu de l’annonce du départ de Dan Houser qui ne sera plus vice-président, producteur et scénariste à partir du 11 mars prochain. Bien entendu, la première chose qui nous vient en tête c’est l’avenir de Rockstar Games avec en ligne de mire le très attendu GTA VI, toujours pas annoncé officiellement. Devons-nous être inquiets de cette annonce qui a tout de suite fait chuter l’action de Take Two Interactive dès les premières minutes qui ont suivi l’annonce? On voit tout cela ensemble.

Pour éviter tout suspense, nous allons clairement annoncer que oui, forcément un départ de cette ampleur est forcément inquiétant et peu présager beaucoup de changements, bons comme négatifs. Commençons tout de même par GTA 6.

Grand Theft Auto 6 menacé ?

La sortie de GTA 6 ne sera pas menacée et le jeu n’a aucun risque d’être annoncé. On peut même dire que c’est le seul qui risque de ne pas subir les conséquences de ce départ. En effet, si le jeu n’est toujours pas annoncé officiellement par Rockstar, tout le monde sait qu’il est actuellement en développement depuis de nombreuses années. Ainsi, une grande partie du contenu, ainsi que de la direction du jeu doivent être terminés. 

Pour rappel, le scénario de Red Dead Redemption II était terminé dès l’automne 2012. Alors que le jeu ne fut annoncé qu’à l’automne 2016 (en octobre) et qu’il est sorti deux ans plus tard en octobre 2018. Le script du jeu était donc prêt quatre ans avant son annonce et six ans avant sa sortie. Il n’y a donc aucune crainte à avoir pour GTA 6 qui restera dans l’âme des frères Houser et dans la vision des scénarios de Dan Houser. 

Sam Houser, le dernier des membres fondateurs

Sam Houser

Après le départ de Gary Foreman, Jamie King et Terry Donovan après l’affaire du Hot Coffee en 2006, Sam et Dan Houser étaient les deux seuls membres fondateurs encore présents chez Rockstar. Un autre membre emblématique du studio, Leslie Benzies, restait à la tête de Rockstar North et supervisait les projets Rockstar. Avant de quitter Rockstar en 2016 et de poursuivre la firme étoilée ainsi que Take Two Interactive en justice. 

Aujourd’hui, avec le départ de Dan, Sam reste le dernier des cinq membres fondateurs. Alors, la question logique que l’on se pose est de savoir jusqu’à quand ? En tant qu’actuel président de la firme, Sam Houser est sans doute sous contrat spécial ne lui permettant pas d’être aussi libre que son frère. Cependant, pouvons-nous nous attendre à un départ également de ce dernier, ce qui serait une vraie catastrophe pour la firme ? Probablement.

Les prochains mois seront décisifs. Si Sam Houser décide de rester, il se pourrait bien qu’une certaine tension puisse exister entre les deux frères, ce qui rendrait les choses beaucoup plus compliquées. Cependant, si Sam vient à abandonner le navire lui aussi, cela signifierait sans l’ombre d’un doute que le réel problème est Take Two Interactive. La suite des événements sera donc très intéressante à suivre, même s’il ne devrait plus y avoir de mouvements tant que le prochain jeu de Rockstar n’est pas disponible sur le marché. 

Rockstar Games : Vers une indépendance loin de Take Two ?

Pourrait-on avoir un petit espoir sur une indépendance de Rockstar Games dans les prochains mois ou les prochaines années ? Pas vraiment. Pour cela, il faudrait que Take Two décide de se séparer de Rockstar Games, étant donné que Rockstar appartient à la firme étoilée. Chose qui n’arrivera donc jamais étant donné que Rockstar permet à Take Two de récolter des millions (et même des milliards de dollars) grâce à GTA V. Pour rappel, le jeu a rapporté plus de 6 milliards de dollars de bénéfices entre septembre 2013 et avril 2019.

Ainsi, pour devenir indépendant, Rockstar devrait racheter sa «liberté». Mais également racheter les droites des licences comme GTA, Red Dead, Max Payne, L.A. Noire et toutes les autres, puisque ces dernières sont la propriété de Take Two Interactive. 

Devons-nous être inquiets de l'avenir de Rockstar Games ?

Même s’il est un peu trop tôt pour en parler, étant donné que nous ne savons pas si d’autres départs suivront, nous pouvons déjà annoncer qu’il n’y a aucune inquiétude à avoir sur le court terme. Tout semble indiquer que GTA 6 est le prochain jeu de Rockstar et comme indiqué un peu plus haut, le plus gros du travail de Dan est sans doute déjà réalisé. Ensuite, il faut savoir que Rockstar (comme toutes les firmes de jeux vidéo) ne travaille pas sur un seul projet. Une multitude d’autres projets sont en cours de développement chez Rockstar. Certains ne seront peut-être jamais annoncés, ou ne sortiront jamais. D’autres si. Quoi qu’il en soit, sur ces multiples projets, là encore la petite touche de Dan sera présente. 

Ainsi, c’est dans un avenir plus ou moins lointain que nous pouvons avoir de réelles craintes. En octobre 2018, Dan Houser avait déclaré lors d’une interview qu’il travaillait avec une équipe de 5-6 scénaristes depuis plus de 15 ans. Ce qui serait très inquiétant, c’est de voir cette équipe suivre Dan et quitter Rockstar à son tour. Ce qui fait que Rockstar n’aurait plus de scénaristes dans ses rangs et là, ce serait beaucoup plus délicat. 

SAM ET DAN HOUSER INDÉPENDANTS ?

Sam & Dan Houser

La dernière question est donc de savoir si Sam et Dan Houser pourraient donc tous les deux quitter Rockstar et lancer leur propre studio indépendant ? En 2016, juste après son départ, Leslie Benzies avait fondé son studio et lançait son premier projet : Everywhere.

Ainsi, Dan Houser pourrait très bien faire la même chose, et être suivi par son frère par la suite. À ce jour, les frères Houser seraient assis sur une fortune dépassant de loin le million de dollars. Ce qui est bien assez pour se lancer dans un studio indépendant. 

Seul l’avenir nous le dira, quoi qu’il en soit, comptez sur Rockstar Mag' pour vous tenir informé de la moindre information concernant cette affaire avec Dan Houser.

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag' :) 


Ventes 150 Millions GTA V Red Dead Redemption II

150 Millions de GTA V et Red Dead Redemption II dans la nature

Nous arrivons déjà à la fin du premier mois de l’année 2020, et il est déjà l’heure de tirer le bilan de la dernière année. Take Two vient de publier ses chiffres du troisième trimestre de l’année fiscale en cours et sans surprises ils sont très bons. L’éditeur et propriétaire de Rockstar Games nous annonce que les deux derniers jeux de Rockstar, à savoir Grand Theft Auto V (2013) et Red Dead Redemption II (2018) cumulent à eux deux 150 millions d’exemplaires écoulés dans le monde.

Aux derniers chiffres officiels, Red Dead Redemption II culminait à 27,5 millions d’exemplaires, pour 115 millions de GTA V (chiffres de novembre 2019). Les deux jeux cumulés alors 142,5 millions d’exemplaires. Pour la seule période de Noël 2019, il y a donc eu 7,5 millions de GTA V et Red Dead Redemption II vendus pour Rockstar et Take Two Interactive. En attendant les chiffres exacts, on peut penser que le nouvel opus de Red Dead a franchi la barre des 30 millions d’exemplaires et que GTA V se rapproche à grands pas des 120 millions d’unités ! 

Parlant de GTA V, Take Two précise qu’il s’agit du jeu vidéo le plus vendu de la décennie 2010-2019. Concernant Red Dead Redemption II, il s’agit du jeu le plus vendu des quatre dernières années (entre 2014 et 2019 donc, GTA V étant le record de 2013). 

GTA Online a battu de multiples records en 2019, notamment lors des mois de juillet, août et décembre avec les records de connexions de joueurs au jour, à la semaine et au mois qui ont tous été battus les uns après les autres. Concernant Red Dead Online, une hausse signficitaive de joueurs fut constatée en décembre avec la sortie de la mise à jour Distillation Clandestine.

Tout semble aller pour le mieux pour Take Two et Rockstar Games qui multiplient les records et les bénéfices en attendant l’annonce que tous les joueurs attendent : le prochain jeu de la firme étoilée.

[SOURCE]

Bonne fin de journée à tous sur Rockstar Mag' :)


Take Two Interactive

Take Two Interactive prêt à s'engager pour plus de transparence dans les loot boxes

C'est désormais devenu une habitude, les DLC et autres extensions et Loot Boxes font les joies des grands éditeurs de jeux vidéo qui s'en donnent à coeur joie ! Si certains DLC et certaines extensions peuvent vraiment être sympa (Episodes From Liberty City du côté de Rockstar avec GTA IV, Undead Nightmare avec Red Dead Redemption, ou bien les DLC de The Witcher III du côté des autres éditeurs), pour ce qui est des loot boxes, c'est toujours une belle arnaque qui malheureusement marche énormément sur certains jeux.

De notre côté, nous avons de la chance puisque Rockstar Games n'a pas encore succombé à cette tentation. GTA Online et Red Dead Online sont pour le moment exonéré des loot boxes malgré le fait que Take Two soit friand de ce genre de pratiques. En effet, en décembre 2017, Karl Slatoff le PDG de Take Two annonçait que sa société n'avait pas de soucis avec ce genre de pratique surtout celles que le joueur peut débloquer en jouant sans les acheter. En mai 2019, c'était au tour du PDG Strauss Zelnick confirmait les propos du directeur de la firme en annonçant que d'un point de vue, c'était un principe "parfait".

Quoi qu'il en soit, les loot boxes font de plus en plus débat. Et certains pays commencent même à les interdire, car elles sont comparées à des jeux d'argent. C'est notamment le cas de la Belgique. Ainsi, les loot boxes dont de plus en plus parler. Et la semaine dernière, c'est Sony, Microsoft et Nintendo qui se sont liés ensemble pour parler de la transparence de ces dernières. Ainsi, dès 2020, les loot boxes dans les jeux des trois firmes indiqueront le taux de probabilité de gagner le gros lot !

C'est un rapport de l'Entertainment Software Association (l’ESA, les organisateurs de l’E3) qui l'indique à travers un communiqué de presse :

Microsoft, Nintendo et Sony ont indiqué à l’ESA leur engagement afin d’adopter de nouvelles politiques relatives à l’utilisation de loot boxes payantes dans les jeux développés pour leurs plateformes. Cela s’appliquera plus particulièrement aux nouveaux jeux et aux mises à jour de jeux qui ajouteraient ces fonctionnalités.

On apprend ainsi qu'une première liste d'éditeurs s’est également engagée aux côtés de Sony, Microsoft et Nintendo dont Take Two ! Ainsi, les choses pourraient commencer à bouger autour des Loot Boxes et moins inciter les joueurs à foncer tête baissée.

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag' :)


Take Two Interactive

Take Two s'attend à sortir des jeux de façon plus régulière

Take Two Interactive évoque le développement des futurs jeux vidéo édités par ses filiales. Il devrait en effet prendre moins de temps, selon les suppositions du dirigeant de l'entreprise. Tout cela pour des raisons technologiques, bien entendu, mais également techniques et financières.

Le site GamesIndustry.biz s'est en effet entretenu avec Strauss Zelnick lors de l'E3 à Los Angeles la semaine dernière. Dans l'entretien publié ce lundi, le patron de Take Two explique que les délais de développement devraient être raccourcis à l'avenir. Cette hypothèse s'appuie sur l'évolution des outils de développement et à l'augmentation / amélioration des effectifs de ses équipes. Mais pas seulement, et c'est là que nous fronçons les sourcils.

Selon Zelnick, en effet, les jeux non annualisés pourraient suivre de plus en plus le modèle du jeu-service. Autrement dit le jeu sort, coûte 70 euros, et demande plusieurs mois avant de voir arriver de nouvelles fonctionnalités dans le jeu. Ainsi, les développeurs diminueraient le contenu de leurs jeux. Par choix.

Il est possible que la compétence à délivrer du contenu de façon régulière longtemps après la sortie initiale d'un gros titre signifierait que, peut-être, cette sortie initiale ne serait pas aussi longue en terme de nombre d'heures de gameplay que par le passé, c'est-à-dire un monde où c'était tout ce que vous aviez.

Toutefois, il faut nuancer cette théorie. Il est vrai que le report de Red Dead Redemption II en 2017 avait mis Take Two dans une situation délicate. Effectivement, la firme n'avait à proposer que les sorties annuelles de NBA et WWE 2K en tant que sorties majeures. Et nous avons nous-mêmes été surpris de voir que seuls ce jeu et Grand Theft Auto V soient sortis sur PS4 et Xbox One. Même si GTA Online continue de nous occuper régulièrement.

Cela ne change pas l'idée de Strauss Zelnick cependant, même si cette dernière a ses limites :

Nous croyons que les jeux qui prennent leur temps sont une très bonne chose. J'étais mal vu il y a 12 ans quand nous avions dit que nous ne croyons pas à l'annualisation de jeux non-sportifs, et maintenant la plupart des gens sont d'accord avec nous. Mais je crois que 8 ans est probablement trop long.

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag' !


Take Two Interactive Loot Boxes

Take-Two n'a (toujours) pas de problème avec les loot boxes

La polémique autour des loot boxes, ces packs de contenus aléatoires achetés avec de l'argent réel, continue de faire la une de la presse vidéoludique. Même si cette dernière pointe du doigt cette pratique, force est de constater que les éditeurs y sont assez favorables. La maison-mère de Rockstar Games, Take-Two Interactive, en est convaincue : ce type de microtransaction ne leur pose pas de soucis.

En effet Strauss Zelnick, le président-directeur général de la firme, l'affirme face à ses actionnaires : le principe des loot boxes serait « parfait ». Il faut dire que ce patron a la langue bien pendue. Non content d'avoir révélé la fin de la bêta de Red Dead Online pile la veille de la sortie de sa version « finale », il n'hésite pas à commenter de façon favorable un sujet aussi brûlant que les lootboxes.

Comme le rappelle Jeuxvideo.com, ces propos sont liés à l'actualité. Un sénateur américain du nom de Josh Hawley a proposé il y a dix jours une loi réglementant fortement les loot boxes au États-Unis, dans un souci de protection des individus les plus jeunes. Une telle mesure est déjà présente dans des pays comme la Belgique, mais cela n'empêche pas Take-Two de réitérer les mêmes propos sur le sujet qu'il y a un an et demi.

Comme il le dit lui-même, les loot boxes ne représenteraient que 3% des revenus de la société. Autant dire une goutte d'eau lorsqu'on les compare à ceux des microtransactions de Grand Theft Auto Online pour ne citer que lui. Toutefois, il en défend le principe en le considérant comme étant « raisonnable » voire même, comme cité plus haut, « parfait ». Visiblement, Take-Two Interactive ne considère pas ces systèmes comme des jeux d'argent.

Espérons que le jeune et brave sénateur Howley arrivera au bout de son projet de loi. Il suffit de prier pour que les lobbyistes du jeu vidéo tels que l'Electronic Software Association ou ESA ne viendront pas y mettre leur grain de SELL...

Bonne après-midi à tous sur Rockstar Mag' !