Take Two dépose finalement plainte contre les créateurs des modes re3 et reVC

Souvenez-vous en début d’année, on vous parlait d’une première mise en garde de Take Two Interactive concernant les projets de réécriture open-source des moteurs de jeu de Grand Theft Auto III et Vice City. Baptisés re3 et reVC, dont la sortie officielle datée de février 2021, les deux projets étaient ainsi retirés de la plateforme GitHub après seulement une semaine de mise en ligne.

L’idée de ces modes était ainsi de reproduire les moteurs (physiques et graphiques) de GTA III et GTA Vice City sans le code source d’origine et les proposer en libre accès et gratuitement à ceux qui souhaitaient se lancer dans diverses réalisations. La particularité de re3 et reVC c’était de pouvoir être adaptés sur PS VITA et Nintendo Switch et donc de jouer à GTA III et Vice City sur ces supports. Bien entendu, la seule condition était d’être propriétaire des versions originales de GTA III et Vice City sur PS2, Xbox, ou PC.

Quelques mois plus tard, en mai 2021, on apprenait que les créateurs du mod qui avaient passé plus de 5 ans ont travaillé sur ce projet, étaient parvenus à contourner l’interdiction de Take Two. Une bonne nouvelle qui ne sera finalement que de courte durée.

Take Two dépose officiellement plainte

Take-Two dépose une réclamation auprès de GitHub

Nous venons d’apprendre il y a quelques heures que Take Two Interactive, la maison mère de Rockstar Games venait de déposer plainte auprès de la cour des États-Unis du Nord de la Californie contre les créateurs de re3 et reVC pour violation de droits d’auteurs. Dans un document publié il y a quelques heures, nous en apprenons un peu plus sur les motivations de cette plainte.

Take-Two intente ce procès pour mettre un terme aux activités activités d’un groupe d’individus qui ont cherché illégalement à copier, adapter et distribuer au public le code source illicite de deux titres classiques de GTA : Grand Theft Auto III (“GTA3″) et
Grand Theft Auto : Vice City (” Vice City “), sans l’autorisation ou le consentement de Take-Two.

Parmi les nombreux reproches de Take Two concernant les créateurs des mods re3 et reVC, on peut voir que la firme n’approuve pas l’idée de voir ses jeux être jouables avec des « améliorations » et des « modifications » sur de nouveaux supports comme la PS VITA et la Nintendo Switch. C’est assez curieux de voir la maison mère de Rockstar attaquer un marché de consoles sur lesquelles Rockstar n’a jamais publié d’opus de la série Grand Theft Auto. Une preuve de plus dans l’arrivée de la GTA The Trilogy Remaster ?

Les Défendeurs prétendent que leur code source dérivé de GTA permet aux joueurs d’installer et d’exécuter les jeux sur de multiples plateformes de jeux, y compris celles sur lesquelles ils n’ont jamais été publié, tels que la PlayStation Vita et la Nintendo Switch.

Malheureusement, avec ce nouveau rebondissement, il y a peu de chances pour que Take Two ne parvienne pas à faire interdire ce projet. Encore une action douteuse de la part de l’éditeur, moins d’un mois après avoir fait interdire de nombreux mods. Dernièrement, il semblerait que la maison mère de Rockstar se concentre sur les projets ayant un lien de près ou de loin avec GTA III, Vice City et San Andreas. Et ça, ce n’est sans doute pas le fruit du hasard.

[SOURCE]

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag’