GTA : « ce n’est que le début »

Il y a quelques jours, nos amis chez Press-start ont eu la chance de s’entretenir avec Aaront Garbut, directeur artistique chez Rockstar North, dans le cadre des 20 ans de Grand Theft Auto III. L’occasion pour eux de revenir sur l’histoire de la saga, l’arrivée de GTA The Trilogy The Definitive Edition, mais aussi l’avenir de la licence Grand Theft Auto.

Aaron Garbut commence l’interview en expliquant que les choses étaient assez mal parties pour GTA III. Présenté à l’E3, le jeu n’avait pas fait sensation et s’était même fait voler la vedette par State of Emmergency, un autre jeu de Rockstar Games.

« En créant GTA III, nous avions l’impression de jouer au jeu que nous avions toujours voulu jouer. Nous pensions que c’était très cool, mais vraiment, nous n’avions aucune idée de la façon dont il serait perçu. Nous savions qu’il n’y avait rien de tel, mais nous ne savions pas si les gens ressentiraient la même chose que nous à son sujet – nous savions juste que nous voulions partager cette excitation avec tout le monde. Je me souviens que nous l’avons présenté à l’E3 et que l’autre titre de Rockstar, State of Emergency, a attiré toute l’attention. C’était dur, mais on se regroupe et on s’en sert comme d’un carburant ».

Aaron poursuit en expliquant les différents objectifs de l’équipe à l’époque. Il explique que la principale envie de Rockstar à l’époque était de créer un monde très immersif dans lequel les joueurs allaient pouvoir se perdre. La firme étoilée voulait un monde dans lequel les joueurs allaient pouvoir être acteurs et plus spectateurs.

« Nous voulions également ancrer les joueurs dans l’expérience, en déclenchant des missions en parlant aux gens là où ils vivaient et travaillaient. Nous voulions donner de la hauteur au monde et jouer avec cette hauteur. Certains de ces éléments existaient déjà dans les jeux en 2D, mais la distance et la perspective descendante les rendaient beaucoup plus simples. Le passage à la 3D nous a obligés à reconsidérer la manière dont toutes ces parties disparates allaient s’assembler, puisque les joueurs étaient désormais “dans” le monde, et pas seulement en train de le regarder ».

GTA III The Definitive Edition

Le directeur artistique continue de nous dévoiler l’envers du décor et explique à quel point GTA III fut un défi technique pour les équipes à l’époque. Aujourd’hui encore, le jeu reste une prouesse et aura permis à Rockstar de construire son avenir.

« Nous construisions quelque chose de sans précédent en termes de portée et d’échelle avec ce niveau d’ouverture. Comment faire pour que cela tienne dans la mémoire [de la console], comment proposer un rendu de quelques kilomètres de distance, comment même entrer et sortir de toutes sortes de véhicules en 3D ? Ce dont je suis le plus fier, c’est que nous avons travaillé sur ce que nous voulions faire, sur ce que nous pensions être le mieux, et non sur ce qui était facile. Nous avons fait face à beaucoup de problèmes difficiles et non seulement nous avons commencé à en résoudre beaucoup, mais nous avons commencé à voir par nous-mêmes une vision très puissante de ce que nous voulions faire à l’avenir ».

Aaron Garbut insiste beaucoup sur la partie audio et sur les musiques de GTA III qui ont grandement contribué à rendre le titre immersif. Le cadre de chez Rockstar confirme que de nombreux éléments de GTA III ont été le point de départ qui a permis à la firme de concevoir d’incroyables blockbusters dans les années qui ont suivi.

« De GTA III à GTA V, en passant par la série Red Dead Redemption et tout le reste : nous nous attachons à construire des mondes – et les rendre aussi crédibles, détaillés, intéressants, variés et vivants que possible. Nous voulons que ces mondes soient intrinsèquement amusants, où vous n’avez pas qu’une seule chose à faire, où vous n’avez pas à jouer le jeu d’une manière spécifique, et même que vous ne soyez pas obligé de vivre l’histoire […] Même si notre capacité à raconter des histoires dans ces mondes s’est améliorée au fil du temps, nous voulons toujours nous assurer que le monde vous permettra de trouver votre propre voie et votre propre histoire. Que cela soit aussi cool de traîner dans une voiture en écoutant de la musique et en regardant le coucher de soleil que de déraper vers un lieu de mission, les armes à la main ».

Aaront Garbut affirme que, selon lui, les jeux avaient pour principal objectif de divertir les joueurs au début des années 2000. Les jeux n’avaient pas pour objectif de proposer des choses réelles aux joueurs, qu’il s’agissait simplement d’expériences avec des aventures à vivre, des puzzles et énigmes à résoudre. Avec GTA III, Rockstar a voulu changer cela. Selon lui, Rockstar a ouvert la voie et il est fier de voir de nombreux jeux arriver chaque année. Il reste persuadé que le meilleur est encore à venir !

« Je me souviens avoir joué à beaucoup de jeux en grandissant. Mais je me souviens avoir passé du temps dans différents GTA. Je suis fier de notre équipe et de la voie sur laquelle nous sommes restés. J’ai l’impression que nous avons construit les fondations, les règles, le plan. Que nous avons contribué à créer un genre que d’autres ont suivi et sur lequel ils ont trouvé leur propre voie. J’adore les jeux à monde ouvert. J’ai l’impression qu’ils ont encore beaucoup de chemin à parcourir. Je sais que, grâce au succès de tous nos jeux à monde ouvert et grâce à l’équipe mondiale que nous avons et qui a tant d’années d’expérience de travail en commun sur ces jeux, nous sommes particulièrement bien placés pour les pousser plus loin que jamais et, ce qui est le plus excitant, je suis sûr que nous le ferons. Il n’existe nulle part ailleurs la même expérience et les mêmes connaissances collectives, ni les relations construites au fil du temps en un seul endroit ».

Pour conclure, le directeur artistique de chez Rockstar North apporte une note positive en confirmant que GTA III a ouvert la voie et que tout cela « nest que le début » de la licence GTA.

« Je pense donc que le véritable héritage de Grand Theft Auto III est encore à venir – je pense que nous faisons de grands pas en avant sur chaque titre et je suis toujours impatient de voir le prochain saut en avant. Grand Theft Auto III a commencé le voyage pour nous, mais nous n’en sommes qu’au début. »

Grand Theft Auto III célébrait ses 20 ans il y a quelques jours. Rockstar fêtera cet événement dès le 11 novembre 2021 avec GTA The Trilogy The Definitive Edition sur PS5, PS4, Xbox Series X/S, Xbox One, Nintendo Switch et PC.

[SOURCE]

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag’ 🙂