GTA peut durer aussi longtemps que la licence James Bond

Début novembre, Aaron Garbut, directeur artistique chez Rockstar North, accordé une interview à nos confrères de chez Press-start dans le cadre des 20 ans de GTA III. L’objectif était aussi de préparer la sortie de GTA The Trilogy The Definitive Edition qui s’est soldé par un véritable fiasco.

La semaine dernière, juste avant la sortie de GTA The Trilogy The Definitive Edition, c’est Strauss Zelnick qui a évoqué l’avenir de la licence GTA. Invité de la Jefferies Virtual Global Interactive Entertainment Conference, le PDG de Take Two Interactive a pu répondre à plusieurs questions concernant Rockstar Games.

L’une des premières questions concernait l’avenir des licences Rockstar et 2K Games. Les personnes présentes sur places ont demandé au PDG de Take Two si les franchises populaires de la firme avaient une durée de vie limitée, ou si elles étaient vouées à exister de manière permanente. Des propos retranscrits par nos confrères de VGC.

« Si c’est vraiment, vraiment génial, ça va continuer. Je ne sais pas si vous l’avez vu, je viens de voir le nouveau film Bond, c’était génial. Et vous aimeriez que chaque franchise soit comme James Bond. Il y a très peu de franchises de divertissement de toute sorte qui entrent dans cette catégorie, mais elles existent. Et je pense que GTA est l’une d’entre elles, je pense que Red Dead est l’une d’entre elles, NBA est évidemment l’une d’entre elles parce que le basket-ball continuera d’exister ».

Pour Strauss Zelnick, il est primordiale de ne pas gaver les joueurs et de ne pas leur proposer les mêmes licences tous les ans. Pour le PDG de Take Two, il est très important de laisser reposer certaines franchises pour que chaque sortie soit un événement rare. 

« Cela nécessite également d’être réfléchi et d’être prêt à faire reposer une licence afin d’avoir le sentiment d’un un événement rare. J’ai toujours dit que l’annualisation des titres non sportifs fait courir le risque de brûler la propriété intellectuelle, même si elle est bonne, donc nous prenons le temps de faire quelque chose que nous pensons être incroyablement phénoménal et nous reposons également les titres intentionnellement pour qu’il y ait une demande refoulée pour ce titre, afin que ce soit un événement spécial ».

Le PDG de Take Two rappel que l’objectif de Rockstar et 2K est de proposer le meilleur aux fans. Les sociétés sont toujours à la recherche de perfection pour ne pas décevoir les fans. Cet objectif est compliqué, mais c’est bien quelque chose que Take Two essaie de maintenir au mieux.

« Je vais voir un film de Bond parce qu’il n’y en a pas un autre dans deux mois – je vais voir tous les films de Bond. Si c’est mauvais, je serai vraiment contrarié, vous savez, comme si c’était un affront personnel, parce que je crois que cette propriété intellectuelle est toujours juste au-delà. Et c’est le lien que Rockstar entretient avec ses fans, c’est le lien que 2K a avec NBA 2K, c’est le lien que Gearbox et 2K ont avec les fans de Borderlands, et que Firaxis a avec les fans de Civilization ». Il est si difficile de tenir ses promesses sur cette base, il est si difficile de le faire encore et encore, mais c’est notre objectif et c’est notre travail, c’est ce que nous visons à faire ».

Enfin, Strauss Zelnick va conclure en répondant enfin à la question : les licences comme GTA, Red Dead ou Borderlands sont-elles destinées à devenir permanentes ?

« Pour répondre à votre question, ces franchises sont-elles permanentes ? Ecoutez, rien n’est permanent, mais elles peuvent être très, très durables. Cela dit, nous ne parions pas là-dessus, c’est pourquoi nous lançons de nouvelles propriétés intellectuelles, c’est pourquoi dans notre calendrier de sortie au cours des trois prochaines années, 56% des jeux seront une nouvelle propriété intellectuelle. C’est super risqué, notre taux de réussite sera beaucoup plus faible que si nous nous lancions dans les franchises, c’est obligé, mais nous devons le faire parce que nos franchises ne soient pas permanentes ».

En attendant, Take Two semble plutôt être sur une stratégie mettant en avant les remasters et les remakes entre la trilogie Mafia, la GTA Trilogie et la réédition de GTA V dès le mois de mars 2022. En espérant que les prochaines sorties seront mieux gérées que GTA Trilogy et que nous ne soyons pas obligés d’attendre 10 ans entre chaque jeu inédit d’une licence populaire de Take Two.

Bonne fin de journée à tous sur Rockstar Mag’ 🙂