Rockstar Games rachète le studio indien Dhruva Interactive !

Nous apprenons ce soir que Rockstar Games vient d'acquérir le studio indien Dhruva Interactive, spécialisé dans la création artistique vidéoludique !

Une annonce complètement inattendue ! En effet, la firme étoilée vient d'acquérir le studio Dhruva Interactive, basé en Inde. Existant depuis 1997, étant à l'époque le premier studio Indien dédié au jeu vidéo, et ayant été racheté en 2016 par la société Starbeeze, ce dernier devient désormais la propriété des Studios Rockstar, intégrant plus précisément les studios de Rockstar India.

Si le studio vous semble inconnu au premier abord, sachez que ce dernier a contribué à la création artistique de nombreux jeux récents, qu'ils s'agissent de créer des environnements, véhicules, des "props" ou même de concevoir des artworks. Parmi leurs derniers travaux, on retrouve des collaborations pour Forza Motorsport 7 et Horizon 4, Quantum Break, Sea of Thieves ou encore le très récent Days Gone.

Voici le communiqué officiel à ce propos, publié sur le site du studio Dhruva Interactive :

Rockstar Games est fier d'annoncer son acquisition du leader Indien en terme de développement et production artistique du jeu vidéo, Dhruva Interactive, de Starbzeeze AB

Fondé en 1997 par Rajesh Rao et basé à Bangalonre, Dhruva Interactive a été le tout premier studio de développement vidéoludique indien. Sous le leadership de Rajesh, le studio s'est agrandi avec désormais près de 300 développeurs talentueux spécialisés dans chaque aspect artistique et de design du jeu vidéo. Dhruva Interactive a contribué au développement de jeux vidéo de dizaines de compagnies de rang international.

Tandis que les projets avec les clients en cours continuent de façon ininterrompue, l'équipe va opérer dans le cadre de Rockstar India, qui compte approximativement près de 500 membres talentueux, travaillant déjà actuellement à Bangalore sur les jeux Rockstar.

"Dhruva Interactive a été un acteur phare du développement de jeux vidéo en Inde depuis des décennies, et nous sommes ravis de les intégrer au sein de la famille Rockstar", a déclaré Daniel Smith, directeur du studio Rockstar India. "L'ajout de l'équipe de Dhruva aux talents actuels de Rockstar India élargira les capacités du studio et renforcera notre conviction et notre engagement au sein de la communauté de développement locale."

Rajesh Rao va travailler avec Rockstar Games à court terme, à la fois pour gérer la transition pour consiller sur la façon de continuer à renforcer la communauté de développement vidéoludique en Inde.

"Rockstar Games sont les leaders incontestés de l'innovation et de la créativité dans le développement de jeux vidéo modernes", a déclaré le fondateur et PDG de Dhruva Interactive Rajesh Rao. "Dhruva Interactive a été fondée dans le but de créer une communauté de développement de jeux de classe mondiale en Inde, intégrer l'équipe de Dhruva sous le label de Rockstar Games est une preuve supplémentaire que nous avons réussi à créer une équipe talentueuse qui peut contribuer à concevoir les meilleurs jeux au monde tout en aidant à créer une communauté prospère de développeurs de jeux vidéo en Inde.

La finalisation du rachat du studio appartenant à Starbeeze par Rockstar Games doit se conclure dans les prochaines semaines. Le montant de la transaction s'élève à 7.9 millions de dollars !

Passez une bonne soirée sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)


Succès GTA Online au dela attente Take Two

GTA Online : une amende de 150 000 dollars adressée à un créateur de mods

Un créateur de mods payants pour Grand Theft Auto Online a reçu une amende de 150 000 dollars de la part de la justice américaine. Take-Two Interactive signe là un procès record dans l'histoire de GTA Online, mais aussi et surtout dans celle de l'industrie du jeu vidéo. Petit rappel des faits.

C'est officiel, Take-Two Interactive a gagné. En août dernier, un petit malin du nom de Jhonny Perez vivant en Floride s'était fait rappeler à l'ordre par la maison-mère de Rockstar Games. En effet, ce joueur modifiait le code source de GTA Online et s'amusait à revendre des logiciels, disons-le, des mod menus, à des prix variant entre 10 et 30 dollars. Et vous vous doutez bien que ces outils servaient essentiellement à tricher sans vergogne.

Tout ça, nous vous en avions parlé lorsque Take-Two avait déposé plainte en décembre contre Perez. À ce moment-là, l'entreprise s'était montrée compréhensive en tentant de dialoguer directement avec la partie adverse afin d'éviter un procès justement. Et contre toute attente, Perez a préféré ne pas répondre à cette requête et d'ignorer les avertissements de la firme.

Autre élément intéressant dans cette affaire, le montant du pactole amassé par Jhonny Perez. On estime à 500 000 dollars la somme gagnée par ce dernier grâce à son Mod Menu. Autant dire que lorsque Take 2 exige de lui 150 000 dollars de dommages et intérêts pour violation de copyright et pour la vente de ses mod menus pour GTA Online, ils se doutent que d'une manière ou d'une autre il sera en mesure de payer la facture.

Bon, en vérité, il s'agit de la somme maximale pouvant être exigée dans le cadre du copyright auprès de la Cour pénale de New York. Néanmoins, Take-Two Interactive a exigé de Perez qu'il règle des frais d'avocats coûtant la bagatelle de 66 868 dollars, ce qui élève la note à 216 868 dollars. Selon l'entreprise américaine, les instances de triche développées par Jhonny Perez ont endommagé GTA Online de façon irréparable et provoqué de lourdes pertes pour elle.

Et maintenant, la cerise. La procédure stipulait que cet argent devait être redistribué à une association caritative choisie par Take 2. Or le juge en charge de l'affaire en a décidé autrement en exigeant le versement de cette amende à Take 2. Au moins légalement Jhonny Perez n'a plus droit de modifier quoi que ce soit à l'avenir, c'est déjà ça. GTA Online n'en sera que plus tranquille.

D'après Rockstar Intel, d'où nous provient cette information, il s'agit de la plus grosse somme d'argent jamais versée par un développeur spécialisé dans la triche en jeu vidéo. La plupart du temps, ce genre de situation pousse les deux parties vers un arrangement. Sauf que Jhonny Perez était visiblement injoignable ce jour-là.

À très bientôt sur Rockstar Mag' !


Take Two : les jeux solo ne sont pas prêts de mourir selon Strauss Zelnick

Lors d'une interview accordée au site VentureBeat, le CEO de Strauss Zelnick a évoqué entre autres le fait que selon lui, le jeu solo narratif n'est pas prêt de mourir. Une parole rassurante quand l'on voit certains grand acteurs du marché abandonner les parties solo pour se concentrer uniquement sur des modes multijoueurs.

Alors que la mode actuelle dans l'univers vidéoludique est centrée sur les Battle Royale, PUBG et Fortnite en tête, d'autres éditeurs investissent dans ce mode multijoueur particulier, comme Activision pour le prochain Call of Duty (entre autres), au détriment du mode Histoire/Campagne. Est-ce que certaines grandes licences pourraient également basculer dans ce concept et abandonner les histoires solos ? Non, d'après Strauss Zelnick, le CEO maintenant réputé de Take Two Interactive, firme mère de Rockstar Games et 2K Games. Voici ses propos relativement directs lorsque le journaliste du site VentureBeat évoquait ce fait :

On entend des gens dire que ça ne marchera pas si ce n'est pas un free-to-play battle royale. Ils le disent vraiment, sans ironie. Je n'y crois pas. De mon point de vue, le jeu solitaire n'est pas prêt de mourir. Les entreprises qui pensent pouvoir éviter de se fatiguer à construire une histoire, des personnages et qui se précipitent directement se faire de l'argent avec le multijoueur, je ne pense pas que ça fonctionnera pour elles. J'en serais étonné.

S'il est vrai que beaucoup de jeux continuent à vivre grâce à leur multijoueur, GTA V en tête avec GTA Online, toujours et encore dans la course, les modes Histoires restent très importants. Et reprenons le cas de GTA V : au départ, le jeu n'a pas été acheté pour son univers multijoueur qui d'ailleurs avait une sortie décalée, mais pour son mode Histoire, ses personnages atypiques et son scénario, lui permettant d'atteindre le milliard de recette en 3 petits jours.

The Desert

Et s'il faut bien entendu des jeux à vocation uniquement multijoueur, ou avec un aspect coopératif, ou des MMO etc., les jeux solo ont et auront toujours une place bien implantée et du succès auprès de la communauté vidéoludique, à l'image de jeux comme The Witcher 3, Zelda Breath of The Wild ou plus récemment Detroit: Become Human, et à l'avenir, pour réciter le prochain jeu d'un studio ayant une sensibilité similaire à Rockstar Games : Cyberpunk 2077.

Rockstar Games étant avant tout une firme connue et réputée pour avoir cette capacité à concevoir de gros scénarios pour ses jeux, la forte place qu'a pris GTA Online ces dernières années pouvaient faire craindre une accentuation des efforts de la firme étoilée sur des univers multijoueurs au détriment du reste. Si le(s) DLC(s) du mode Histoire semblerait en avoir malheureusement fait les frais, nous savons que le prochain Red Dead Redemption II aura, d'après les informations et les bandes annonces que nous avons à l'heure actuelle, un mode Histoire très solide et très travaillé comme à l'habitude, un mode que Rockstar Games met uniquement en avant pour le moment, aucune information liée à Red Dead Online n'a été évoquée pour l'instant, même si ce dernier devrait prendre le chemin déjà emprunté par GTA Online. Mais pour la firme étoilée, et les propos de Strauss Zelnick vont dans ce sens : le mode Histoire d'abord !

Passez une excellente journée sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)


Private Division

Private Division : le nouveau label indépendant de Take Two Interactive

En vogue ces dernières années, Take Two souhaite prendre part au soutien des jeux indépendants en annonçant la création d'un nouveau label dédié à ces derniers : Private Division...

Les jeux indépendants, ces développeurs ayant de belles idées en terme de gameplay ou de scénario (ou les deux) sont très populaires ces dernières années auprès de la communauté pour leur capacité à sortir des sentiers battus. Des jeux dont les créateurs ont les idées, mais pas le financement nécessaire. Pour cela, les grandes entreprises proposent leur propre label dédié, qu'il s'agisse des fabricants de consoles comme le programme ID@Xbox pour ne citer que lui qui a permis par exemple la sortie de "Cuphead" ces derniers mois, mais aussi des grands éditeurs de jeux comme, encore une fois pour ne citer que lui, Electronics Arts avec le programme EA Originals ayant annoncé par exemple à l'E3 le jeu "A Way Out".

Globalement, les constructeurs et les éditeurs se sont pour la plupart mis à créer leur propre label dédié au financement de jeux indépendants dont le potentiel est présent. Tous ? Non, un irréductible ne s'était pas engagé dans ce terrain là, jusqu'à maintenant. En effet, Take Two Interactive, maison mère de Rockstar Games, 2K Games et Hangar 13 pour rappel, vient d'annoncer la création d'un nouveau label dédié aux jeux indépendants : Private Division.

Par le biais de ce label, la maison mère de la firme étoilée pourra prendre sous son aile des projets vidéoludiques afin d'accompagner les créateurs dans le développement, le marketing et la publication du jeu, en assurant notamment le côté économique de chaque projet. Un bureau sera dédié à ce nouveau label à New York, ainsi que deux antennes à Seattle et Munich.

Plusieurs projets indépendants sont déjà à pied d'oeuvre, au moins 5 jeux sont listés et dont certains développés par d'anciens développeurs de renoms, ayant travaillé auparavant dans de grosse sociétés vidéoludiques. On parle d'un projet sur un FPS époque science fiction, d'un RPG développé par les deux anciens ayant conçu Fallout, d'un jeu ayant comme nom de code "Project Wight" et enfin d'un jeu nommé "Ancestors : The Humankind Odyssey". Un projet lui, est déjà prévu pour le 4 Janvier 2018 : Kerbal Space Program : Enhanced Edition, un remaster du jeu sorti en 2011, qui sera disponible sur PS4 et Xbox One.

Tous ces projets et bien plus encore feront parler d'eux dans les prochains mois et années à venir. Vous pouvez retrouver la vidéo d'introduction du label Private Division ci-dessous :

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)


Take Two Interactive

Les résultats financiers de Take Two Interactive en forte hausse

Les résultats financiers de l'année fiscale 2016 de Take Two Interactive sont connus, et ces derniers ont connu une très forte hausse, en partie grâce au succès toujours présent de GTA V...

L'année fiscale de 2016, qui s'est close le 31 Mars 2017, de Take Two Interactive, s'est bien mieux déroulé que l'année précédente. Alors que l'entreprise était dans le rouge en 2015 avec un chiffre net de - 8.3 millions de dollars, la société mère de Rockstar Games, mais également de 2K Games, a renoué avec les bénéfices pour cette année fiscale.

En effet, son résultat net n'est plus négatif mais bien plus haut, à 63.7 millions de dollars, soit un gain de près de 70 millions de dollars en un an. Comment expliquer un tel résultat en hausse ? Tout d'abord, penchons-nous sur 2K Games, qui a sorti plusieurs opus de ses licences phares, à commencer par Mafia III qui a su écouler un peu plus de 5 millions de copies, mais également le jeu NBA2K17, assurant des revenus annuels à Take Two, ou encore Civilisation VI, qui possède une communauté très présente.

Mais penchons nous plutôt du côté de Rockstar Games, qui est bien évidemment ce qui nous intéresse le plus. Nous vous l'apprenions aujourd'hui, près de 80 millions de copies de GTA V ont trouvé preneur ! Avec une migration toujours importante cette dernière année des joueurs vers les consoles nouvelle génération, et la garantie que pratiquement chaque console soit accompagnée d'un exemplaire physique ou dématérialisé de Grand Theft Auto V, porté par un GTA Online qui ne s'essouffle pas, on peut clairement penser que, s'il n'est pas seul bien entendu, le dernier opus de la saga GTA a contribué aux très bons résultats de Take Two Interactive.

En sera t'il de même pour l'année fiscale 2017 ? Avec le report de Red Dead Redemption 2, qui se situera dans l'année fiscale 2018 maintenant, les prévisions ont été largement revu à la baisse. Accompagnée de la chute du cours de la bourse suite à ce report, que nous vous indiquions aujourd'hui également, l'année fiscale 2017 ne semble pas présager un aussi bon résultat qu'en 2016...

Passez une bonne après-midi sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)