Nouvelle preview de Red Dead Redemption II dévoilée par GameInformer - Partie finale

Retrouvez ci-dessous la cinquième et dernière partie de la nouvelle preview de Red Dead Redemption II de GameInformer, qui s'étend davantage sur le jeu après une nouvelle prise en main, pour nous conter de nouvelles informations accompagnées d'images inédites !

Petit rappel avant de commencer : la preview étant très conséquente, nous allons la publier au fur et à mesure, dans plusieurs articles. Les quatre premières parties sont déjà disponibles sur le site, attaquons donc cette cinquième et partie finale de ce nouvel aperçu de Red Dead Redemption II ! Précisons tout de même suite à vos retours sur la première partie : cet aperçu est clairement une histoire, spoilant donc des passages du jeu ! Vous êtes désormais avertis.

Ceci dit, attaquons cette dernière partie :

Partie de chasse

 

De retour au camp, Arthur va discuter avec Hosea. Ce dernier explique qu'il veut aller chasser, depuis le temps qu'il entend parler d'un ours légendaire localisé dans les bois alentours. Se mettre à chercher un énorme animal de près de 500 kilos n'est pas l'activité la plus sûre au monde, mais après tout, qu'est ce qu'il y a à perdre ? Les deux hommes se mettent donc en route, et s'arrêtent à Valentine pour vendre un cheval récemment "emprunté" par Hosea durant ses voyages. Les autres membres du groupe agiront eux aussi pour faire vivre la bande (excepté l'Oncle : il réfléchit !). Mais comme le cheval a été volé et que nous ne possédons pas les papiers de ce dernier, impossible pour Arthur d'en tirer le meilleur prix. Mais la transaction a quand même lieu, lui permettant d'acheter ensuite l'option la plus abordable du relais. Il décide de brosser sa jument pour la nettoyer. Car dans Red Dead Redemption II, s'il faudra prendre soin de vous, il faudra aussi prendre soin de votre fidèle destrier ! Hosea explique qu'en passant du temps avec son cheval, on développe le lien avec ce dernier. Avec ce lien, quatre niveaux seront proposés. Le passage à chaque niveau permettant de nouvelles capacités pour le cheval.

Les voyages à cheval ont été largement améliorés depuis Red Dead Redemption. Les chevaux réagissent aux commandes mais possèdent aussi leur propre intelligence. Ce n'est pas comme si nous étions sur un robot à 4 pattes. Lorsque le journaliste tournait la caméra pour observer les environs, il ne s'est pas rendu compte qu'il galopait droit sur un rocher. Résultat des courses : éjection du cheval et réception au sol en mauvaise posture, qui lui aura faire comprendre la leçon. Pour faire le focus sur le coin environnant, vous pourrez toujours mettre les commandes pour que le cheval avance automatiquement, et utiliser pourquoi pas la nouvelle vue cinématique ou la vue à la première personne.

Arthur et Hosea s'arrêtent donc pour la nuit, en montant un petit camp et chassant des lapins pour le repas, facile à capturer à l'aide du Dead Eye et de son nouveau mode de vision. Les animaux et points d'intérêts seront ainsi "illuminés" lorsque le Sang Froid sera activé. En appuyant sur un bouton, nous pourrons voir comme nous l'avions déjà constaté le trajet de l'animal pour le retrouver pendant une certaine période, avant de revenir à la vision classique.

Rockstar Games a véritablement fait un travail remarquable avec cette modélisation du monde extérieur, en considérant le nombre d'heures que nous allons y passer. Les forêts sont très denses, la vie sauvage abondante avec plus de 200 types d'animaux différents, plus de 100 musiques enregistrées pour l'ambiance, les différents sons de la nature etc. A de nombreuses reprises durant la démo, le journaliste était certain d'avoir une mouche réellement à côté de sa tête, alors qu'il s'agissait en réalité du jeu.

Finalement, Arthur attrape un lapin grâce à son arc pour le préparer au diner. Contrairement au précédent opus où le dépeçage de l'animal se faisait en quelques secondes sans vue de la caméra, ici la tâche réalisée est montrée et est réaliste, prenant la créature d'une main et enlevant la peau avec l'autre. Le plus complexe concerne les cerfs, où Arthur devra user de son couteau pour ensuite dépecer l'animal méthodiquement. Sachant que la peau pourra être revendue ou servir de matériau, la viande elle sera pour le repas. Les deux hommes vont ensuite dormir après le repas dans leur camp de fortune. Car, rappelons-le, en plus de manger, Arthur devra aussi se reposer pour être à son meilleur niveau ! Cela lui permettra entre autres de regénérer sa vie plus rapidement. Le journaliste indique d'ailleurs embarquer toujours quelque chose à manger dans la sacoche afin qu'Arthur soit toujours au top.

La journée suivante, les deux hommes fabriquent des appâts à ours avec du poisson et des baies, et se mettent à traquer l'ours à travers les indices que laisse ce dernier : un poisson à moitié mangé, des branchages cassés etc. Hosea indique alors qu'ils sont proches, et le choix est proposé à Arthur de se séparer, ou de poser un appât et de rester ensemble. Le journaliste fait le second choix et se cache derrière un rocher. Mais alors que ce dernier veut déplacer un peu l'appât, voilà que l'ours arrive, rugissant et s'étant mis sur ses deux pattes arrières juste devant eux. Le déclenchement du Dead Eye permet à Arthur de cibler à plusieurs endroits l'animal, ceci l'effrayant, ce dernier fuit.

Venant d'éviter une mort par un méchant coup de patte, Hosea remercie Arthur et lui donne un livre en lui disant : "Un homme dans un bar me l'avait donné" ajoutant ensuite "enfin, je lui avais volé, mais c'est une autre histoire". Ce dernier décide de rentrer au camp, proposant à Arthur le choix de le suivre ou de rester et rechercher la bête, ce que le journaliste fera pour essayer de s'en occuper une bonne fois pour toutes.

Qui est Arthur Morgan ?

Durant tout le temps où le journaliste a pu jouer à Red Dead Redemption II, il n'a eu aucune révélation quelconque sur la personne d'Arthur. Bien entendu cela viendra sûrement après. Mais ce qui a le plus frappé l'homme, c'est à quel point le monde autour d'Arthur est enraciné. Rockstar Games sont les pioneers depuis des dizaines d'années dans le genre à monde ouvert, et avec Red Dead Redemption II, ils se sont surpassés. C'est un jeu de rôle dans le vrai sens du terme. Vous vous sentez habités dans le rôle que vous avez, un ressenti que peu, voire aucun, jeu ne propose jusque là.

Vous ne finirez pas avec un Arthur Morgan niveau 38 ou quelque chose du genre. Mais vous avez ce sentiment d'habiter ce monde qui vous entoure. Les jeux à monde ouvert vous mettront pleins d'icônes avec des choses à faire, et c'est bien. Mais dans ce jeu, vous pouvez faire des choses entre ces activités-là, des choses simples mais significatives. Le jeu ne va pas être une simulation sur la survie, mais vous devrez manger et vous reposer. Entretenir vos armes pour qu'elles soient plus efficaces. Même les réactions de PNJ vous lançant quelque chose de sarcastique à la vue de l'état de votre gibier sur le dos de votre cheval, tous ces détails sont présents.

Arthur Morgan est toujours entouré de secrets, voilà pourquoi il est si intéressant de l'incarner. Nous savons ce qu'il adviendra de l'avenir de Javier, Bill, Dutch, Abigaïl etc. Mais le sort d'Arthur reste inconnu. Réussira-t'il à sortir et de commencer une nouvelle vie hors de la bande de Dutch ? Se fera-t'il tuer lors d'un braquage ? Arthur est peut-être un hors-la-loi, mais espérons qu'il trouvera son chemin vers sa propre paix.

Cette preview, signée par le journaliste de GameInformer Jeff Cork, est à présente terminée, merci à tous de nous avoir suivi durant toute la soirée pour découvrir l'ensemble de la preview ! Et si vous dormez, nous ne vous en voulons pas car c'est exactement ce que nous allons faire et nous nous retrouvons dès demain pour de nouvelles informations.

Passez une bonne...nuit ? Sur Rockstar Mag' bien sûr !

Restez connectés ;)


Nouvelle preview de Red Dead Redemption II dévoilée par GameInformer - Partie 4

Retrouvez ci-dessous la quatrième partie de la nouvelle preview de Red Dead Redemption II de GameInformer, qui s'étend davantage sur le jeu après une nouvelle prise en main, pour nous conter de nouvelles informations accompagnées d'images inédites !

Petit rappel avant de commencer : la preview étant très conséquente, nous allons la publier au fur et à mesure, dans plusieurs articles. La première partie est déjà disponible ici, la seconde ici et la troisième ici, attaquons donc la quatrième partie de ce nouvel aperçu de Red Dead Redemption II ! Précisons tout de même suite à vos retours sur la première partie : cet aperçu est clairement une histoire, spoilant donc des passages du jeu ! Vous êtes désormais avertis.

Et voici la quatrième partie :

Black Belle, et mauvais perdant

 

Dans un bar en contrebas de la rue, Arthur interagit avec un homme qui tente d'écrire une biographie sur un fameux franc-tireur nommé Jim Boy Calloway, connu comme le plus rapide tireur gaucher jamais incarné ! (ça, c'est parce qu'ils ne connaissent pas Link ! :P) Calloway a bien entendu vécu de meilleurs jours, ce dernier venant de s'affaler sur le bar, séché. Arthur accepte d'aider l'auteur de la biographie pour la mise en place d'un plan B, consistant à retrouver d'autres as de la gâchette pour recueillir leurs histoires à propos de Calloway.

La première personne à rechercher est une femme nommée Black Belle. Sa dernière localisation est dans un marais, et le journaliste met un point sur sa map. Le lieu est à 10 minutes en cheval, même en étant au grand galop régulièrement. Le monde est gigantesque, mais plus important encore il y a des choses à faire ! Durant le trajet, le journaliste a pu observer un homme se faire violemment expulser par son cheval, perdant ensuite des points d'honneur en ayant observé le corps de l'homme, qui visiblement a mal vécu sa chute, aidé un homme coincé dans un piège à ours et donné un peu d'argent à un homme nommé "Old Blind Man Cassidy" qui lui dit : "Tout comme le mal engendrera le mal tout au long de votre vie, le bien devrait engendrer le bien."

Alors que les missions plus principales sont indiquées avec des icônes spécifiques sur la carte, ces évènements pop autour d'Arthur sans avoir rien à faire. Le protagoniste peut choisir de s'engager dans l'un d'eux ou continuer de galoper. Mais avec des récompenses qui peuvent être lucratives, d'un point de vue moral (au niveau de l'honneur) et financièrement, on est tenté de participer.

La campagne de Red Dead Redemption avait un arc narratif très sérieux, mais pas mal de choses pouvaient paraître un peu bizarres. Lors de cet aperçu de Red Dead Redemption II, le journaliste explique trouver les choses significativement plus terre à terre. Cela ne veut pas dire que ce n'est pas sympa, mais l'humour dans cet opus là vient plus des différents personnages et de ce qu'ils disent et leur façon de réagir. Si des choses plus étranges sont présentes dans le jeu, le journaliste ne les a pas rencontrées.

L'homme en question n'a pas voulu spoiler la rencontre avec Black Belle (on aurait du lui donner notre Spoil Alert !), mais il explique là que c'est un bel exemple d'un personnage délivrant un échange humoristique.

Sur le chemin du retour au camp, Arthur passe par un ranch pour voir ce qu'il s'y passe. Il n'y a pas beaucoup d'activités, mis à part quelques bovins et brebis, et une partie amicale de dominos proposée, que le journaliste décide de rejoindre. L'une des plus belles choses de Red Dead Redemption à l'époque était cette exploration lente, presque méditative, de l'environnement. Voyager à pied ou à cheval est clairement différent que de foncer avec une voiture à 150 km/h. Dans ce genre de monde, se poser pour jouer à un jeu relaxant de dominos, c'est juste le pompon...jusqu'à ce que le journaliste perde.

Alors qu'il s'apprêtait à repartir, le PNJ contre qui la partie a été effectuée a lancé une remarque jubilatoire. En le regardant, le journaliste a pu lancer un menu d'interaction, avec la possibilité de réagir différemment. En plus, il est possible de les voler ou de les intimider. Après avoir essayé de lui parler pendant qu'une phase de combat attaquait. Après quelques coups bien placés, Arthur a pu lui faire les poches et récupérer 4$. Pas le coup du siècle, mais bon. Et en passant, il lui a aussi piqué son chapeau !

Malheureusement, un autre PNJ présent a vu a scène et a averti les autorités. Arthur décide donc de monter à cheval et de fuir la scène de crime. Peu de temps après, une notification déclarant une prime sur sa tête est apparue, de 5$.

Cette quatrième partie de la preview de Red Dead Redemption II de la part de GameInformer se termine ici. La cinquième et dernière partie va suivre, promis !

Restez connectés ;)


Nouvelle preview de Red Dead Redemption II dévoilée par GameInformer - Partie 3

Retrouvez ci-dessous la troisième partie de la nouvelle preview de Red Dead Redemption II de GameInformer, qui s'étend davantage sur le jeu après une nouvelle prise en main, pour nous conter de nouvelles informations accompagnées d'images inédites !

Petit rappel avant de commencer : la preview étant très conséquente, nous allons la publier au fur et à mesure, dans plusieurs articles. La première partie est déjà disponible ici et la seconde ici, attaquons donc la troisième partie de ce nouvel aperçu de Red Dead Redemption II ! Précisons tout de même suite à vos retours sur la première partie : cet aperçu est clairement une histoire, spoilant donc des passages du jeu ! Vous êtes désormais avertis.

Et voici la troisième partie :

Poser les bases

Après les évènements passés, le gang décide de quitter les hauteurs des Grizzlies. Et la descente est clairement différente à l'ascension : les personnages sont tous dans un bon état d'esprit, accompagnés par une belle météo. Cela ne veut cependant pas dire que tout est parfait. Arthur voyage avec Hosea, et le vieil homme garde encore une certaine rancune envers notre protagoniste. Hosea lui rappelle qu'eux deux avaient une piste à Blackwater que le gang aurait pu poursuivre, et qu'ils avaient tous deux un mauvais pressentiment sur le casse du bateau.

Je n'aime juste pas que Dutch perde la face comme ça.

Arthur tente d'assouplir les choses, en indiquant qu'au fil des années il y a eu plus de bonnes choses que de mauvaises. Le gang arrive et s'installe dans son nouveau camp dans un lieu nommé "Horseshoe Overlook". Hosea indique qu'il a plusieurs fois traversé cet endroit.

Il y a une ville de bétail pas très loin d'ici nommée Valentine. Cowboys, hors-la-loi, filles de joie, notre type d'endroit.

Cela dit, le journaliste décide d'observer les activités propres des autres personnages de la bande, chacun se comportant différemment tout en sachant qu'ils font profil bas afin de ne pas attirer l'attention. Le journaliste se dirige vers Leopold Strauss, que nous connaissons qu'à travers son artwork pour le moment. Usurier d'origine Autrichienne, Valentine risque en effet d'être son type de ville.

Depuis le début de sa prise en main, le journaliste de GameInformer indique que c'est la première fois pour lui que le monde lui est complètement ouvert. Le camp est animé par les activités des personnages qui font leur routine. Il décida de se rendre à la cuisine du camp pour manger un ragout, car rappelons-le, Arthur pourra se nourrir et cela influera sur sa morphologie. Le camp possède tout ce dont le gang a besoin : armurerie, infirmerie et donc une cantine, et nous pourrons choisir d'aider les gens si on le souhaite (comme chasser du gibier pour le repas) ou d'ignorer et laisser quelqu'un d'autre le faire. N'oubliez pas qu'en aidant les personnes du camp, vous améliorerez le moral de ce dernier !

Avant de partir pour aller visiter Valentine, Arthur va parler à l'Oncle, calé contre une charrette une bouteille à la main. En lui demandant ce qu'il fait, l'Oncle lui répond qu'il pense. Ce à quoi notre protagoniste répond :

Donc, pendant que le reste du groupe sont occupés à voler, tuer, mentir et se battre pour tenter de survivre, toi tu réfléchis toute la journée ?

La réponse de l'Oncle est sans appel : "Ouais, c'est dans un monde étrange que nous vivons, Arthur Morgan". Une chose est sûre : ce brave homme n'aura sûrement pas changé. Ce dernier veut se rendre à Valentine, ainsi que plusieurs demoiselles : Karen Jones, Tilly Jackson et Mary-Beth Gaskill. Depuis une charrette, les filles chantent pendant que la direction de Valentine est prise. Cette scène, nous la connaissons, nous l'avons vu dans la toute récente seconde vidéo de gameplay.

A mi-chemin, Arthur tombe sur un homme dont le cheval s'est échappé. Ce dernier décide donc de descendre et d'aller attraper le cheval au lasso pour le rendre à son propriétaire, indiquant au passage qu'il ne l'a fait uniquement pour impressionner ces dames (oh le bonhomme !). Reprenant la route, l'Oncle lui rétorque qu'il n'est clairement pas impressionné et dit qu'Arthur se transforme en "marraine la bonne fée".

Les actes honorables et déshonorables sont comptés dans Red Dead Redemption II, et Rockstar indique que ce n'est pas un système linéaire comme dans Red Dead Redemption. Le fait de se comporter comme un héros ou comme une fripouille aura des effets substiles et profonds. Les joueurs prenant le temps d'aider les gens auront de plus grosses récompenses, et les habitants des villes ne fuiront pas en vous apercevant. Au contraire, si vous êtes un….une fripouille et que vous devenez un bandit de grand chemin en dépouillant tout le monde, vous aurez de meilleurs prix lorsque vous ferez du recel et vous serez respectés par les autres hors-la-loi de la région. La musique, la posture du personnage et les animations faciales changent suivant votre alignement moral au niveau de l'honneur, et même les killcams seront différentes, présentées de façon plus héroïques si vous êtes un bon samaritain, bien plus brutales si vous êtes un petit voyou.

Valentine est une ville de taille moyenne, entourée par des collines. Il semblerait qu'il y ait des tas de choses à faire. Avec l'Oncle, le journaliste décide de se rendre dans un General Store pour acheter des vivres. Tout comme dans Ammu-Nation dans Grand Theft Auto V et GTA Online, il est possible de consulter les étagères avec les différents produits en rayon, ou de consulter un catalogue. De nombreux vêtements semblent proposés, et il sera possible de choisir des habits pour chaque partie de son corps, plus personnalisable donc que Red Dead Redemption en 2010, où seulement des tenues complètes étaient proposées (et ce par le biais de quêtes ou en progressant dans l'histoire).

En plus de cette boutique classique, il y a un armurier ainsi qu'un marchant ambulant, entre autres, ainsi que quelques bars. Les PNJ s'activent et donnent l'impression d'une ville animée.

Dutch avait indiqué au groupe de ne pas faire d'histoires, mais parfois, ce sont elles qui viennent vous chercher. Dans le saloon, Arthur retrouve Javier et Charles, faisant de leur mieux pour impressionner quelques filles de joie. Notre protagoniste, en grand charmeur, vient dans la discussion en demandant simplement combien elles coutent. L'une d'elles répond : "Eh bien, ce n'est pas une belle façon de parler à une dame". Et Arthur rétorque : "Je ne savais pas que je parlais à une dame". Piquant ! Cette fin de discussion emmène les trois hommes à boire ensemble. Mais que serait-ce le Far-West sans bagarre ? Et l'ami Bill Williamson débarque, se frittant avec des gens du coin.

La scène est décrite comme classique dans le Far-West, avec des tables cassées, des chaises éclatées, et un pianiste pour mettre l'ambiance. Le journaliste décide de se mêler à la bagarre, mais dans l'action, un PNJ l'attrape et le balance par la fenêtre. Le combat à main nues est plus compliqué que dans les précédents jeux de la firme étoilée (et quasi inexistant /inutile dans Red Dead Redemption, par ailleurs !), et il propose plus de profondeur. Après quelques minutes en ayant paré des coups et en donnant quelques uns, Arthur finit son adversaire devant une foule de PNJ s'étant rassemblée pour regarder le show.

Rockstar Games indique que si Arthur avait eu des problèmes dans Valentine avant d'être entré dans le saloon et d'avoir de ce fait déclenché une quête, Charles et Javier serait également sortis pour prêter main forte à notre protagoniste, chacun des autres personnages sont quelque part dans la région et n'apparaissent pas uniquement pour une mission spécifique. De ce fait, cette mission déclenchée au saloon n'aurait pas pu avoir lieu si Arthur avait déjà provoqué des ennuis dans la rue.

Arthur étant couvert de boue, le journaliste décide de l'emmener à l'hôtel pour lui faire prendre un bain, avant d'aller visionner rapidement un film en ville.

Cette troisième partie de la preview de Red Dead Redemption II de la part de GameInformer se termine ici. La quatrième partie est en cours, merci pour votre patience et à tout de suite !

Restez connectés ;)


Nouvelle preview de Red Dead Redemption II dévoilée par GameInformer - Partie 2

Retrouvez ci-dessous la seconde partie de la nouvelle preview de Red Dead Redemption II de GameInformer, qui s'étend davantage sur le jeu après une nouvelle prise en main, pour nous conter de nouvelles informations accompagnées d'images inédites !

Petit rappel avant de commencer : la preview étant très conséquente, nous allons la publier au fur et à mesure, dans plusieurs articles. La première partie est déjà disponible ici, attaquons donc la seconde partie de ce nouvel aperçu de Red Dead Redemption II ! Précisons tout de même suite à vos retours sur la première partie : cet aperçu est clairement une histoire, spoilant donc des passages du jeu ! Vous êtes désormais avertis.

Et voici la seconde partie de ce nouvel aperçu de Red Dead Redemption II :

 

Le braquage du train

Les jours qui suivent sont mouvementés. Tout n'est pas encore totalement clair, mais une certaine routine semble s'être installée. Accompagné par Javier Escuella, Arthur (et le journaliste de GameInformer) part à la recherche de notre cher en tendre John Marston, porté disparu depuis que Dutch l'ait envoyé en éclaireur avec Micah Bell plus tôt.

Je sais que si la situation était inversée, il me rechercherait.

Ce sont les mots prononcés par Javier, alors inconscient de ce qui se déroulera près de 12 ans plus tard, où John le recherchera, effectivement, mais pas pour cette raison.

Le rôle de John Marston au sein de la bande de Dutch est l'un des plus intéressants aspects du jeu. Nous le connaissions comme un homme fidèle et loyal, avec un sombre passé. Mais 12 ans plus tôt, il est plutôt moqué et considéré comme une blague. Arthur va dire lors de la recherche que John est aussi stupide qu'un rocher, ce qui n'est pas très resplendissant. Nous verrons peut-être donc une autre face de John, qui rappelons-le est bien plus jeune à ce moment-là. Ce dernier est retrouvé, et lors du sauvetage nous apprenons d'où viennent ces deux fameuses cicatrices au visage, l'une des marques distinctives de John Marston dans Red Dead Redemption.

Il y a beaucoup de personnages à connaître au sein de la bande de Dutch. Et contrairement à Dutch justement, ainsi qu'à Javier et Bill, nous n'avons jamais entendu parler des autres personnages composant le gang (excluons tout de même Abigaïl, Jack et l'Oncle). Et sur ce point, Rockstar Games a fait un travail remarquable avec la mise en place de dialogues et de moments face à face prenant place in-game en dehors de cinématiques. Dès les premières heures, Arthur ira faire plusieurs excursions avec à chaque fois un ou des membres différents du gang, permettant d'en savoir plus sur chacun d'eux et sur leurs avis, que ce soit à propos des évènements à Blackwater ou de la situation actuelle de la bande par exemple, le tout de façon extrêmement naturelle.

Même si chacun des membres de la bande de Dutch a des spécificités criminelles propres, ils partagent une même passion : l'argent ! Dutch était à la recherche d'une opportunité lucrative après le casse raté de Blackwater, opportunité trouvée suite à un raid au sein d'une cachette de la bande adverse de O'Driscoll. Des informations sur le braquage d'un train prévu par cette bande ont été trouvées, ainsi que des explosifs pour mener à bien cette affaire. Un membre de O'Driscoll a été aussi capturé, mais ce dernier minimise sa participation. Dutch décide donc de faire ficeler l'homme en question nommé Kieran Duffy, avant de lancer le discours suivant :

Nous avons un dicton mon ami ! Nous tirons sur les gars qui le méritent, nous sauvons les gars qui doivent être sauvés, et nous nourrissons ceux qui doivent être nourris. Nous allons découvrir ce dont tu as besoin.

Duffy n'en dira guère plus, mais ce n'est pas grave : Dutch a ce qu'il a besoin pour l'instant. Il appelle plusieurs membres du groupe, dont Arthur, pour descendre ensemble de la montagne (et ils descendent de la montagne à cheval !!!) et effectuer ce qu'il espère être un gros coup ! La descente des Grizzlies est une épreuve, durant 4 heures in-game, Arthur doit avancer dans une neige lui montant jusqu'en haut des genoux, avec une vue obscurcie par le blizzard et le reflet aveuglant du soleil sur les congères. Comme le groupe descend petit à petit, les chemins de neige laissent peu à peu place à des chemins boueux et aux feuillages verts de la végétation environnante. Le journaliste de GameInformer explique qu'il a ressenti un sentiment de soulagement et qu'en appuyant sur Start, il lui semble que le gang pourrait effectivement faire une pause.

La tâche semble simple. Le groupe surveille sur une colline à côté d'un tunnel ferroviaire. Dutch envoie Bill Williamson poser les explosifs, pendant qu'Arthur déploie le fil reliant ces explosifs au détonateur. Malheureusement, le détonateur ne fonctionne pas et l'opportunité semble leur échapper. C'est alors que Lenny Summers et Arthur décide de sauter sur le train depuis le haut du tunnel (cela semble être l'un des passages du second trailer.) En route vers la locomotive, Lenny demande à Arthur ce qu'ils devraient faire. Avec la gâchette de gauche (L2/LT), des options apparaissent pour lui donner l'ordre d'avancer ou de rester sur ses positions.

Arthur fait parti d'un gang de tueurs, d'as de la gâchette, et cela se reflète dans l'action. l'I.A ne reste pas en arrière pour que le protagoniste fasse tout et récupère toute la gloire. Au contraire, des personnages comme Lenny vont faire leur possible pour abattre tous les ennemis qu'ils voient. Le journaliste explique que plusieurs fois, il s'apprêtait à presser la détente sur un ennemi quand tout à coup, ce dernier se faisait abattre par un de vos compagnons, ressentant une sensation très différente des autres jeux, où les I.A. d'alliés tirent sur du flan, ne tuant jamais les ennemis.

Même si le casse n'a pas fonctionné comme prévu, le résultat est le même : la bande explose un wagon blindé et récupère un précieux butin, conséquent et qui demandera donc un peu d'effort pour récolter le tout. Que ce soit dû à l'air du Printemps où à la satisfaction d'un casse réussi avec succès, une chose est certaine : il est temps pour la bande de Dutch de se remettre à ce qu'ils savent faire le mieux.

Cette seconde partie de la preview de Red Dead Redemption II de la part de GameInformer se termine ici. Ne bougez-pas, la troisième partie va suivre !

Restez connectés ;)


Preview-GameInformer

Une nouvelle preview de Red Dead Redemption II dévoilée par GameInformer - Partie 1

Une nouvelle preview de Red Dead Redemption II débarque de la part de GameInformer, qui s'étend davantage sur le jeu après une nouvelle prise en main, pour nous conter de nouvelles informations accompagnées d'images inédites !

C'est donc une nouvelle preview, très fournie, qui nous est proposée par les journalistes de GameInformer. Cette dernière étant très conséquente, nous allons la publier au fur et à mesure, dans plusieurs articles. Ne traînons pas et attaquons directement la première partie de ce nouvel aperçu de Red Dead Redemption II !

Le début du scénario nous est une nouvelle fois raconté : La célèbre bande de Dutch Van Der Linde est en fuite, suite à un braquage sur Blackwater ayant mal tourné. Une dizaine d'entre eux ont donc battu en retraite,  et ces derniers sont obligés de fuir le comté de West Elisabeth pour se réfugier dans les hauteurs enneigées des Grizzlies. Mais tout cela s'annonce mal, l'hiver est là et a ravagé les blessés, le moral du groupe est au plus bas. Mais malgré tout, Dutch a fait de son mieux pour diriger un groupe qui, même dans les bons moments, refuse les mains tendues. Les choses vont empirer avant de s'améliorer...si cela est possible.

On nous le rappelle, Red Dead Redemption II se déroule en 1899, soit près de 12 ans avant Red Dead Redemption, qui lui se déroulait en 1911. Ce qui amène à une question évidente : Ne sait-on pas déjà comment tout cela va se terminer ?

L'ancien membre du gang John Marston traquera ses anciens amis, y compris Dutch, jusqu'à ce qu'il croise un destin tragique. C'est toujours le cas, mais après avoir joué au jeu depuis le début et pendant près de cinq heures, il est clair que beaucoup d'histoires sont encore à découvrir – et cela prend place dans le monde le plus abouti de Rockstar à ce jour.

Screen-GameInformer-1

En fuite

La caravane composée de l'ensemble des membres gravit la montagne, poussée par le blizzard. Des rumeurs évoquent une ville minière abandonnée, ce qui suffit à les faire aller de l'avant. Enfin arrivés au camp, tout le monde est exténué. L'un des hommes du groupe, nommé Davy, est mort. D'après ce qu'ils peuvent en dire, les hommes de loi ont cessé les poursuites. Ce serait du suicide d'essayer de voyager avec ce type de météo. Une fois au sein d'un bâtiment délabré servant de loge, Dutch prend la parole et explique pourquoi n'importe qui aurait suivi qui que ce soit dans cet enfer glacial.

Ce que dit Dutch semble être l'une des scènes vu dans la bande annonce #3 :

Nous allons sortir et prendre de la nourriture. Nous sommes en lieu sûr maintenant. Personne ne peut nous suivre à travers une tempête comme celle-ci, et le jour où ils arriveront nous serons déjà partis. J'ai besoin de vous pour transformer cet endroit en un camp, et le rendre plus agréable pour quelques jours. Que tout le monde se réchauffe, restez forts, restez avec moi ! Nous n'en avons pas encore terminé ! Viens Arthur.

Après ce passage là, Dutch et notre protagoniste ressortent vers l'inconnu. Avant que le camp s'installe, Dutch envoie quelques éclaireurs. Nous allons vers les chevaux en espérant les retrouver avec, on prie pour, des fournitures pour garder le groupe en vie quelques jours de plus.

Il n'y a aucune visibilité, et aucun chemin tracé. Le journaliste croise les doigts et Arthur suit les pas de Dutch. Il y a une raison pour laquelle Dutch a pris Arthur avec lui dans cette quête difficile de la journée, et nous l'avions déjà appris : notre protagoniste fait partie du noyau au cœur de la bande de Dutch Van Der Linde, qui accompagne ce dernier depuis quelques dizaines d'années. Quand nous avons rencontré John Marston dans Red Dead Redemption en 2010, nous avons eu un homme qui avait coupé ces anciennes alliances pour le bien de sa famille. Alors qu'Arthur, à ce point-là, croit toujours en la bande de Dutch, même s'il est confus par rapport aux évènements qui ont conduit la bande à cette situation là.

Qu'est-ce qui s'est mal passé sur ce bateau ?

C'est la question que crie Arthur à travers le vent à son compagnon. Rappelons que le braquage sur Blackwater s'étant mal déroulé se situait sur un bateau. La réponse de Dutch est : "Tu nous as manqués, voilà ce qui est arrivé". Cela voudrait dire qu'Arthur n'était donc pas présent lors de ce braquage. Ca, nous le découvrirons nous-mêmes.

Screen-GameInformer-2

Le journaliste de GameInformer s'est penché un peu sur l'un des membres du groupe : Micah Bell. Ce dernier raconte qu'il y a une ferme, pas très loin de leur position, et qu'une fête semblerait s'y dérouler. Après un court trajet en cheval, le lieu est trouvé. Les gens chantent et dansent, accompagnés par le son d'un violon. Les chevaux sont attelés, et Dutch demande à Arthur et Micah de rester hors de vue et dit :

Laissez moi faire. Nous ne voulons pas effrayer ces braves gens !

Mais les gens de cette fête se méfient de Dutch, ils ne croient pas en son histoire de voyageur épuisé, malgré sa mise en scène. Micah Bell attire l'attention d'Arthur, et il devient évident que quelque chose ne va pas : un corps est à l'intérieur du lieu, caché à l'arrière. Nos deux compères prennent leurs armes en main et se préparent au pire...qui arrive relativement vite : l'une des personnes reconnaît Dutch. La conversation est donc coupée par l'action des gâchettes de la manette pour une bonne fusillade. Arthur étant au summum de ses possibilités avec le Dead Eye (ou Sang Froid si vous préférez), ce dernier cible et élimine facilement chacun des ennemis.

Une fois cela fait, les trois bonhommes cherchent des provisions. Arthur trouve un cheval à l'étable, mais avant d'avoir réussi à calmer l'animal, un homme fait irruption pour attaquer notre protagoniste. Après avoir passé à tabac l'homme, nous apprenons que ce dernier fait partie d'une autre bande, celle de Colm O'Driscoll. Ce dernier et Dutch ont une histoire en commun, et elle n'est pas belle. Dutch dit à Arthur de faire ce qu'il veut de l'homme de O'Driscoll, mais de prendre le cheval quand ce sera fait. Le journaliste de GameInformer décide de le laisser partir. Arthur est peut-être un hors-la-loi, cela n'en fait pas un meurtrier à la gâchette facile. Du moins, pour l'instant.

Screen-GameInformer-3

Ceci conclut la première partie de l'aperçu fournit par GameInformer. La preview étant très conséquente, nous allons la couper en plusieurs parties suivant les sections que les journalistes en question ont effectué. Restez en ligne pour découvrir la suite, dans la soirée, sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)