Nouvelle plainte de Take Two contre un portage illegal de Red Dead Redemption sur PC

Entre Take Two Interactive et les moddeurs, c’est loin d’être une belle histoire d’amour. On se souvient tous lors de l’été 2017 le scandale avec les célèbres moddeurs d’Open IV. D’autres mésaventures avec des moddeurs sur GTA Online en décembre 2018. Bref, la maison mère de Rockstar veille pour garder un minimum de contrôle sur ses productions.

En avril 2017, la firme avait déjà sonné l’alarme sur un mod qui avait pour objectif de faire un portage du premier Red Dead Redemption directement sur GTA V. Cela nous rappelait ainsi les mods pour GTA San Andreas permettant de jouer à GTA Liberty City Stories et GTA Vice City Stories.

Aujourd’hui, nouvelle affaire concernant le premier Red Dead Redemption sur PC via GTA V. En effet, la firme vient de déposer une plainte contre Johnathan Wyckoff, alias DemandDev, l’accusant de vouloir distribuer de manière illégale des fichiers appartenant à la société et pourrait ruiner les potentielles ressorties de ce premier volet.

Take-Two dépose cette plainte afin de conserver le contrôle sur ses jeux connus dans le monde entier, alors que Wyckoff a annoncé publiquement vouloir distribuer sans autorisation des fichiers qui changeraient largement le contenu des jeux vidéo Take-Two.

Le second projet annoncé par Wyckoff, qu’il se nomme Red Dead Redemption Damned Enhancement Project (“RDR-DEP”), permettrait d’importer des fichiers de jeu modifiés de GTA V et Red Dead Redemption afin d’améliorer les graphismes et les performances de ce dernier et que les joueurs pourraient utiliser pour jouer à au premier Red Dead Redemption sur PC, une plateforme sur laquelle que Take-Two n’a pas encore proposée pour ce jeu. Cela détruirait le marché pour une version officielle, mise à jour, réalisée par Take-Two et créerait une concurrence pour la version PC de RDR 2.

Le fait très intéressant dans cette affaire est de souligner que Take Two fait mention d’une potentielle version officielle de Red Dead Redemption sur PC. Take Two aurait ainsi proposé un ultimatum au jeune développeur dont nous ne connaissons pas les détails. Cependant, Johnathan Wyckoff n’aurait pas répondu à cette demande d’ultimatum. La maison mère de Rockstar demanderait ainsi l’annulation du projet et la coquette somme de 500.000 dollars pour avoir “dévalué et nui à la valeur” des deux jeux Red Dead Redemption.
De son côté, Johnathan Wyckoff accuse Take Two d’agissements douteux. Là encore, nous ne connaissons pas les détails derrière ces mots.

Ils ont fait des trucs pas nets, ils ont obtenu des informations privées et contacté ma famille. J’ai contacté des gens pour faire passer le mot. Je ne vais pas me laisser faire en fermant ma bouche. J’ai respecté leur demande et j’ai arrêté le développement, mais j’espère pouvoir résoudre tout ça.

[SOURCE]

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag‘ 🙂