Chronologie de GTA Online

Dossier : La chronologie de GTA Online - Passé, Présent… et au-delà de GTA V

Depuis ses tout débuts, GTA Online nous propose d’incarner les aventures criminelles de notre personnage sur fond scénaristique. Des aventures, des évènements qui, au fur et à mesure des nouveautés de cet univers multijoueur, nous font avancer dans le temps, s’entrecroisant ainsi avec le scénario du mode Histoire de GTA V. Il est temps de revoir ensemble, près de 2 ans et demi après les dossiers originaux, la chronologie de GTA Online.

Si GTA Online est conçu comme un univers multijoueur, Rockstar Games a toujours su implanter ce qui fait son excellence : une trame scénaristique qui, tout comme ce jeu en perpétuelle évolution depuis son arrivée le 1er Octobre 2013, se construit autour de notre protagoniste muet dans cette ville tentaculaire qu’est Los Santos ainsi que les environs composant l’Etat de San Andreas. Un espace de jeu commun avec le mode Histoire de GTA V dont le scénario de GTA Online, s’il a commencé originellement avant le début des aventures de Michael, Trevor et Franklin, l’a rejoint au fur et à mesure des mises à jour. Ainsi, les évènements de l’un et de l’autre s’entrechoquent, se lient, et permettent de ce fait d’en dresser une chronologie.

Avant de débuter, rappelons que ce dossier va évoquer sans filtres le scénario de GTA V avec plusieurs événements majeurs du mode Histoire. Aussi, si vous n'avez (toujours) pas terminé le jeu, nous vous déconseillons de continuer. Une petite bannière "Spoiler Alert" s'impose : Safety first !

Spoiler Alert

I. Mais où en étions-nous ?

Pour commencer, récapitulons où nous nous étions arrêtés avec les deux premiers dossiers traitant de la chronologie. Comme nous l’écrivons plus haut, si le scénario de GTA Online débute avant celui du mode Histoire de GTA V, il le rattrape finalement au fur et à mesure des mises à jour. Vous pouvez retrouver les deux premiers dossiers ici et ici datant (déjà !) de 2017. Voici quelques points importants pour les résumer :

  • Lors du casse « Capital de départ » de la mise à jour « Braquages / Heists » organisé par Trevor, notre cher ami Lester vous appelle au préalable pour vous informer que des « péquénauds » recherchent du monde à propos d’un casse lié au trafic de drogue. Ce dernier précise qu’il ne connait pas ces gens. A cet instant-là, Lester ne sait donc pas que Trevor habite dans la région de San Andreas.
  • La fin des casses organisés par Lester après la mise à jour « Braquages / Heists » laisse supposer que ce dernier et Michael se sont à nouveau réunis lors de la mission « Demande d’ami » pour se concentrer sur le casse de la bijouterie Vangelico, entre autres, étant en concordance avec les mots de Lester à la fois lors d’une mission de préparation du Casse de la Pacific Standard et de la mission en mode Histoire citée plus haut.
  • Avec l’introduction des clubs de motards dans la mise à jour « Motos, Boulots, Bobos », nous pouvons retrouver dans ces derniers une photo de Terry avec la mention « R.I.P. ». A ce stade, nous sommes donc après la mission « M. Phillips » en mode Histoire où Trevor, après avoir tué de sang-froid Johnny (à jamais dans nos cœurs), abat lors d’une course poursuite vers le camp des Lost à la fois Terry et Clay, les bras droits des Lost M.C.
  • Avec la mise à jour « Contrebande organisée » et l’introduction du trafic de fret aérien géré par Ron, nous apprenons par ce dernier que Trevor est parti faire « la star à Vinewood ». De ce fait, nous savons qu’il est en réalité parti retrouver Michael à Los Santos. Nous sommes donc, du côté mode Histoire, au niveau de la mission « Star ou tocard », où les deux acolytes se retrouvent.

Les liens entre le scénario de GTA Online et celui de GTA V se sont donc jusqu’ici arrêtés avec la mise à jour « Contrebande organisée ». Le départ de Trevor pour Los Santos permet à Ron de créer de son côté une entreprise criminelle de trafic de fret aérien, s’associant avec votre protagoniste muet.

Histoire d’y voir plus clair, voici une frise chronologique assez simple plaçant les événements résumés ci-dessous :

Frise chronologique 1

II. Qu’avons-nous eu après la mise à jour « Contrebande organisée » ?

Après la mise à jour « Contrebande organisée » sortie le 29 Août 2017, plusieurs mises à jour majeures sont sorties, à commencer par « le Braquage de la Fin du Monde ». Des mises à jour ayant pour la plupart une patte scénaristique forte, nous permettant d’en apprendre bien plus sur la chronologie de GTA Online et son avancée en parallèle du mode Histoire. Voici les mises à jour auxquelles nous avons eu droit depuis :

  • La Braquage de la Fin du Monde (sorti le 12 Décembre 2017)
  • On trace à San Andreas (sorti le 20 Mars 2018)
  • Nuits blanches et marché noir (sorti le 24 Juillet 2018)
  • Guerre d’arène (sorti le 11 Décembre 2018)
  • Le Diamond Casino & Resort (sorti le 23 Juillet 2019)
  • Le Braquage du Diamond Casino (sorti le 12 Décembre 2019)

Si nous ne parlerons pas des mises à jour « On trace à San Andreas » et « Guerre d’arène », ne comportant pas d’informations particulières concernant notre chronologie, les autres mises à jour vont nous permettre d’avancer dans cette dernière, avec pour commencer la gargantuesque mise à jour du « Braquage de la Fin du Monde ». Désolé Alan, nous ne parlerons pas de toi !

Alan Jerome

III. Le Braquage de la Fin du Monde, U.L.Paper toujours en service !

Une mise à jour ambitieuse de GTA Online, prônant le retour des ô combien sacrés « braquages », avec pour fond la fin du monde, rien que ça. Le scénario mélangeant I.A.A., Lester, Avon Hertz et Cliffford (non, pas le gros chien rouge !) est non seulement exceptionnel dans son écriture et la satire qui en dégage, mais, et c’est particulièrement ce qui nous intéresse ici, comporte de nombreux détails sur notre situation dans la chronologie. Et vous allez le constater ci-dessous, nous effectuons un bond de géant !

Et ce constat, nous l’effectuons dans la dernière cinématique de l’Acte I du Braquage de la Fin du Monde. Votre protagoniste et ses compagnons, sous les ordres d’Avon Hertz, envahissent le complexe souterrain de l’I.A.A., situés sous les paraboles du Grand Senora Desert, prises par des forces ennemies. Une fois le lieu nettoyé (et la mission finale terminée), la scène se déclenche où l’Agent 14 ainsi que Mme Rackman débarquent, suivis peu de temps après par Avon Hertz.

Braquage de la Fin du Monde Acte I

Nous remarquerons au passage que l’Agent 14 signale qu’il nous connaît : en effet, les événements liés aux Braquages initiaux (Sortie de prison et Raid des Labos Humane) ainsi qu’au trafic d’armes sont antérieurs. Mais ce qui nous intéresse ici est le rapide échange entre l’Agent 14 et Mme Rackman pour mettre un homme de l’I.A.A. sur la piste de Bogdan, le Russe à l’origine de l’attaque d’après Avon Hertz :

Mme Rackman : « On peut mettre des gens là-dessus tout de suite ? Où est-ce guignol ? »

Agent 14 : « Quel guignol ? »

Mme Rackman : « Celui qui est responsable de l’assaut près du musée. » 

Mme Rackman Acte I

Ce « guignol », vous le comprenez ensuite dans la cinématique introductive de l’Acte II, est nul autre que U.L.P. (ou U.L.Paper). L’homme, travaillant pour le gouvernement (sans plus de détails, si ce n’est que ce n’était pas le F.I.B.) dans GTA IV, est réapparu par deux fois dans le scénario de GTA V : lors de la mission « Magouilles » et…la mission « On remballe ». C’est ainsi que nous apprenions que l’Agent U.L.P. travaillait en réalité pour l.A.A.

Cette dernière mission, où Michael retrouve Dave Norton au Kortz Center, est l’objet de toutes les tensions : Steve Haines débarque et souhaite faire arrêter Michael, avant de se faire piéger à son tour. C’est ainsi que débarque une unité de l’I.A.A. dirigée par U.L.P. pour arrêter l’Agent Haines à la suite de l’attaque de l’immeuble du F.I.B. Mais c’est aussi l’Agent Sanchez, se révélant être un mouchard, qui souhaite arrêter l’Agent Haines avec une équipe d’intervention du F.I.B. Et comme ce n’était pas assez compliqué, Merryweather débarque également ! Cela enclenche un assaut des plus désordonnés, auquel Michael va faire face.

ULP On remballe

Problème, pour s’échapper de cet assaut, Michael se fraye un chemin pour rejoindre Dave en tuant tous les ennemis devant lui. Parmi les ennemis se trouve notre fameux U.L.Paper, qui tente de donner des ordres à son équipe pour une couverture tout en étant complètement dépassé par la situation, en atteste les dialogues présents lors la mission. Il est donc possible lors de cette mission de tuer U.L.P. Pourtant, la phrase de Mme Rackman faisant référence à cet incident indique que celui-ci est bien vivant, et ce dernier se retrouve même dans les Actes II et III du Braquage de la Fin du Monde.

Alors, est-ce une incohérence scénaristique ? Un oubli ? Et bien non ! Pour cela, il convient de rejouer la mission « On remballe » pour se rendre compte de deux éléments. Premièrement, lorsque vous prenez le contrôle de Michael et devez rejoindre Dave, il ne vous est pas demandé de tuer les ennemis de la zone pour avancer. Le premier objectif de la mission est : « Échappez-vous du Kortz Center en passant par le balcon ».

ULP Kortz Center

Bien entendu, il vous faudra éliminer quelques ennemis pour pouvoir rejoindre le point sans être sous une pluie de balles. Mais tuer U.L.P. n’est pas une chose requise. Ainsi, votre serviteur a souhaité s’en assurer, et j’ai pu me débarrasser de tous les ennemis excepté U.L.P. et rejoindre l’objectif, déclenchant une cinématique où Trevor, sorti de nulle part, est venu pour couvrir Michael depuis le toit du Kortz Center. A partir de là, le point rouge de la carte qui indiquait l’emplacement d’U.L.P. disparaît.

De ce fait, l’intervention de Mme Rackman prend tout son sens : Oui, U.L.P. a été responsable (pour l’I.A.A. du moins) de l’assaut raté au muséum (le Kortz Center), mais a survécu à cette attaque. À la suite de cet incident, traité de « guignol » par sa supérieure, on peut facilement supposer que ce dernier avait été mis au placard. Néanmoins, ce sera lui qui enquêtera sur les fuites de données de l’IAA, qui conduira à son enlèvement, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous.

ULP

Ceci expliquant cela, on apprend ainsi de par ce morceau de dialogue dans la fin de l’Acte I que la chronologie de GTA Online a effectué un bond de géant ! Alors que nous étions aux retrouvailles de Michael et Trevor dans « Contrebande organisé », tous les événements incluant le coup de Merryweather, le kidnapping de Patricia Madrazo orchestrant la fuite de Michael et Trevor à Sandy Shores, le coup de Paleto Bay, la révélation sur le sort de Brad ou l’attaque de F.I.B…tout cela s’est déjà déroulé, et nous nous retrouvons ainsi après la mission « On remballe » !

Les autres actes du Braquage de la Fin du Monde, s’ils sont bourrés de dialogues et de références diverses et variées, ne nous apprennent rien de plus d’un point de vue chronologique. Enfin, presque rien de plus : en effet, une autre information nous est glissée via l’appel téléphonique de Lester une fois la mission de préparation dédiée au Khanjali réussie. Content du travail effectué pour stopper Avon et conscient de l’aide apportée à l’IAA, Lester sort, en rigolant, la phrase suivante :

Acte III fin de mission Lester Union Depository

Une petite phrase, mais qui permet à la fois de confirmer un fait scénaristique et de situer plus précisément où nous en sommes vis-à-vis du mode Histoire : le Braquage de la Fin du Monde se situe donc après la mission « On remballe », mais bel et bien avant « Le coup du siècle », le braquage de l’Union Depository par Michael, Franklin et Trevor.

IV. Nuits blanches et marché noir, le retour de Lazlow !

La mise à jour « Nuits blanches et marché noir », qui introduisait les boîtes de nuit tant espérées par les joueurs, un sujet ayant fait couler de l’encre les années précédentes à travers différentes rumeurs, a également introduit un petit aspect scénaristique. Ce dernier met en scène le grand retour d’Anthony « Tony » Prince, plutôt connu sous le nom de Gay Tony, un homme que vous avez forcément apprécié si vous avez joué à GTA : The Ballad of Gay Tony !

Mais nous ne parlerons pas de l’entrée de Gay Tony dans le milieu nocturne de Los Santos, non. Evoquons plutôt une autre personne que nous voyons dans la cinématique d’introduction des boîtes de nuit, qui campera ensuite de façon permanente dans cette dernière et essaiera de se rendre utile dans un monde où il semble désormais complètement dépassé : Lazlow.

Lazlow

Et ce brave Lazlow, s’il est dans l’état que nous pouvons observer sur GTA Online, cela s’explique par les événements qu’il a pu subir dans le mode Histoire par Michael. Rappelez-vous, Lazlow est le personnage atypique présentant l’émission « Star ou tocard ».

Après une première rencontre mémorable avec Michael et Trevor dans la mission du même nom, ce dernier recroisera bien plus tard la route de Michael lorsque ce dernier décidera de reprendre le cas de sa famille en main, avec la mission « Réunion de famille ». Une seconde rencontre se traduisant par une humiliation de Lazlow par Michael au Blazing Tatoo du Centre de Vinewood. Une humiliation se concluant par un coup de ciseau dévastateur de Michael sur la « signature » de Lazlow : sa queue de cheval.

Lazlow queue de cheval

Une queue de cheval qui sera effectivement absente sur Lazlow dans les cinématiques puis son apparition in-game dans la boîte de nuit, ce dernier ayant opté pour des cheveux courts afin d’arranger le carnage.

Un Lazlow qui sera également « désespéré », souhaitant se reconvertir en DJ de la boîte de nuit de votre protagoniste de GTA Online. Un choix immédiatement écarté par Gay Tony. En effet, dans le mode Histoire, après sa mésaventure avec Michael, Lazlow réintègrera Tracey pour le final de l’émission « Star ou tocard ». Un final chaotique pour le présentateur qui sera humilié sur scène par les membres du jury et qui se terminera par une « bagarre » avec l’un d’eux.

C’est donc un Lazlow ayant subi les frasques du mode Histoire que nous retrouvons dans la mise à jour « Nuits blanches et marché noir », qui indique que nous sommes bien après la phase « Réunion de famille », une mission du mode Histoire se déroulant de toute façon avant « On remballe », donc avant le Braquage de la Fin du Monde. Nous serions donc bien dans un second temps pour Lazlow qui tentera un « come-back » dans le milieu nocturne, après s’être fait probablement discret !

Lazlow

V. Le Diamond Casino & Resort : l’après GTA V, Tao Cheng aux affaires !

La mise à jour du « Diamond Casino & Resort » est sans aucun doute l’une des plus attendues et inespérées tant l’ouverture du Casino aura fait couler de l’encre, bien plus que celui des boîtes de nuit. Cette dernière propose un petit arc scénaristique solide par le biais des missions de Casino, un total de 6 missions dites « de contact », mais qui sont, comme celles de la mise à jour « Lowriders », scénarisées et accompagnées de cinématiques, d’une histoire de bout en bout.

Et si les fans de la saga GTA ont pu se réjouir de voir ici le retour d’un autre personnage atypique de GTA IV, à savoir Brucie Kibbutz, ce qui nous intéresse ici pour la chronologie est l’ensemble du scénario : une guerre entre la Famille Cheng, représenté par Tao Cheng, propriétaire du Diamond Casino, et les Duggan, une famille de Texans possédant un fonds d’investissement qui souhaite racheter coûte que coûte ledit casino.

Tao Cheng et interprête

Rappelons-le, en mode Histoire, les membres de la Famille Cheng, caractérisés par Wei Cheng et son fils Tao, font partie des antagonistes principaux de Trevor. Des personnes que nous avons l’occasion de voir à plusieurs reprises lors de l’avancée du scénario et jusqu’à la mission finale : « La troisième option ». Et c’est un point auquel nous allons revenir dans les lignes qui suivent, car l’ouverture du Diamond Casino nous permet de certifier deux éléments majeurs :

La mission finale « La troisième option » de GTA V est bel et bien la véritable fin du jeu, qui est canon avec le scénario de GTA Online. Mais surtout : GTA Online vient à cet instant de dépasser les aventures de Michael, Franklin et Trevor. Nous sommes désormais au-delà du mode Histoire !

En effet, nous l’expliquions plus haut : Tao Cheng (et son interprète) sont aux commandes du Diamond Casino qui vient d’ouvrir ses portes. Durant les différentes cinématiques, nous apprenons à plusieurs reprises que Tao dirige ce casino au nom de son oncle, vivant à Hong Kong, qui en est le véritable propriétaire. Vous l’aurez deviné, avec le mort de Wei Cheng, le père de Tao, un autre membre de la famille a repris les affaires de la Triade et continue de vouloir étendre son empire avec, après l’essai raté du trafic de drogue et d’armes, le milieu des jeux d’argent. Un milieu qui a déjà réussi aux triades Chinoises quand on y pense, référence à Woozie dans GTA San Andreas !

Oncle de M. Cheng

Mais vous vous posez probablement la question suivante : Nicolas, tu es bien gentil, mais tu nous dis que nous sommes après l’Histoire de GTA V, avec comme final pris en considération « La troisième option ». Tao Cheng n’est pas censé avoir été tué avec son père par Franklin à ce moment-là ?

La seconde partie de la mission « Trèfle de plaisanteries » répond à l’ensemble de ces questions ! Dans cette troisième mission pour le Diamond Casino, vous accompagnez Tao Cheng et Agatha Baker au vignoble Marlowe afin de rencontrer la famille Duggan. Une discussion entre les deux familles qui se terminera (comme d’habitude me diriez-vous) par une fusillade. Agatha Baker, qui avait été « escortée » hors de la discussion juste avant que les choses tournent mal, vous attend au country-club de Chumash. Vous devez donc y ramener Tao Cheng, à ce country-club où, dans la mission finale de GTA V, Franklin s’était rendu afin de tuer Wei Cheng.

C’est sur le trajet du retour, alors que nous approchons de Chumash, que Tao évoquera cet événement :

Interprète de Tao Cheng : « J’ai dit à Mme Baker de nous retrouver là-bas. »

Tao Cheng : « J’ai failli me faire tuer dans ce country-club. Plus jamais. »  

Référence attaque de Franklin

Ce petit échange nous permet ainsi de confirmer les deux éléments : Lors de la mission finale « La troisième option », Franklin s’est donc rendu au country-club et a combattu les membres des Triades pour y tuer Wei Cheng. Tao faisait partie du convoi où se trouvait son père (c’est par le biais de ce dernier, qui a effectué un achat avec sa carte de crédit, que Lester a pu d’ailleurs localiser ces personnages-là) et a survécu. Nous sommes ici plus tard, après l’histoire de GTA V, où Tao se remémore de ce lieu où il a failli mourir précédemment.

Un dernier élément reste à éclaircir pour confirmer tous ces propos : Tao n’était donc pas la cible de Franklin au même titre que son père Wei dans la mission « La troisième option » ? Là aussi, tout comme nous l’évoquions pour U.L.Paper plus haut dans notre dossier : la mort de Tao n’est pas exigée dans la mission finale de GTA V, seul Wei Cheng doit (et peut) être éliminé !

Cible Wei Cheng

Pour ce fait, votre serviteur a rejoué la mission « La troisième option » pour s’en assurer. Et s’il est facile lorsque vous arrivez devant le country-club, de lancer une roquette pour détruire le convoi des Triades, vous pouvez très bien les attaquer avec une arme classique. Après avoir poursuivi et éliminé les deux voitures escortant celle de la famille Cheng, j’ai éliminé le chauffeur de Wei Cheng.

La voiture étant immobilisée, 3 passagers sortent de cette dernière : Wei Cheng, Tao Cheng et un garde du corps. Franklin peut ici éliminer simplement Wei Cheng. Cela fait, Franklin dira « C’était bien lui ». Dire « lui » au lieu de « eux » confirme que seul Wei était la cible. Votre objectif de mission devient ensuite le suivant : « Echappez aux Triades ». Vous pouvez donc ainsi ignorer Tao qui essaye de vous tirer dessus et partir. Tao est toujours en vie.

Mort de Wei Cheng

Ceci expliquant cela, nous avons donc les confirmations suivantes : Tao Cheng n’a pas été tué lors de la mission finale de GTA V. Vivant mais sans son père, il a pris le relais des affaires à Los Santos des Triades, pour le compte de son oncle.

Concluons avec un dernier élément : d’un point de vue chronologique, cela permet aussi d’expliquer pourquoi le Diamond Casino n’est pas disponible dans le mode Histoire. Dans ce dernier, durant tout le scénario et jusqu’à sa fin, le Diamond Casino n’avait pas encore ouvert ses portes, était toujours en travaux et arborait sa fière banderole « Opening Soon ».

VI. Le Braquage du Diamond Casino, Lester sort de sa retraite !

Alors que nous sommes désormais bien après le scénario du mode Histoire de GTA V, la mise à jour du « Braquage du Diamond Casino » nous propose dans son contexte scénaristique de voir ce que sont devenus deux des personnages du mode Histoire : Jimmy, dans un rôle mineur, mais surtout et principalement Lester. A cela se mélange l’écho d’événements à la fois du mode Histoire et de GTA Online, faisant désormais référence d’exploits passés.

Après la mission finale « La troisième option » du mode Histoire de GTA V, Lester a décidé de prendre sa retraite. Après tout, ce dernier a tout réussi : Il a organisé le braquage du bâtiment du FIB en plein centre-ville, il a sauvé le monde d’un scénario catastrophe pour le compte de l’IAA (moyennant argent à la clé, on ne perd pas le nord !) et réussi le coup du siècle en organisant le braquage de l’Union Depository.

C’est dans ce cadre là que nous retrouvons Lester dans la cinématique d’introduction de la mise à jour du Braquage du Diamond Casino. Votre protagoniste de GTA Online recevant un message de sa part, vous vous retrouvez tous les deux à Mirror Park, où Lester vous conte ses exploits, comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, et expliquant haut et fort qu’il est à la retraite !

Lester exploits

C’est là alors que vous vous rendez compte que ce n’est pas Lester qui vous avez réellement envoyé un message. Georgina Cheng apparaît et vous explique le but de cette rencontre : braquer le Diamond Casino pour se venger de Thornton Duggan, ce dernier ayant, à la fin de la dernière mission de contact du Diamond Casino dans la mise à jour précédente, pris contrôle dudit casino. En ayant arnaqué, selon Georgina, son grand frère (c’est-à-dire Tao).

Un nouveau challenge s’ouvre ainsi à Lester. Si l’Union Depository était le coup du siècle au moment où ce dernier a organisé le braquage pour Michael, Franklin et Trevor, l’ouverture du Diamond Casino par la suite le donne comme étant le bâtiment le plus sécurisé qui soit.

Avec les premiers signes (d’une longue) affection pour Georgina envers Lester, ce dernier décide ainsi de sortir de sa retraite, de revenir aux affaires !

Georgina

On notera également, lorsque Lester expose à notre protagoniste ses exploits, le fait qu’il ait « arnaqué la moitié des patrons du BAWSAQ 500 » : une référence aux missions d’assassinats proposés à Franklin dans le but de faire fluctuer la bourse en sa faveur (et qui vous permet en mode Histoire de devenir immensément riche !).

arnaque BAWSAQ

Avant de revenir une nouvelle fois pleinement sur Lester et sur les références aux événements du passé, basculons sur l’installation de la salle d’arcade où nous y retrouvons un personnage du mode Histoire : Jimmy De Santa.

Durant toute l‘aventure du mode Histoire de GTA V, nous savons que le fils de Michael n’a jamais travaillé et ne trouve pas d’emploi. A la toute fin de GTA V, lorsque vous êtes en mode libre avec Michael, vous pouvez dans sa villa de Rockford Hills retrouver Jimmy assis à la table de la cuisine, où certains dialogues indique qu’il est toujours dans ses recherches (avec une page LifeInvader de Niko Bellic sur l’écran de son PC, mais passons !).

Mais désormais, c’est un Jimmy qui attaque son premier boulot que nous retrouvons. Placé par Lester (c’est un ami de la famille dira-t-il) dans votre toute nouvelle salle d’arcade, ce dernier va d’abord servir à nettoyer cette dernière puis à mettre en place les bornes. Ensuite…tout comme Lazlow dans votre boîte de nuit, il sera toujours présent dans votre salle d’arcade.

Jimmy

Et repassons par Lester, et c’est avec lui que nous terminerons. Ce dernier, s’il vous a indiqué clairement qu’il était à l’œuvre pour l’Union Depository, y fera à nouveau des références durant le Braquage même. Mais nous allons nous attarder sur un point se situant dans la cinématique se déroulant avant votre (premier) braquage final du Diamond Casino : Lester a fait évoluer son look. Fini le look de « Creepy Uncle Lester » : Plus de lunettes, un nouveau style de vêtements et…une barbe différente, plus stylisé.

Lester stylisé

Et c’est lors du déroulement du braquage final que de nouvelles références sur l’Union Depository nous sont faîtes, à commencer par la façon dont s’est déroulé ce braquage. Si vous décidez d’entrer dans le Diamond Casino par le toit, le début de votre braquage consistera à rejoindre un hélico pour ensuite vous parachuter vers le toit du casino. Durant cette phase, Lester dira la mention suivante :

Son du rotor casque

Evoquant ensuite ses « vieux amis », cette petite phrase nous permet de dire que le braquage de l’Union Depository s’est déroulé avec l’option B « En force » choisie par Michael. En effet, dans cette option-là, les 4 tonnes d’or volées sont transportés par les airs à la fois par Trevor ainsi que par le chauffeur que vous avez engagé. Lester se trouve dans l’hélico de Trevor et, dans un moment de folie sans doute, se retrouve avec un lance-roquettes à dézinguer les Buzzard d’attaque de Merryweather, qui vous a repéré et tente de vous arrêter. Vous savez donc d’où lui vient ce souvenir du « son du rotor dans son casque » !

La dernière référence enfin vient une fois que vous avez braqué le casino, semé la police et que vous vous apprêtiez à arriver à votre destination/livraison finale. Lester indique que nous sommes sur le point de réussir « le plus gros coup orchestré par le crime organisé dans cette ville », en rappelant ensuite qu’il était déjà à l’œuvre du précédent plus grand coup :

Le plus gros coup

Lester est donc désormais un homme comblé : il a réussi les plus grands coups dans l’Etat de San Andreas, le Braquage du Diamond Casino s’ajoutant à la liste. Et pour conclure, l’homme que nous avons toujours connu comme étant solitaire et (légèrement) creepy retrouve dans la cinématique finale du Braquage du Diamond Casino, une fois celui-ci braqué, Georgina Cheng, pour une conclusion des plus touchantes et attendrissantes pour Lester ! Ah, l’amour... (et Georgina qui ne doit pas savoir que Lester est responsable de la mort de son père Wei Cheng !).

VII. Conclusion

 Alors qu’il débutait avant les événements de GTA V, GTA Online aura rejoint et entrecroisé les aventures de Michael, Franklin et Trevor pour, in fine, les dépasser et continuer son évolution sur le plan chronologique, scénaristique. GTA Online représente ainsi l’avant, le pendant et l’après GTA V.

Lester

Histoire d’y voir plus clair, voici une nouvelle frise chronologique, incluant celle présente au début de ce dossier et ajoutant les nouveaux événements. Pour une meilleure lisibilité, cette dernière ne va pas de gauche à droite mais de haut en bas (vous auriez une image toute riquiqui sinon !). La voici, et n'hésitez pas à l'ouvrir dans un nouvel onglet pour un meilleur confort visuel :

Frise chronologique finale

Ce dossier est à présent terminé ! Félicitations d’être arrivé jusqu’ici et merci d’avoir pris le temps de lire ces mots sur la chronologie de GTA Online. Cela a pris de nombreuses semaines (pour ne pas dire des mois) pour sa réalisation, entre l’enregistrement de plusieurs dizaines d’heures de jeux pour y relever ensuite les captures d’écrans présentes ci-dessus, le visionnage et revisionnage des séquences pour tenter de n’oublier aucun détail ainsi que tout le travail d’écriture du dossier.

Un très grand merci à mes braves Luca (alias DEATRACK) et Loïc (alias Loïco) pour leur aide à jouer et rejouer les différents braquages et missions afin d’effectuer les enregistrements. Un merci également à GTAGFX qui fournit gracieusement à la communauté Rockstar les logos des mises à jour de GTA Online, ce qui m’a permis de piocher dedans pour construire la frise chronologique de GTA Online.

Quant à votre serviteur, nous nous retrouverons bientôt pour de prochains dossiers et éditos dédiés aux jeux de la firme étoilée. Merci beaucoup !

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés ;)


Quel Prochain Jeu Rockstar après Red Dead Redemption II

Quel prochain jeu Rockstar Games après Red Dead Redemption II ?

En 2020, Rockstar Games entre dans une année blanche. C'est à dire que la firme étoilée ne pourra plus sortir sa dernière production sur un autre support, étant donné que Red Dead Redemption II est désormais disponible sur PS4, Xbox One, PC, et Google Stadia, à savoir, les principaux supports à ce jour.

Il est grand temps de nous poser quelques questions au sujet du prochain jeu de la firme étoilée. Ce dernier pourrait-il être annoncé cette année ? Il y a de grandes chances.

Si l'on regarde avec Grand Theft Auto V (disponible depuis le 17 septembre 2013 sur PS3 et Xbox 360), Rockstar Games a attendu de sortir son jeu sur tous les supports actuels avant d'annoncer son projet suivant. Annonce en 2014 d'une sortie sur PC et next-gen. Sortie en 2015 sur PC. Et dès 2016, à savoir, la première année où GTA V ne pouvait plus sortir sur d'autres supports, Rockstar a annoncé Red Dead Redemption II.

Prochain Jeu Rockstar

Tout naturellement, on pense tout de suite à Red Dead Redemption II et nous nous rendons compte qu'en 2018, Rockstar a sorti le jeu sur PS4 et Xbox One. Que des annonces sur PC et Google Stadia ont été faits en 2019 pour une sortie la même année. Logiquement, en 2020, Rockstar ne pourra plus annoncer de nouvelle sortie de ce titre. 

Prochain Jeu Rockstar

Alors, on pense forcément à une annonce de GTA V et/ou Red Dead Redemption II pour les prochaines PS5 et Xbox qui arriveront pour la fin d'année sur nos marchés. Ce qui semble logique. Cependant, Microsoft et Sony ont d'ores et déjà annoncé que leurs consoles seront rétrocompatibles avec les consoles actuelles. Ainsi, GTA V, L.A. Noire et Red Dead Redemption II seront d'offices compatibles sur PS5 et la nouvelle Xbox. Misons également sur l'annonce de GTA V sur Google Stadia, ce qui serait un choix logique.

Prochain Jeu Rockstar

Alors, que reste-t-il pour 2020? Un portage? Un remake? Rockstar ne semble pas réellement d’humeur à faire ce genre de choses (on pense tous à ce remastered de GTA IV tant attendu pour les dix ans du jeu en 2018...). Alors, ne serait-il pas l’heure d’annoncer son prochain projet? Un jeu Rockstar est en général annoncé un an et demi voire deux ans avant sa sortie. Une annonce en cours d’année 2020 permettrait une sortie pour fin 2021 ou mi-2022 lorsque les consoles next-gen seront bien installées. 

Prochain Jeu Rockstar

Il reste maintenant à savoir quel jeu Rockstar pourrait être annoncé ? GTA 6 ? L.A. Noire 2 ? Bully II ? Une nouvelle licence ? Ce sont nos petits favoris sur Rockstar Mag'. Selon nous, des licences comme Max Payne, Midnight Club, ou encore Manhunt n'ont plus de chances de revenir sur le devant de la scène. On vous laisse regarder la vidéo pour plus d'infos à ce sujet !

Prochain Jeu Rockstar

N'hésitez pas à nous dire dans les commentaires quelles sont vos prédictions et vos envies ! Et nous, on se dit à très vite sur notre site, nos réseaux sociaux et notre chaîne YouTube pour plein de belles choses autour des jeux et des studios Rockstar !

Bonne fin de journée à tous sur Rockstar Mag' :)


Dossier - L'évolution de Rockstar Games en 2009 et 2019

Nous voilà en 2020. Rockstar vient d’entrer dans sa 21e année d’existence. C’est en effet le 27 décembre 1998 que Rockstar Games fut officiellement fondé par Sam Houser, Dan Houser, Jamie King, Gary Foreman et Terry Donovan. Jusqu’au 27 décembre dernier, Rockstar était dans son année anniversaire des 20 ans, et malheureusement, aucune grosse surprise. 

https://youtu.be/Tyalpuusefk

Quoi qu’il en soit, en 20 ans, les choses ont beaucoup bougé pour Rockstar. Très clairement, il est possible de séparer l’histoire de la firme étoilée en deux parties bien distinctes. Entre 1998 et 2009 pour la première partie. Et entre 2010 et 2019 pour la seconde. Lors de cette première période, Rockstar était composé de dix studios. En 11 ans, ils ont sorti pas moins de 41 jeux représentant 20 licences.

Première Période Rockstar Games 1998-2009

Lors de la seconde période de leur histoire, les choses ont radicalement changé. Sur la même période, Rockstar ne sortira que 7 jeux, totalisant seulement quatre licences, dont une seule nouvelle avec L.A. Noire en 2011. 

Seconde Période Rockstar Games 2010 - 2019

Qu’est-ce qui explique ce tel changement ? Et pourquoi un tel changement ? Les choses risquent-elles de rester ainsi désormais ? Nous allons essayer d’expliquer cela à travers un nouveau dossier en vidéo pour analyser et comprendre l’évolution de Rockstar Games au cours des 20 dernières années et surtout au cours de la dernière décennie, entre 2010 et 2019.

Jeux Rockstar Games 1998-2020

Nous reviendrons sur une partie de l’histoire de Rockstar Games pour voir tous les changements et les possibles raisons de ces derniers. En espérant que ce dossier puisse vous plaire, et que nous avons pu vous apprendre des choses. 

Bonne fin de journée à tous sur Rockstar Mag' :)


dossier-RDRII-Decouvrons-Terres-Foulees

[SPOIL] Dossier : Red Dead Redemption II, redécouvrons les terres déjà foulées par la saga

Si Red Dead Redemption II propose une nouvelle aire de jeu extrêmement vaste et variée, il inclut également des terres arides que les joueurs de la saga Red Dead ont déjà foulées par le passé. C’est sur cela que nous allons nous pencher aujourd’hui.

Suite de nos précédents dossiers sur le jeu que vous pouvez retrouver ici, celui d’aujourd’hui est en toute apparence dans un certain classicisme classique. Mais ce dernier comportera de sacrés spoilers de la fin du scénario de Red Dead Redemption II. De ce fait, nous vous déconseillons très fortement de lire la suite tant que vous n’avez pas terminé l’histoire. La bannière habituelle s’impose.

Spoiler Alert

Si vous avez eu le courage de passer cette bannière, vous voici donc en tant que lecteur averti. Nous allons donc, dans ce nouveau dossier dédié, découvrir les terres de New Austin et du Sud de West Elisabeth, des régions accessibles uniquement à partir de l’épilogue de Red Dead Redemption II, ayant la particularité d’être…les régions (côté USA) de son prédécesseur sorti en 2010 : Red Dead Redemption.

Petite précision toutefois : oui, ces terres-là sont disponibles dès le début de Red Dead Online. Mais comme nous allons évoquer différents aspects scénaristiques et évènements de Red Dead Redemption II mais également de Red Dead Redemption, prenant également en compte l’évolution de certains lieux (vous pouvez par ailleurs retrouver notre dossier à ce propos en cliquant ici), nous nous focaliserons donc uniquement sur le mode Histoire.

Comme vous le savez, Red Dead Redemption II est une préquelle de Red Dead Redemption, se déroulant plusieurs années auparavant, en 1899. Néanmoins, lors de l’épilogue de jeu où nous incarnons John, plusieurs années se sont écoulées : nous sommes en 1907, en atteste les différents journaux vendus notamment à Blackwater.

Les aventures de Red Dead Redemption, elles, se déroulent en 1911, soit 4 ans plus tard. Durant cette période, les lieux composant le sud de West Elisabeth mais surtout la région de New Austin ont sensiblement évolué, et c’est cette évolution, cette modernisation des terres de l’Ouest que nous allons découvrir ci-dessus en comparant chaque lieu, chaque zone commune aux deux opus de la saga Red Dead.

 

I. Blackwater, une ville en plein essor

 

Tout commence à Blackwater. Qu’il s’agisse du pitch de départ de Red Dead Redemption II, avec un braquage complètement raté forçant la bande de Dutch à fuir, ou de Red Dead Redemption avec la traversée de la ville à pied de John, escorté par nos deux agents fédéraux favoris : Blackwater est un élément clé de la saga.

Mais en 1899, date du début de nos aventures avec Arthur, la ville commence tout juste son expansion, avec quelques tentes de travailleurs sur la place centrale, composée uniquement de la mairie. Une expansion qui va évoluer puisque lors de l’épilogue du jeu, nous verrons la modernisation de Blackwater s’effectuer, avec la construction de la banque, mais également du bâtiment qui deviendra le bureau fédéral, où travaillera entre autres l’agent Ross devenant l’antagoniste principal de Red Dead Redemption (là encore, vous pouvez lire son histoire sur notre dossier dédié à la Pinkerton ici !).

Blackwater 1

Bien loin d’une ville telle que Saint-Denis, Blackwater est le symbole de cette époque de la « civilisation » des terres du Far West, civilisation achevée dans Red Dead Redemption en 1911, où nous retrouvons une ville moderne et cosy, desservie même par le chemin de fer !

Blackwater 2

 

II. La venue d’un nouveau ranchero à Beecher’s Hope

 

Découvrir l’histoire et la construction du ranch tenu par John et Abigaïl Marston avec « l’aide » de l’Oncle, c’est tout un passage qui a mis des étoiles pleins les yeux à votre serviteur. Là aussi le lieu a bien évolué. Auparavant une simple cabane sur un terrain vague où trainaient les brigands du coin, John achètera ses terres suite à une annonce du journal vue par son fils Jack afin de se construire non pas seulement un toit, mais une vie honnête.

Une fois construit et sublimé sur Red Dead Redemption II, le lieu n’évoluera pas. Découvert ensuite dans la dernière partie du scénario de Red Dead Redemption, quand John retrouvera sa femme et son fils (et l’Oncle, toujours !), sans oublier Rufus, introduit dans l’épilogue de RDR II, et bien que laissé à l’abandon durant tout son périple, le lieu sera pratiquement à l’identique.

Beecher's Hope 1

Notons tout de même quelques changements effectués entre les deux jeux : le relais à chevaux vous permettant d’attacher le cheval est juste à côté de l’entrée de la maison, une barre n’existant pas en 2010. De plus, l’Oncle dort à l’étage, mais à cause probablement de son lumbago, une chambre lui sera proposée dans la première pièce de gauche en entrant dans le ranch, où se trouve actuellement la garde-robe. Le jardin à l’extérieur, signe de « l’âge d’or » du ranch de Beecher’s Hope, n’existe pas dans Red Dead Redemption, ni le fameux message « Oh my son, my blessed son » écrit à l’étage de la grange, qui est en réalité un…code de triche de Red Dead Redemption. Concluons par l’absence également du feu de camp derrière la maison où se retrouvent parfois sur RDR II l’Oncle, Abigaïl et Jack pour chanter, ainsi que la petite cabane servant de latrines.

Beecher's Hope 2

 

III. Tall Trees, une région toujours à l’état sauvage

 

Mais passons du côté de Tall Trees avec pour commencer le relais de Manzanita Post qui, à l’époque de l’épilogue de Red Dead Redemption II…n’est pas véritablement un relais. Si dans Red Dead Redemption en 2010, ce lieu abrite une boutique, un camp composé de nombreuses tentes et est desservi par une gare ferroviaire, il n’en est rien de tout cela en 1907, date de l’épilogue. Bien que possédant le bâtiment central, le lieu semble bien plus en retrait, au milieu des bois, où se trouve cela dit le meilleur forgeron du coin : Nils. On remarquera tout de même déjà la présence de la petite cabane qui sera achetable dans Red Dead Redemption.

Manzanita Post

En vous dirigeant plus au Nord-Ouest, vous retrouverez, dans une zone enneigée sur Red Dead Redemption au contraire de RDR II, Aurora Basin, qui entre les deux jeux n’a pas évolué, avec une cabane présente. Petite note pour Tanner’s Reach, cabane habitée par Evelyn Miller, personnage ô combien admiré par Dutch, que John pourra rencontrer à plusieurs reprises dans l’épilogue. Cette cabane sera retapée et toujours présente dans Red Dead Redemption avec une disposition intérieure identique ! Notez également que c’est ici que vous pouvez rencontrer dans Undead Nightmare le trappeur vous demandant d’abattre…les sasquatchs !

Tanner's Reach Aurora Basin

Enfin, si Cochinay est bien présent dans Red Dead Redemption II, la zone est…complètement vide. En réalité, le chemin s’arrête bien plus tôt. Cela signifie que Dutch ne s’y est pas rendu après la confrontation finale entre John, lui-même et Micah. Mais grâce à son talent d’orateur, Dutch aura réussi ce qu’il avait commencé au temps d’Arthur en amadouant Aigle-qui-Vole : réunir les indiens, chassés de leurs terres par la « civilisation », pour créer un gang acquis à sa cause, gang qui creusera à travers la roche pour s’enfoncer encore plus dans la montagne afin de construire un véritable lieu fortifié, où se jouera le face à face ultime avec John, théâtre d’une réplique finale déjà entendue des années auparavant par Arthur (que vous pouvez voir ici).

Cochinay

 

IV. Thieves’ Landing, un repaire de bandits

 

Si Thieves’ Landing était un patelin où régnait une météo morose, mais qui restait une ville, il n’en est rien sur Red Dead Redemption II. La ville n’existe tout simplement pas, et seul règne la grange, lieu de ce qui est…un repaire de bandits.

Et là aussi, le changement est assez évocateur de l’avancée de la Civilisation de l’Est du pays, et se rapprochant petit à petit des terres de l’Ouest. Thieves’ Landing se trouve entre les deux : auparavant un repaire de bandits, nettoyé et devenu en l’espace de 4 ans une ville habitée et animée ayant son propre coiffeur, armurier, magasin et un grand saloon pour jouer aux jeux de hasard !

Thieves' Landing 1

Dernier mot avec un lieu à l’Ouest de Thieves’ Landing dans Red Dead Redemption : la Pacific Union Railroad Camp. Ce dernier est inexistant dans l’épilogue de RDR II. Pourquoi ? Tout simplement car il s’agit d’une usine où se trouvent les travailleurs du chemin de fer, et que ce dernier, s’il est présent en 1911 et lie New Austin à West Elisabeth, n’est pas encore installé en 1907 dans cette seconde région ! Cependant, vous pouvez y voir les prémices des travaux, sur le pont qui va permettre cette liaison entre la région de New Austin et celle de West Elisabeth.

Thieves' Landing 2

 

V. Le Ranch MacFarlane, un ranch en pleine expansion

 

Premier lieu que vous pourrez découvrir avec John dans Red Dead Redemption, le ranch MacFarlane est plus qu’un ranch, c’est une petite ville en soi, avec même un shérif, un magasin et sa propre gare. Une gare (moins grande) que l’on retrouvera également dans Red Dead Redemption II, puisque la région de New Austin est déjà couverte par le chemin de fer.

MacFarlane's Ranch 1

Mais le lieu est moins développé durant l’épilogue de RDR II. Justement, le bâtiment du shérif n’est pas présent, ni le magasin ainsi que la grange du Ranch MacFarlane, dont une mission lui est dédiée dans Red Dead Redemption.

MacFarlane's Ranch 2

En vous baladant sur les lieux, vous pourrez avoir une discussion avec un employé du ranch, vous demandant ce que vous faîtes-là. Après quelques échanges courtois, John trouvant qu’il s’agit d’un très bel endroit, l’employé vous révèlera que les deux propriétaires, qui ne sont nul autre que Drew et sa fille Bonnie, sont partis en vacances afin de faire passer leur chagrin, la famille ayant été « salement touchée par la maladie ».

Un point en corrélation avec les paroles et les éléments présents dans Red Dead Redemption. En effet, Bonnie dira à John qu’elle a perdu nombre de ses frères à cause de la tuberculose notamment. Des pierres tombales au nom de Hank et Owen sont présentes au cimetière de Coot’s Chapel dans Red Dead Redemption II.

MacFarlane's Ranch 3

Dans Red Dead Redemption, nous y retrouvons bien ces deux pierres tombales aux mêmes noms, situées juste différemment dans le cimetière. A cela s’ajoute Gus (mort en 1905), Cole (mort en 1899) et Ethan (mort en 1903). Il est étrange de voir que les 3 pierres tombales manquantes de la famille MacFarlane sont celles de personnes décédées en 1899 et après. Logiquement, lors de l’épilogue en 1907, on devrait voir toutes ces tombes, pas seulement celles de Hank et Owen… A moins qu’originellement, nous aurions été en capacité d’aller à New Austin avec notre brave Arthur Morgan durant l’année 1899. Là aussi, nous y reviendrons dessus à l’avenir.

MacFarlane's Ranch 4 - Pierres tombales

Cela donne également une explication à cette question : pourquoi John n’a jamais croisé la route des MacFarlane avant le début de Red Dead Redemption ? Tout simplement parce que lors de l’épilogue de RDR II, ces derniers ne sont pas chez eux. On peut également penser ensuite que John est resté les années suivantes à Beecher’s Hope et ses environs proches pour s’occuper de son propre ranch et de sa famille.

Petit aparté pour conclure sur Red Dead Online, où il est ici possible de rencontrer Bonnie MacFarlane, nous donnant des missions en mode exploration. Mais les évènements de Red Dead Online se situent au plus tard en 1899, avant les premiers évènements du mode Histoire !

 

VI-1. Armadillo, une ville en proie à la maladie…

 

Véritable première ville du Far West que vous découvrirez dans Red Dead Redemption et où vous passerez la première partie du scénario, Armadillo est une ville animée par de nombreux commerces, un saloon et avec un shérif qui fait son possible pour veiller au grain et garantir une certaine sécurité dans sa ville : le très charismatique Marshall Leigh Johnson.

Mais qu’en est-il de tout cela 4 ans auparavant, en 1907 ? Ce n’est absolument pas la même chose : la ville est dévastée, en proie à une maladie ayant fait de nombreuses victimes à cette époque-là : le choléra.

Armadillo 1

De nombreux habitants fuient la ville, des bâtiments sont partiellement détruits, un crieur avertit la population et les voyageurs de quitter au plus vite cet endroit. En arrivant, vous pourrez d’ailleurs voir les fumées des feux présents sur des tas de débris en ville, mais également…des fosses communes, pour enterrer les nombreuses victimes du choléra. Vous aurez d’ailleurs l’occasion de voir et discuter avec un homme qui s’occupe de charger les corps et de les emmener jusque dans les fosses.

Malgré cet endroit dévasté et en proie aux bandits comme le montre certains évènements aléatoires, vous trouverez trois lieux ouverts malgré tout : le croque-mort car, si nous ne pouvons entrer dans le bâtiment, ce dernier travaille souvent à l’extérieur, et est le seul bâtiment non barricadé. Le fameux saloon d’Armadillo est également ouvert, où vous ne pourrez pas manger ni prendre une chambre mais seulement boire un verre.

Armadillo 2

Enfin, le dernier lieu ouvert est le magasin, tenu par nul autre que Herbert Moon. Cet homme est le même PNJ présent dans RDR II donc mais également dans Red Dead Redemption et est à l’honneur dans une cinématique d’Undead Nightmare. Et, croyez-nous, cet homme mérite à lui tout seul un dossier dédié ou une vidéo tant il y a des choses à dire à son sujet. Nous en reparlerons…plus tard !

Herbert Moon

Mais le premier évènement auquel vous pourrez assister (et agir) en arrivant à Armadillo est un face à face entre le shérif en place et des bandits. Suite à l’accord d’un marché, le shérif leur délivre un de leurs camarades contre l’argent de la prime. Cependant, une fois remis, les bandits décident de changer d’avis. Vous pouvez voir le shérif se faire abattre par les bandits ou agir juste avant, où dans ce cas-là le Dead Eye vous sera d’une bien grande aide pour agir vite.

évènement sherif Armadillo

Votre serviteur ayant bien entendu effectué cette seconde action, le shérif vous remerciera et vous dira ceci :

Shérif : Mon Dieu. Sans votre intervention, qui sait ce qu’ils auraient fait ? C’est un miracle…Le héros dont nous avions besoin. Armadillo a une dette envers vous. Mais je crains que la ville soit perdue… Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais on a eu chaud.

En réaction à ces évènements et devant le déclin de cette ville, je démissionne de mon poste. Vous verrez que j’ai fait ma valise. Mais les attributs de ma fonction resteront sur mon bureau.

John : Content d’avoir pu vous filer un coup de main, Shérif. Dommage que vous ayez décidé de partir.

Shérif : Au revoir, je dois trouver un train.

évènement sherif Armadillo 2

Dans un cas comme dans l’autre, avec ce tout premier évènement se déroulant à votre arrivée à Armadillo, la ville se voit donc sans shérif, en proie aux bandits comme nous le disions plus haut. Et c’est ici également que nous comprenons que celui qui prendra le relais, ramènera le calme et la population pour faire de cette ville un lieu à nouveau habité et animé, est bel et bien le Marshall Johnson !

 

VI-2 …et à une incohérence scénaristique !

 

Mais cette séquence, nous permettant d’imaginer comment le héro qu’est ce brave Marshall Johnson a réussi à nettoyer la ville pour faire à nouveau d’Armadillo une ville prospère…contient une incohérence scénaristique vis-à-vis de plusieurs éléments présents depuis 2010 sur Red Dead Redemption !

En effet, dans l’épilogue de ce dernier justement se déroulant en 1914, vous pouvez apprendre sur les journaux que le Marshall Johnson a pris sa retraite à l’âge avancé de 54 ans, après avoir « occupé la fonction pendant 17 ans ». Cela signifierait que Leigh Johnson est en poste depuis…1897 ! Cela dit, d’un point de vue scénaristique, ce dernier a très bien pu être en poste en tant que shérif/marshall ailleurs, avant d’arriver à Armadillo. Mais l’incohérence se situe ailleurs !

Extrait de journal - Retraite Marshal Johson

En vous rendant à Coot’s Chapel dans Red Dead Redemption, vous pourrez voir la pierre tombale de…Priscilla Johnson, la femme du Marshall Leigh Johnson, décédée le 23 Avril 1903.

Tombe femme Marshal Johnson

Par le biais de cette pierre tombale, cela voudrait dire qu’en 1903, durant cet évènement tragique, le Marshall Leigh Johnson était bien en poste à Armadillo. Cependant, l’épilogue de Red Dead Redemption II se déroule en…1907, 4 ans après. Vous avez ici la première grosse incohérence scénaristique argumentée et vérifiable avec des éléments concrets ! Oui, c’est vraiment du détail, mais quand l’on connait le sens du détail justement de la firme étoilée… Oui, votre serviteur Nicolas ici présent possède lui aussi son « Œil de lynx » !

Cela dit, pour conclure sur Coot’s Chapel (qui aurait pu avoir droit à sa propre partie), et en prenant en compte sur que nous disions sur les pierres tombales des membres de la famille MacFarlane plus haut : les tombes avec les noms et dates de décès des personnes ayant été enterrées avant 1899 présentes sur Red Dead Redemption…se retrouvent également présentes sur Red Dead Redemption II !

 

VII. Pleasance House, ou la petite cabane dans la prairie

 

Si nous évoquerons à la fin de ce dossier des lieux de moins grande envergure qui ont pu connaitre des changements entre les deux derniers jeux de la saga Red Dead, nous allons faire un petit focus sur Pleasance House, une petite cabane présente dans un enclos au Nord du Comté de Cholla Springs.

Cette dernière est au centre de l’attention de ce qui a dû être pour la plupart d’entre vous votre première mission de la part d’un « Etranger » (nom des missions secondaires) sur Red Dead Redemption à l’époque. En effet, dans le cadre du service « Eau fraîche et honnêteté », un homme du nom de McAllister vous demande de bien vouloir vous rendre à Pleasance House, lieu convoité par ce dernier pour effectuer des forages.

En vous rendant sur place, le propriétaire acceptera de vous vendre son bien. Vous pourrez donc soit l’acheter de façon honorable, soit le lui prendre de force. Quoi qu’il en soit, vous obtiendrez ainsi l’acte de propriété de cette habitation, vous permettant d’aller y dormir pour sauvegarder ! Pour conclure cette mission secondaire, il vous faudra donner cet acte à McAllister. Une fin de mission ne vous permettant plus de ce fait de sauvegarder à Pleasure House.

Pleasance House

Bien sûr, dans Red Dead Redemption II la méthode de sauvegarde est bien différente, puisqu’il ne vous faudra pas dormir mais simplement vous rendre dans le menu Pause pour aller sauvegarder. Dormir permettra une meilleure santé de votre personnage et surtout de choisir le créneau horaire que vous souhaitez ! Vous pouvez le faire à Beecher’s Hope, dans un campement ou à l’hôtel. Mais si vous vous rendez à Pleasure House, vous pourrez voir que le lieu, tout en étant inhabité, est éclairé. Vous pouvez y entrer et…vous pouvez y dormir ! (Et personne ne viendra vous embêter au réveil !).

 

VIII. Plainview

 

Avant de parler uniquement de Plainview, évoquons trois lieux de Cholla Springs et Rio Bravo : Ridgewood Farm, Fort Mercer et Benedict Point : ces trois lieux sont toujours présents, et n’ont absolument pas été modifiés entre Red Dead Redemption et Red Dead Redemption II. On regrettera cependant qu’il ne soit plus possible d’entrer dans la maison et la grange de Ridgewood Farm.

Ridgewood Farm

Benedict Point

Parlons maintenant de Plainview, un passage obligé à l’époque de Red Dead Redemption, où se trouvait des campements (dont une tente que vous pouviez louer) et de très nombreux puits de pétrole !

Mais en 1907, à l’époque de l’épilogue de RDR II, il n’y avait aussi ici rien de tout cela, seulement deux petites tentes avec des caisses et des barils, ainsi qu’un seul puit de pétrole. C’est donc ainsi qu’un homme a entreprit de s’installer dans ce petit coin à l’écart du reste des lieux de New Austin dans le but de trouver de l’or noir. Et en l’espace de 4 ans, au vu de l’évolution du lieu, ce dernier semble bien avoir réussi ! On notera pour finir que, comme le Mexique n’est pas « présent » (ou du moins accessible, on vous renvoie sur ce dossier), il n’y a pas le fameux chemin permettant de s’y rendre partant de Plainview.

Plainview

 

IX. Tumbleweed, une ville florissante !

 

Contrairement à tout ce que l’on a pu voir jusqu’ici, Tumbleweed a complètement changé entre l’épilogue de RDR II en 1907 et les aventures de John Marston en 1911…mais elle n’a pas changé dans le bon sens.

En effet, si Tumbleweed est un repaire de bandits dans Red Dead Redemption, ainsi que le lieu d’une bataille plutôt coriace entre John et le Marshall Johnson contre de nombreux bandits pour sauver Bonnie MacFarlane, elle fut avant d’être abandonnée une ville florissante.

Tumbleweed

C’est de cette façon que nous la découvrons donc dans Red Dead Redemption II : la seule ville de la région de New Austin présente et prospère, comprenant des magasins, un armurier, un saloon, une écurie et…un shérif très strict sur la discipline dans sa ville n’hésitant pas à faire l’orateur devant les habitants : le Shérif Sam Freeman ! Par ailleurs, ne vous amusez pas à le provoquer : ce dernier vous achève en un seul tir, quel que soit votre niveau de santé ! On notera que la grande maison surplombant la ville est déjà en place, mais il n’est pas possible d’y entrer.

Tumbleweed 2

Mais qu’est ce qui a bien pu se passer entre 1907 et 1911 pour que le lieu devienne une ville fantôme puis un repaire de bandits ? Dans Red Dead Redemption, nous apprenons durant l’une des missions avec le Marshall Johnson que le fait que le chemin de fer passant par Armadillo mais écartant Tumbleweed aurait eu raison de la ville. De ce fait, on peut dire que les habitants de Tumbleweed en 1907 sont les mêmes habitants présents à Armadillo en 1911. Concernant le shérif Freeman, on peut espérer qu’il eut pris sa retraite avant le déclin de la ville.

Tumbleweed 3

 

X. Bric à brac des autres lieux

 

Pour conclure, voici quelques lieux de New Austin où nous ne nous sommes pas étendus :

  • La mine de Gaptooth Ridge est bien présente, cependant un éboulement dans la mine bloque rapidement le passage dans Red Dead Redemption II. Il n’y a également aucune tente à l’extérieur contrairement à Red Dead Redemption où ce lieu est un repaire de bandits !
Gaprooth Ridge
Gaprooth Ridge
  • La maison de Scratching Post au sud de Gaptooth Ridge est également présente dans RDR II.
  • Solomon’s Folly est présente de façon identique dans Red Dead Redemption II, un lieu complètement abandonné et en ruines.
Solomon's Folly
Solomon's Folly
  • Rathskeller Fork, s’il semble désert, est un petit patelin dans Red Dead Redemption où se trouve un saloon. Le lieu est quasi-désert sur RDR II, comprenant néanmoins les bâtiments et l’enclos où se trouvent quelques animaux, gardés par des PNJs.
  • La petite maison de Silent Stead est également présente dans RDR II. Là aussi, si elle semble habitée, il n’y a personne. Cependant, un enclos avec une chèvre alpine est présent à l’arrière de la maison, suggérant un lieu habité. Dans Red Dead Redemption, le lieu est complètement à l’abandon.
Rathskeller Fork
Rathskeller Fork
  • Mercer Station est également un lieu en ruines sur Red Dead Redemption II
  • Fort Mercer est déjà un repaire de bandits dans Red Dead Redemption II, occupé par le gang Del Lobo. Bill Williamson n’est donc pas encore l’occupant de ce lieu.
Fort Mercer
Fort Mercer
  • Le cimetière Odd Fellow’s Rest est également présent dans Red Dead Redemption II.
  • Twin Rocks est déjà en 1907 sur Red Dead Redemption II un repaire de bandits !
  • Au contraire, Pike’s Basin ne l’est pas encore dans Red Dead Redemption II. L’enclos à bétail n’est pas présent, ni même des tentes ou des caisses montrant une présence humaine.
Odd Fellow's Rest
Odd Fellow's Rest
  • Mescalero est complètement désert dans Red Dead Redemption II. Si c’est également le cas sur Red Dead Redemption (J. Marston le disant même à haute voix en arrivant), vous trouverez cependant des « vestiges » de tentes et de tipis, ainsi qu’un petit feu de bois brûlant toujours.
  • Le Washington Ranch, sur la route entre le ranch MacFarlane et Armadillo dans Red Dead Redemption, n’est pas encore construit sur RDR II.
Washington's Ranch
Washington's Ranch
  • La petite maison de Lake Don Julio, où habite l’Agent Edgar Ross à la fin de Red Dead Redemption, est déjà présente sur Red Dead Redemption II. En revanche, le chemin pour s’y rendre ne l’est pas.
  • Le ranch de Venter’s Place est également présent sur Red Dead Redemption II. Cependant lors de votre première visite, vous verrez qu’il est fréquenté par quelques membres du gang Del Lobo.
  • La petite cabane et le ponton à Brittlebrush Trawl (lieu de la mission où John et l’Irlandais passeront du côté du Mexique) sont déjà présents dans Red Dead Redemption II. Il est également possible de dormir dans la cabane !
  • La cabane de The Old Bacchus Place, lieu où habite notamment Seth dans Undead Nightmare (ou de simples PNJs sur Red Dead Redemption), est également présente dans RDR II. L’intérieur de la maison et sans dessus dessous. En fouillant la cheminée, vous trouverez…une statuette de la fertilité.
The Old Bacchus Place
The Old Bacchus Place
  • La cabane de Stillwater Cabin est déjà présente dans Red Dead Redemption II. Elle ne contient en revanche aucun cadavre à l’intérieur comme vous le découvrez à la fin du service « Des fleurs pour une dame », où le propriétaire nommé Billy vous invite après lui avoir amené un bouquet de fleur, pour vous présenter à sa femme…en réalité morte, mais agissant comme si elle était vivante. On suppose donc qu’en 1907, ces derniers étaient encore un couple heureux…et vivant !
  • Les maisons en ruines à Bear Claw, au Sud de Manzanita Post, sont déjà présentes dans Red Dead Redemption II. Un campement de voyageurs massacrés par la bande des frères Skinner peut se trouver accolé, avec des bandits toujours sur place en nombre. Par contre, le nom de ce lieu est raccourci, se nommant « Bearclaw Camp » dans Red Dead Redemption.
  • Quaker’s Cove est également présent dans Red Dead Redemption II, mais il s’agit ici simplement du quai et de quelques cabanes. Il n’y a pas un bateau à moitié coulé, comme c’est le cas sur Red Dead Redemption, théâtre d’une mission vers la fin du jeu. En 2010, ce lieu était d’ailleurs appelé « Wreck of the Serendipity », soit en français l’épave du Serendipity, le nom du bateau à moitié submergé.
Quaker’s Cove
Quaker’s Cove
  • Au Sud Est des Great Plains, nous pouvons retrouver deux maisons sur Red Dead Redemption II, dont une possédant une éolienne. Ces maisons sont inexistantes dans Red Dead Redemption.

 

Ce (long) dossier dédié à la comparaison de New Austin et du sud de West Elisabeth entre Red Dead Redemption et Red Dead Redemption II est à présent terminé. En gardant les terres, côté USA du moins, que les joueurs ont déjà foulées par le passé en 2010 sur Red Dead Redemption, Rockstar Games a touché là la fibre nostalgique. Outre le fait de retrouver des lieux parfois complètement différents, on pense notamment à Tumbleweed ou Armadillo, les différents évènements aléatoires dans ces lieux nous permettent d’en apprendre plus sur l’évolution de ces derniers en l’espace de 4 ans, de l’épilogue de Red Dead Redemption II jusqu’au début des aventures de John dans Red Dead Redemption.

Nous nous retrouverons bientôt pour de nouveaux dossiers dédiés à Red Dead Redemption II.

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés ;)


ban_focus-suite-casino

Dossier : Diamond Casino & Resort, focalisons nous sur la suite avec terrasse et le magasin du casino !

Avec la nouvelle mise à jour de GTA Online ouvrant les portes du Diamond Casino & Resort, Rockstar Games nous propose d'acheter et améliorer une suite de luxe, ainsi que de décorer cette dernière grâce aux nouveaux articles du Magasin du casino.

En plus d'ouvrir un casino et permettre aux joueurs de s'adonner aux différents jeux d'argent proposés (dont vous pouvez retrouver notre dossier dédié à cette adresse), le Diamond Casino & Resort propose également aux joueurs d'acheter une suite luxueuse dans les étages supérieurs du bâtiment avec accès sur une terrasse. Enfin, le magasin du casino vous proposera de personnaliser votre suite avec divers objets de décoration, à placer dans vos différentes pièces. Focus sur ces nouveaux éléments.

La suite avec terrasse

En vous rendant sur le site du Diamond Casino & Resort in-game, vous pourrez vous offrir une suite aménageable en "véritable palace" ! Cette dernière n'est pas pour les petites bourses, il vous faudra débourser pour la suite classique 1 500 000 GTA$. Cependant, les membres Twitch Prime ayant associé leur compte Twitch au Social Club bénéficient d'une gratuité pour cette dernière !

Cependant, si vous ne souhaitez pas faire dans le détail, vous pouvez acheter directement la "suite de fêtard" à 3 776 500 $ (2 276 500 pour les membres Twitch Prime) ou la "suite de flambeur" à 6 533 500 $ (ou 5 033 500 $ pour les membres Twitch Prime), proposant toutes les deux des choix prédéfinies pour la personnalisation de votre suite. Car oui, cette dernière est personnalisable à souhait, à commencer par de nombreuses autres pièces disponibles pour agrandir votre suite. Les voici :

  • Le salon (à 400 000 $)
  • La salle multimédia (à 500 000 $)
  • Le spa (à 600 000 $)
  • Le bar et espace festif (à 700 000 $)
  • Le croupier privé (à 1 065 000 $ !)
  • Le bureau (à 200 000 $)
  • La seconde chambre (à 200 000 $)
  • Le garage (10 places, à 900 000 $)

Chaque pièce a son lot d'utilités qu'une personne pleine aux as a absolument besoin. Ainsi, la salle multimédia vous propose un cinéma privé où vous pouvez choisir et regarder n'importe quel film disponible dans les cinémas de Los Santos, incluant le célébrissime "Meltdown" ! Le spa, lui, vous permettra de vous détendre et d'avoir également accès à un coiffeur personnel (si jamais vous êtes du genre à changer votre coupe régulièrement en ligne !).

Salle multimedia

Le bar et espace festif regroupe donc un bar avec les mêmes boissons que nous pouvions retrouver dans les boîtes de nuit par exemple ainsi qu'un espace de détente où se trouve notamment les bornes d'arcades ! Possibilité offerte précédemment dans la saga, mais absente de GTA V, nous avons ainsi désormais la possibilité de jouer à deux jeux sur borne d'arcade à savoir Invasion Pacifique II, jouable seul, et Criminalité urbaine : Edition Guerre des gangs qui se jouent entre 2 et 4 joueurs, chacun d'entre eux prenant une arcade avec la couleur correspondant à l'un des gangs du jeu. D'ailleurs, ce dernier fait un beau clin d'oeil aux premiers GTA en 2D d'un point de vue gameplay mais surtout bande-son.

bornes

Vous pouvez également avoir votre propre croupier privé, et jouer avec (ou plutôt contre) vos amis au poker à trois cartes ou au blackjack, avec une mise maximale de 50 000 jetons pour ce dernier, et 45 000 concernant le poker, des mises plus élevés que les tables classiques du casino.

Croupier privé

Vous accéderez également à un bureau, qui n'apporte rien si ce n'est un ordinateur pour surfer sur le web comme depuis votre iFruit, ou voir un coffre au mur rempli d'argent, à l'instar de votre bureau de PDG. La seconde chambre est également présente pour que vos amis puissent accéder d'ici à leur penderie, notamment. Enfin, un garage personnel de 10 places vous est proposé au sous-sol du Diamond Casino.

En plus des différentes pièces, vous pouvez choisir l'ambiance de votre suite à travers 3 styles différents : Intemporel (gratuit lors du premier achat, renovation à 172 500 $), Coloré (à 215 000 $) et Elégant (à 258 000 $) ainsi que 9 motifs muraux différents, dont le prix pour le motif le plus élevé s'élèvera à 210 000 $.

Vous l'aurez donc compris, il vous faudra débourser une sacré somme pour vous offrir une suite avec tous les éléments de ce dernier. Ce dernier, en vous équipant de tous les éléments de personnalisation les plus cher, vous coutera le prix du thème "Flambeur", soit 6 533 500 GTA$ !

prix couleurs suite

Petit réconfort, l'accès à la terrasse (le fameux rooftop !) est bien entendu inclus de base et gratuit. vous pouvez accéder à différents salons extérieurs, spa et la fameuse piscine à débordement dans un cadre merveilleusement luxueux. Cependant, comme l'accès est à l'extérieur, d'autres joueurs peuvent venir aussi bien par la porte que par les airs, que ce soit en hélicoptère ou en Oppressor MkII...avec des intentions par forcément pacifiques. Nous nous demandions comment ferait Rockstar pour assurer une certaine protection. Des défenses comme sur le yacht ? La réponse est : prenez vos armes et défendez vous comme un vrai Américain patriote ! Dernier détail : vous disposez sur le toit du yacht d'un héliport, accessible depuis le penthouse en sortant ou depuis le rooftop en prenant une échelle.

Rooftop

Les interactions et services de la suite

En possédant une suite de luxe, vous possédez plusieurs possibilités d'interaction avec cette dernière. Pour ce fait, vous avez accès depuis le Menu Interaction à une section "Gestion de la suite avec terrasse". Cette section vous permettra bien entendu d'inviter vos amis dans votre suite, de placer les décorations (dont nous allons parler en détail plus bas !), choisir le type de table pour votre croupier privé (entre le poker à trois cartes et le blackjack), le style de vos bornes d'arcade (Rétro ou moderne) et enfin, le plus important : votre tenue en allant dans le spa ou dans la piscine à débordement !

bar salle festive

Vous disposez également de nombreux services du Diamond Casino en appelant Tom Connors via le téléphone fixe de votre suite (disponible au logo "i"). Vous pouvez y acheter des jetons (pour les utiliser sur votre table privée), lancer une soirée de membre, transformant votre espace festif en soirée avec des PNJ profitant du bar à volonté, pour la modique somme de 20 000 $ (comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus, d'un service de nettoyage pour...nettoyer justement votre espace festif après une fête, ou d'un service de champagne.

Mais également un service de voiturier pour amener devant le casino l'un des véhicules présent dans votre garage, d'un service de limousine pouvant vous amener dans tout l'Etat de San Andreas parmi 10 destinations, très pratique pour aller d'un point A à un point B rapidement sans avoir à conduire et traverser toute la carte et enfin d'un garden d'appareil aérien pour appeler sur le toit un de vos hélicoptères, comme cela est possible au bureau de PDG.

nettoyage suite main

L'accès VIP

En possédant une suite de luxe, vous devenez également un membre VIP du Diamond Casino & Resort. Cela vous permettra d'introduire les nouveaux personnages gravitant autour de ce casino et d'accéder aux missions en coopération et missions en mode libre.

En étant VIP, vous accédez également au Programme du Diamant, vous permettant d'ici le 7 Août, en effectuant diverses activités, d'obtenir des récompenses ! Vous trouverez tous les détails de ce dernier à cette adresse.

Diamond Program

Le Magasin du casino

Nous l'évoquions plus haut, et nous allons le détailler ici : l'une des grandes nouvelles possibilités offertes dans votre suite de luxe est la possibilité d'acheter des décorations, qu'il s'agisse d'une sculpture, d'une plante ou d'un tableau, à disposer dans chacune de vos pièces à travers de nombreux emplacements, comme un mur ou des étagères vides, le choix s'il n'est pas libre est assez conséquent !

Pour la petite anecdote et nous y reviendrons peut-être un jour dessus, sachez que Rockstar Games à l'époque avait souhaité proposer au joueur la possibilité de personnaliser l'intérieur de son habitation dans...GTA San Andreas, avec des magasins de meubles et décorations présents dans les trois différentes villes ! Finalement, cela ne s'est pas fait et nous avons retrouver plusieurs types d'intérieurs "fixes" dans nos différentes planques. Si vous êtes curieux, vous pouvez regarder cette vidéo (en Anglais) de l'un des démineurs de renom sur la saga GTA, Vadim M, disponible ici. Il aura finalement fallu attendre une suite de luxe d'un casino dans un Los Santos moderne !

Revenons à notre dada : vous pouvez accéder au placement des décorations via le Menu Interaction, dans la section "Gestion de la suite avec terrasse". N'hésitez pas à y jeter un oeil avant vos premiers achats, car certains éléments sont proposés gratuitement.

Toutes les décorations possibles sont disponibles à l'achat au Magasin du Casino. Ce lieu, présent dans le Diamond Casino non loin de l'entrée, à côté du bar, propose de façon classique les nouveaux vêtements et accessoires pour votre personnage, pour être dans le thème, dans les différents rayons. En vous adressant directement à la gérante du magasin, vous pourrez ici accéder aux différents décorations de la suite.

Casino Store

Casino oblige, tous les éléments ne s'achètent pas avec des GTA$, mais avec les jetons ! Vous y retrouverez plusieurs types de décorations, à savoir celles recto verso, de sol, de table et murales. Vous y trouverez parmi les 166 (!!) articles des sculptures avec des prix compris entre 450 et 115 000 jetons, dont le fameux cheval cabré de Rockford Hills ou le logo "V" de GTA V ou des éléments démontrant sans mal l'imagination des équipes de la firme étoilée, mais également certaines références comme une statuette de la Statue de l'Hilarité de Liberty City, présente dans GTA IV, ou la mini Hermès qui, si elle est maintenant disponible est personnalisable de la sorte dans GTA Online, nous fera forcément penser à GTA Vice City. Mais également...

Statue hilarité

...De mystérieux tableaux !

La saga Grand Theft Auto étant connu pour les différents mystères, réels ou inventés par les fans au fil des années, GTA V puis GTA Online possède son très gros lot de mystères et, si vous nous suivez depuis longtemps, vous devez désormais le savoir. Rockstar Games en est bien conscient et a joué sur cet enjouement au fur et à mesure des années, pour notre plus grand bonheur.

Un must-have pour les complotistes que nous sommes, tel un Ron le nerveux, vous retrouverez ainsi plusieurs tableaux mettant en avant ces éléments mystérieux à travers 3 décorations murales. Tout d'abord, "Perplexité générale" nous montre la célébrissime fresque du Mont Chiliad, une soucoupe en haut d'une pyramide, là aussi symbolisant le Mont Chiliad et la "Peyote Party" avec le Bigfoot, référence aux peyotes dorées mis en place sur GTA V il y a 3 ans de cela.

Perplexité générale

Nous retrouvons ensuite un tableau nommé "Moments entre amis", ce dernier où nous retrouvons entre autre la Bête, le Bigfoot et son magnifique nœud papillon, le fantôme du Mont Gordo (ou la femme de Jock Cranley, on vous laisse choisir le nom) ou encore un alien (ou un acteur déguisé en alien venant du Richard Majestic qui ne doit absolument pas avoir peur !), tout ce bon monde joue à la roulette. Observez la lumière éclairant la pièce qui est en réalité une soucoupe volante.

Moments entre amis

Enfin, nous avons le tableau "Accès interdit" montrant, après une expertise de nos équipes de plusieurs jours (si si, croyez-nous !) d'un...ballon sonde, circulez il n'y a rien à voir ! Bien entendu, vous aurez reconnu l'une des soucoupes présentes in-game.

Sachez une chose pour conclure : acheter les trois tableaux ne forment pas la Triforce pour accéder au Saint-Royaume, et ne permet pas de pouvoir jouer contre le Bigfoot sur votre table privée de votre suite de luxe ni d'avoir le fantôme du Mont Gordo dans votre chambre principale. Mais côté décoration, vous pourrez impressionner vos invités !

Accès interdit

Vous savez désormais tous les détails pour personnaliser votre suite de luxe puis la décorer grâce aux nombreux éléments du Magasin du casino !

Passez une bonne fin d'après-midi sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)


Dossier : Diamond Casino & Resort, focalisons nous sur les différents jeux d’argent proposés !

Avec la nouvelle mise à jour de GTA Online ouvrant les portes du Diamond Casino & Resort, Rockstar Games nous propose d’explorer un nouvel univers, celui des jeux d’argent. Penchons-nous sur ces derniers.

Maintenant que nous avons toutes et tous la joie de pouvoir enfin entrer dans ce fameux casino, à nous les possibilités de dépenser nos jetons. Ainsi, nous retrouvons différents jeux d’argent permettant de perdre facilement ces derniers en deux minutes, montre en main !

Mais avant de se pencher sur les jeux d’argent en eux-mêmes, définissons le système de jetons. Tout comme dans un véritable casino, vous allez pouvoir échanger vos GTA$ contre des jetons de casino. Alors que l’on pensait, comme pour Red Dead Online, avoir une véritable séparation entre les GTA$ et la monnaie du casino (notamment vis-à-vis de l’utilisation de Shark Cards), il n’en est rien. Cependant, la firme étoilée a mis en place certaines restrictions.

Vous pouvez donc acheter ou échanger vos jetons à la Caisse. Avec une valeur de 1$ pour 1 jeton, vous pouvez acheter jusqu’à 50 000 jetons (soit pour 50 000 GTA$) par jour in-game, soit toutes les 48 minutes. Vous pouvez bien entendu également échanger vos jetons contre des GTA$ afin de remplir votre compte Maze Bank après de bonnes parties. Enfin, en vous rendant toutes les 24 heures à la caisse, vous pourrez récupérer un « bonus de visiteur » de 1 000 jetons.

Services de caisse

A noter une chose importante, concernant les restrictions que nous évoquions : pour les pays dont l’encadrement des jeux d’argent est extrêmement strict, il n’est tout simplement pas possible de profiter des tables de jeu. Heureusement pour nous, la France n’est pas concernée !

MAJ : La communauté de GTA Online sur Reddit a formé au fur et à mesure une liste des différents pays où les jeux d'argent du casino ne sont pas possibles. Vous pouvez la consulter ici.

Passons aux différents jeux d’argent proposés dans le Diamond Casino & Resort. Nous y retrouvons les jeux suivants :

  • Poker à trois cartes
  • Blackjack
  • Roulette
  • Courses hippiques virtuelles (Inside Track)
  • Machine à sous
  • Roue de la fortune

 

Le poker à trois cartes

Contrairement à Red Dead Redemption II, ce n'est pas le Texas Hold'em que vous pourrez pratiquer sur GTA Online, mais le poker à trois cartes. Le but est donc ici d'avoir une meilleure main que celle du croupier avec trois cartes distribuées. Observez ces dernières, et choisissez de vous coucher ou de suivre pour faire face aux cartes du croupier. Celui ayant la meilleure main remportant bien entendu la partie. Ces dernières sont donc faîtes pour être extrêmement rapides, nous sommes très loin des longues minutes/heures possibles de poker sur Red Dead Redemption II ou son ainé. La mise maximale par partie est de 5 000 jetons.

Poker à trois cartes

Le blackjack

Ici, tout comme Red Dead Redemption II ou encore notre bon vieux GTA San Andreas, le blackjack : c'est le blackjack ! Le but ? Deux cartes vous sont distribuées, et il vous faudra battre le croupier en étant le plus proche possible du chiffre 21 en additionnant vos deux cartes, sans toutefois dépasser ce chiffre (sans quoi vous "sauterez"). Pour ce fait, vous pourrez, suivant le score que vous possédez avec vos deux cartes, rester sur ce score, "doubler" qui vous fera obtenir une troisième carte tout en doublant votre mise de départ, ou "tirer" une ou plusieurs cartes supplémentaires. La mise maximale par partie est également de 5 000 jetons.

Blackjack

La roulette

Ah, la roulette, sans doute la seule chose que votre serviteur comprenait sans prendre pour autant de risques à l'époque dans GTA San Andreas. Ici, il vous faudra miser sur quel numéro ou quelle couleur la bille de la roulette va tomber. Vous pouvez effectuer plusieurs mises dans la partie soit sur un seul chiffre, mais également sur des combinaisons de plusieurs chiffres (allant de 0 et 00 à 36), sur les couleurs (rouge ou noir) ou sur une partie de la grille (sur tous les chiffres allant du 1 au 12 par exemple). Les mises maximales sont de 500 jetons pour les numéros, et 5 000 jetons pour les couleurs et les parties de la grille.

Roulette

Inside Track

Les courses hippiques virtuelles font leur retour sur GTA Online après une présence, comme pour les autres jeux, sur GTA San Andreas. Tout d'abord, on regrettera toujours un peu le fait que ce ne soit pas de véritables courses hippiques dans l'hippodrome de Vinewood situé juste à côté, mais passons. Le but ici sera de miser sur le cheval gagnant en vous basant sur les côtes de ces derniers. Une cote de 2/1 est à priori une valeur plus sûre, mais vos gains en cas de victoire seront minimes, au contraire d'une côte à 30/1, bien plus risquée, mais avec des gains bien plus importants en cas de victoire ! Vous pouvez jouer seul dans un "Pari simple", ou jouer à plusieurs dans un "Grand Pari".

Inside Track

Inside Track

Machines à sous

A priori, tout le monde connait le moyen le plus facile de dilapider ses jetons ! Les machines à sous vous demanderont d'aligner trois symboles identiques pour gagner le jackpot, ou bien d'aligner une ou deux bouteilles pour recevoir des gains. Le reste du temps, vous perdrez vos jetons (oui, pas très vendeur n'est ce pas !). Si vous ne connaissez pas très bien les jeux d'argent, c'est toutefois le lieu le plus simple pour jouer sans prise de tête. Vous trouverez énormément de bornes dans le casino avec pour thème nos fameux Republican Space Rangers, Rage Impuissante ou même un petit clin d'oeil à Vice City.

Les mises sont différentes suivants les bornes : une machine à sous "Star ou Tocard" ira d'une mise simple de 5 jetons à une mise maximale de 25 jetons, celle de "Rage Impuissante" proposera une mise entre 25 et 125 jetons, la machine à sous "L'Ange et le chevalier" faisant justement un clin d'oeil à Vice City vous proposera une mise simple de 100 jetons et une mise maximale de 500 jetons ou encore la borne du "Dieu-Soleil" avec une mise maximale de 2 500 jetons. A vous de parcourir ces dernières pour jouer à celles qui vous correspondent le mieux !

Terminons par un détail sympa : vous pouvez lancer la machine de deux façons différentes : avec A/Croix pour appuyer sur un bouton lançant les jeux, ou en activant le levier à l'ancienne sur la droite de la machine à sous avec RT/R2.

Machine à sous

Roue de la fortune

Contrairement à l'époque de GTA San Andreas où il fallait miser sur une somme ou une étoile, la roue de la fortune de GTA Online est très différente ! Cette dernière est en effet bien particulière et ne peut être jouée, pour commencer, qu'une fois toutes les 24 heures. En tournant celle-ci, vous pourrez obtenir différentes récompenses : des dollars (entre 20 000 et 50 000 $), des RP (entre 2 500 et 15 000 RP), des jetons (entre 10 000 et 25 000 jetons), des vêtements exclusifs, des réductions pour le Casino Store et enfin, avec une chance sur 20 : un véhicule haut de gamme, exposé à gauche de la roue ! Et si cette semaine, la nouvelle Truffade Thrax est à gagner, chaque semaine verra un autre véhicule haut de gamme à l'affiche.

Roue de la fortune

Roue de la fortune Truffade gain

Les tables à hautes limites

Disponibles uniquement pour les membres VIP, possédant une suite de luxe, deux zones de tables de jeux à "hautes limites" sont proposées dans le Diamond Casino. Vous y retrouverez le poker à trois cartes, le blackjack et la roulette. La différence est bien entendu du côté des mises maximales proposées : 35 000 jetons pour une partie sur le poker à trois cartes, 50 000 jetons pour le blackjack et 10 000 jetons sur la roulette !

Tables à hautes limites main

Vous connaissez désormais les différentes possibilités offertes par le Diamond Casino & Resort, disponible depuis hier dans la mise à jour de GTA Online. A vos jetons, et restez tout de même prudents et responsables !

Passez une bonne après-midi sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)


ban-evolution-des-lieux-de-red-dead-redemption-2

[SPOIL] Dossier : L’évolution des lieux de Red Dead Redemption II

Nous le savons, Red Dead Redemption II propose une aire de jeu vaste et variée. Une aire composée de différents lieux avec, pour la première fois dans un jeu Rockstar Games, des évolutions de certains d’entre eux tout au long de l’histoire. Explications.

Tout d’abord, et comme pour les précédents dossiers, celui-ci comportera de nombreux spoilers sur le scénario principal du jeu. De ce fait, nous vous déconseillons très fortement de lire la suite tant que vous n’avez pas terminé l’histoire. La bannière habituelle s’impose.

Si vous lisez ces mots, c’est que vous êtes ici en tant que lecteur averti, et nous l’espérons fortement car votre serviteur ne voudrait être l’homme le plus détesté à la fin de ce dossier.

Par le passé Rockstar Games a pu nous proposer lors de ses récentes productions des lieux qui, suite à une mission principale, sont « transformés », ou disons le plus clairement : détruits ou brûlés, qu’il s’agisse de l’appartement ou de la compagnie de taxi du cousin Roman Bellic dans GTA IV, de la villa appartenant à Madrazo ou encore de la ferme des O’Neil dans GTA V. Mais les lieux n’ont jamais évolué en fonction du temps, grâce ou indépendamment des actions du joueur.

C’est pourtant une chose que les joueurs (et votre serviteur à l’époque) pensaient retrouver dans GTA V lors de la vue du « Mile High Club » durant le 1er trailer qui, pour rappel, est le bâtiment en construction au centre-ville de Los Santos. In fine, ce bâtiment sera toujours resté au même stade de construction.

Red Dead Redemption II, de ce fait, évolue en proposant des lieux qui eux-mêmes évoluent durant le scénario principal, de par les interactions possibles entre le joueur et des PNJ, dont des missions sont proposées, et/ou par rapport au temps qui passe in-game car, vous le savez, le dernier opus de la saga Red Dead se situe durant deux périodes distinctes : en 1899 lors des aventures en compagnie d’Arthur puis en 1907 lors de l’épilogue, en compagnie de notre cher John Marston. Nous allons de ce pas parler de 6 lieux différents :

 

I. Valentine

 

Et commençons par l’une des premières villes du jeu auquel vous vous êtes retrouvé lors des aventures de Red Dead Redemption II : Valentine ! Outre son charme, animé par les discussions et les bastons au bar, cette ville est également le fruit de quelques constructions avec un bâtiment en bas de la voie principale ainsi qu’au milieu de celle-ci. Deux bâtiments en construction qui en seront au même stade quels que soient les chapitres, et ce jusqu’à l’épilogue.

Lors de l’épilogue en effet, ces derniers sont terminés. On peut d’ailleurs voir que le bâtiment du bas est au restaurant. Malheureusement, et c’est un regret : ces derniers ne sont pas accessibles.

 

II. Castor’s Ridge

 

Non loin de Valentine, nous pouvons retrouver un lieu nommé Castor’s Ridge avec un père et ses deux fils construisant une maison en bois, lors du Chapitre 2. Vous pouvez par ailleurs interagir avec le père. En réalité, vous êtes peut-être déjà tombé dessus ou non lors de votre partie, mais cet endroit va évoluer au fil des chapitres du jeu. En y retournant tout au long du jeu, des évènements vont avoir lieu, pour un total de 4 étapes différentes de l’avancement du chantier.

N’agissez pas lors d’une étape, et ce chantier pourrait s’arrêter prématurément. Rendez-vous y uniquement lors des derniers chapitres du jeu, les hommes auront avancé leur construction sans votre intervention. Mais aidez le père et ses deux fils durant vos visites au fil de l’avancement de ce chantier, vous pourrez découvrir au final une maison terminée, vendue puis, lors de l’épilogue quoi qu’il arrive, un lieu habité.

III. Appleseed Timber Co.

 

Partons plus au sud-ouest du côté de la région de Big Valley, où nous pouvons retrouver une zone occupée par une compagnie forestière chargée de travaux de déboisement. Ici aussi, vous pourrez interagir avec le contremaître de la compagnie. A partir du chapitre 2, et durant les chapitres suivants, vous pourrez ainsi découvrir un lieu qui évolue au fil du temps et de vos actions (ou non). Le camp de ces travailleurs ainsi que le déboisement avanceront, jusqu’au démantèlement de ce dernier lors de l’étape finale. Lors de l’épilogue, vous pouvez y retourner pour observer la nature reprenant ses droits parmi les vestiges.

IV. Blackwater

 

Et oui, parlons de Blackwater, une ville que nous connaissons depuis maintenant des années, du moins pour ceux ayant joué à Red Dead Redemption à l’époque, et qui a un rôle majeur dans les aventures d’Arthur Morgan. Pour rappel, la bande de Dutch est obligée de fuir les terres de l’Ouest suite au braquage d’un bateau à Blackwater ayant mal tourné.

De ce fait, il nous est impossible avec Arthur d’y aller sans être directement poursuivi par des chasseurs de prime et, au bout du compte, d’être tué. Cependant, une petite astuce/glitch permet de se rendre dans les Great Plains (et même dans toute la région de New Austin) avec notre brave Arthur Morgan. Remercions nos amis de GTASeries qui sont à l’origine de cette astuce, que vous pouvez retrouver ici si vous le souhaitez.

Ainsi, sans chasseurs de prime, votre serviteur a pu entrer tranquillement à Blackwater (jusqu’à ce qu’un agent de police reconnaisse Arthur !). S’il est, normalement, possible de voir ces lieux que via des jumelles lors de la mission « Les premiers seront les derniers », ici nous avons pu aller sur place pour découvrir une place centrale de la ville contenant l’hôtel de ville ainsi que de nombreuses tentes de travailleurs. La place est ensuite vide.

Ce ne sera que lors de l’épilogue, avec John Marston, que cette place aura évolué, transformé en une zone de chantier. La construction de la banque de Blackwater est bien avancée, des fondations pour l’aménagement de la place sont présentes et un autre bâtiment se construit de l’autre côté.

Vous le savez en ayant joué à Red Dead Redemption. Cette place sera pavée et aménagée, la banque terminée et le dernier bâtiment sera…le bâtiment fédéral !

V. Beecher’s Hope

 

Bien entendu, il nous fallait évoquer Beecher’s Hope, qui lui aussi est un lieu très connu des fans de Red Dead Redemption. C’est ici que John et sa famille sont installés, avec leur propre ranch, leur grange et leur coin de paradis. Mais le plus intéressant dans Red Dead Redemption II, et qui pour votre serviteur a été au-delà de son espérance initiale, c’est de voir ce qu’il en est de ce lieu avant et de participer à la construction de ce lieu, durant l’épilogue 2 et plus particulièrement la mission « La nouvelle Jérusalem ». Ainsi, ce lieu était auparavant peuplé seulement d’une petite cabane ou rôdent les vagabonds et bandits du coin. Rien ne prédestinait cet endroit à accueillir un ranch. Mais finalement, à force de travail acharné la part de John, Charles mais surtout de l’Oncle, ce lieu sera véritablement transformé, et vivant !

VI. Camp de la Central Union Railroad

 

Terminons en allant à l’est de la carte, pas très loin de Van Horn, où nous pouvons retrouver un campement installé de la Central Union Railroad. Ces derniers construisent un tronçon de voie ferroviaire, grâce à une main d’œuvre asiatique, ce qui rejoint le côté historique des faits. Ici, quel que soit le chapitre où vous êtes (à l’exception des épilogues), votre première visite se fera au tout début des travaux, où le contremaître vous demandera un service. Faîtes-le, puis en revenant plus tard, vous pourrez constater que les travaux avancent, le camp de situant plus au nord. Un total de 3 étapes que vous pouvez faire avec Arthur. Cette évolution se concluant lors de l’épilogue par ce tronçon du chemin de fer terminé, arrivant jusqu’à Emerald Ranch.

Ce dossier est à présent terminé. Avec ces mécaniques-là, Red Dead Redemption II nous montre que la civilisation prend petit à petit le pas sur des terres autrefois sauvages. Ce dossier vous sera proposé en vidéo dans les jours à venir, vous permettant de découvrir l’évolution de ces lieux sous un autre angle, vidéo qui vous sera présenté par nul autre que notre cher Hagrid… ou plutôt Chris’ ! Nous nous retrouverons également très bientôt pour un nouveau dossier dédié à Red Dead Redemption II.

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés ;)


banniere-pinkerton

[SPOIL] Dossier : Red Dead Redemption II, qui sont les Pinkertons ?

Nous voici de retour pour un nouveau dossier dédié à Red Dead Redemption II. Après les deux premiers dossiers consacrés à l’environnement du jeu, focalisons-nous aujourd’hui sur un mélange scénaristique et historique à propos de certains des antagonistes principaux de l’histoire de Red Dead Redemption II : les Pinkertons. Mais qui sont-ils ?

Avant tout chose, précisons que ce dossier évoquera des faits scénaristiques sur des personnages étant liés au scénario principal du jeu. De ce fait, nous vous déconseillons de lire les lignes qui suivent si vous n’avez terminé l’Histoire de Red Dead Redemption II, afin de vous éviter le moindre spoil. De ce fait, une bannière d’alerte s’impose naturellement !

Ceci dit, vous êtes avertis. Commençons ce dossier et avant de parler des Pinkertons in-game, intéressons-nous à leur côté historique car précisons-le, contrairement à Grand Theft Auto V (et la saga GTA en général) où l’ensemble, des marques aux noms de sociétés gouvernementales, est parodié, Red Dead Redemption II lui, bien qu’ayant une majorité de points fictifs, intègre de très nombreux éléments réels, en adéquation avec l’époque du jeu.

 

I. L’histoire de la « Pinkerton National Detective Agency »

 

Portant le nom de son fondateur Allan Pinkerton, la « Pinkerton National Detective Agency » a vu le jour en 1850, ainsi que leur slogan que vous connaissez peut-être « We Never Sleep » (soit en Français « Nous ne dormons jamais »), signe d’une surveillance et d’une sécurité sans faille. Ces derniers sont notamment connus pour la protection du Président Abraham Lincoln, faisant échouer une tentative d’assassinat sur ce dernier à Baltimore en 1861. Les « Pinkertons », dénomination donnée aux employés de cette agence, furent ensuite chargés d’espionner les Etats Confédérés (les Sudistes) pour le compte du Président Lincoln.

Après la Guerre de Sécession, les Pinkertons furent chargés de la sécurité des habitants dans les différentes régions du Far West, dans les lieux où la loi n’était pas assurée par des autorités fédérales. Voici donc la raison historique de leur présence au sein de scénario de Red Dead Redemption II.

L’agence proposa également des services de sécurité et d’infiltration auprès des patrons d’usines afin d’infiltrer et saboter les mouvements sociaux qui grondaient. Ils furent par ailleurs accusés de plusieurs meurtres de syndicalistes et leur responsabilité est mise en cause pour divers massacres durant ces grèves.

Ils furent par ailleurs accusés d’avoir déclenché le « Massacre de Haymarket Square » à Chicago en 1886. Sachez que cet évènement, qui était à la base une manifestation ouvrière, a largement contribué à la création du jour férié du 1er Mai, la « Fête internationale des travailleurs ».

De nos jours, la « Pinkerton National Detective Agency » est toujours en activité, proposant ses services de sécurité pour les entreprises principalement.

Enfin, le nom des Pinkertons ne vous semble pas inconnu ? Sachez qu’avant Red Dead Redemption II, vous avez déjà pu entendre ce nom dans Bioshock Infinite. En effet le protagoniste principal de jeu de 2K Games est un ancien Pinkerton. Pour la part de votre serviteur, j’ai appris leur existence il y a quelques années tout simplement dans la BD « Lucky Luke contre Pinkerton ». Et ouais !

Milton

 

II. Les Pinkertons, antagonistes principaux de Red Dead Redemption II

 

Dès les premières secondes de jeu, nous savons que nos héros sont poursuivis par des « représentants de la Loi ». Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour avoir des précisions sur ces représentants. En effet, lors de votre première phase de jeu où vous pouvez contrôler Arthur qui, avec Dutch, part sous le vent glacial à la recherche de John ou Micah, les deux personnages évoquent les Pinkertons.

mention-pinkerton

Car oui, comme nous l’indiquions dans la première partie de ce dossier, en ce temps là l’agence Pinkerton avait pour mission de faire respecter la Loi dans les contrées de l’Ouest sauvage, et ce par tous les moyens. Ces derniers, approuvés par les autorités fédérales, pourchassent donc les bandes de hors-la-loi afin de faire régner l’ordre. Dans Red Dead Redemption II, ces derniers se sont fixés sur un groupe en particulier : la bande de Dutch Van Der Linde, n’hésitant pas à venir en nombre pour en finir avec tout ce beau monde lors du casse de Blackwater.

De ce fait, nous avons dès les premiers instants du jeu à la fois notre but, fuir les terres de l’Ouest, mais également notre antagoniste : la Pinkerton, la Loi en Personne !

Mais dans notre Histoire, quelle est la personnification de l’Agence Pinkerton ? A défaut de mettre un sourire sur ce visage (réf Joker), nous avons une incarnation de l’agence de détectives lors du Chapitre 2 avec la venue auprès d’Arthur de deux agents durant la mission « Pêcheur d’hommes » : Milton et Ross.

Milton-et-Ross

Si vous n’avez pas joué à Red Dead Redemption (nous parlons bien des aventures de John Marston, l'opus précédent datant de 2010), nous vous déconseillons plus que fortement de lire les parties III et IV de ce dossier !

 

III. La symbolique d’une rencontre inattendue

 

Arthur rencontra lors de cette mission les hommes de la Pinkerton souhaitant non pas en réalité la capture de la bande de Dutch, mais la mort du représentant de cette dernière, Dutch Van Der Linde, l’Agent Milton proposant même un deal dans ce sens lors de la dernière mission du Chapitre 3 « La bataille de Shady Belle ».

Mais revenons au second agent de la Pinkerton : Ross, et de sa première rencontre, lors de la mission « Pêcheur d’hommes » que nous avions évoqué plus haut, non pas avec Arthur, mais à celui qui n’est encore qu’un enfant : Jack. Rappelez-vous de l’agent Ross, qui n’est autre que l’antagoniste final des aventures sorties en 2010 de Red Dead Redemption !

agent-ross

Cette scène est très symbolique puisque ces derniers sont liés dès lors de cette rencontre à un destin qui se conclura bien des années plus tard par un duel au sommet, afin de venger la mort de John. Une fin au passage se déroulant dans le même décor que le début : au bord d’un fleuve. Tout un symbole.

 

IV. Un lien entre le présent et l'avenir

 

Nous n’allons pas entrer dans les détails des actions de la Pinkerton vis-à-vis de la bande de Dutch à partir du Chapitre 4 et jusqu’à la fin de l’histoire, mais résumons rapidement : ces derniers prirent des décisions bien plus radicales pour mettre fin à la bande de Dutch Van Der Linde. En effet, ces derniers ne chercheront plus à juger des membres capturés, cela se traduisant par la mort d’Hosea, tué froidement par l’agent Milton.

Il faut savoir que les Pinkertons, qui étaient envoyés par les autorités fédérales pour effectuer la chasse aux hors-la-loi, n’hésitaient pas à employer les mêmes méthodes que les criminels et pouvaient se révéler aussi dangereux, qu’il s’agisse de crimes ou d’enlèvements. C’est d’ailleurs l’enlèvement d’Abigail qui confrontera une bonne fois pour toute Arthur et l’agent Milton lors de la mission aussi cultissime que son nom : « Red Dead Redemption », se traduisant (lors de la première partie de la mission) par la mort de Milton, révélant au passage l’antagoniste réel et final du jeu.

agent-milton

Mais il y a un absent dans ce dernier pan de l’histoire, absent également lors de la fusillade et la poursuite « finale » de la Pinkerton envers nos héros au camp de Beaver Hollow : l’Agent Ross. Avec la mort de Milton, seul lui connaît désormais le « dossier » et est apte à continuer la traque de Dutch et de la bande en général. Une aptitude doublée probablement d’un désir de réussir là où son mentor a échoué.

Mais voilà, la bande de Dutch a volé en éclats, elle est désormais dispersée et de nombreux membres sont déjà morts. Il faudra du temps pour retrouver les traces de ceux qui restent. Mais ces traces seront justement retrouvées des années plus tard, en 1907. L’agent Ross, désormais épaulé par l’agent Fordham, après les rumeurs sur les journaux puis la découverte du corps de Micah, sont sur la piste de l’un des anciens membres de la bande de Dutch. Nous le découvrons à travers les plans proposés dans le générique, qui se conclut par l’observation des deux hommes de Beecher’s Hope, portant toujours tous les deux l’insigne de la Pinkerton National Detective Agency. La suite, se déroulant 3 ans plus tard, vous la connaissez.

ross-fordham

L’agence est-elle pour autant aussi présente dans Red Dead Redemption pour en finir avec la bande de Dutch Van Der Linde ? Non, Ross et Fordham étant ensuite des fonctionnaires du bureau fédéral de Blackwater. L’agence Pinkerton n’est désormais plus en charge de traquer les hors-la-loi.

 

V. Rockstar Games et la Pinkerton, une bataille juridique

 

Je ne vais pas vous mentir, le sujet de ce dossier est placardé comme les deux dossiers précédents depuis un peu moins de trois mois. Mais il s’est trouvé que peu après le commencement de l’écriture réelle de ce dossier, une information d’actualité est tombée sur le sujet en question : la « Pinkerton National Detective Agency » et Rockstar Games sont dans une bataille juridique. Drôle de coincidence.

La cause ? L’utilisation des différentes dénominations de la Pinkerton ainsi que du badge que portent les détectives de la société sans aucune autorisation ou consentement de leur part, ainsi que l’image que le jeu renvoie sur leur compte, étant des antagonistes du scénario. Ces derniers ont donc envoyé une mise en demeure le 13 Décembre 2018 à Take Two Interactive et Rockstar Games.

Ces derniers ont réagi en demandant une injonction auprès d’un tribunal fédéral contre l’agence de détectives, stipulant que l’utilisation de la Pinkerton est couverte par le 1er Amendement de la Constitution des Etats-Unis d’Amérique. Une affaire à suivre dont nous devrions entendre parler dans les mois qui suivent. Espérons tout de même que le tribunal donnera raison à la firme étoilée ou qu’un accord soit conclu entre les deux parties.

Rockstar-contre-pinkerton

Ce dossier est à présent terminé, merci à toutes et tous d’avoir lu ce nouveau sujet dédié à Red Dead Redemption II, nous nous retrouverons très bientôt pour de nouveaux dossiers à venir.

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés ;)


Dossier : Découvrons les régions au-delà des frontières de Red Dead Redemption II

Red Dead Redemption II nous propose une aire de jeu immense et riche, nous permettant de voir et de découvrir plusieurs environnements, plusieurs atmosphères. Mais cette dernière possède bien naturellement ses limites, avec notamment une région connue des fans de la saga Red Dead, visible mais inaccessible pour ce dernier opus. Cependant, il est possible de visiter cette région, c’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Vous l’aurez probablement deviné, si votre serviteur reste relativement flou sur la région normalement inaccessible mais que nous allons tout de même visiter ci-dessous, c’est pour éviter les spoils si jamais vous ne connaissez absolument pas les régions présentes dans Red Dead Redemption II. Par conséquent, une bannière « Spoiler Alert » s’impose, notre cher Cole Phelps veillant au grain !

Si vous lisez ces mots, c’est que vous êtes prêt à découvrir la suite, d’autant que les spoils vont, en plus de l’aire proposée, évoquer également le scénario de Red Dead Redemption II. Par conséquent, si vous n'avez pas fini le scénario du jeu : seconde (et dernière) bannière « Spoiler Alert », vous êtes désormais prévenu par nul autre que notre brave Arthur.

Nous allons donc dans ce dossier visiter le Mexique avec la zone de Nuevo Paraiso, faisant partie de Red Dead Redemption à l’époque mais qui n’est pas explorable dans Red Dead Redemption II et donc non accessible, mais également la zone de Guarma, cette île du côté des Caraïbes dont Arthur et certains de ses camarades échouent au début du Chapitre 5.

 

I. Se rendre au Mexique

 

Pour se rendre au Mexique, il faut remplir une condition : avoir terminé l’histoire de Red Dead Redemption II. En effet, il vous faudra avoir la possibilité d’explorer la zone de New Austin librement, et vous ne pourrez le faire que lorsque vous incarnez notre cher John Marston.

Cela dit, rendez-vous à l’extrémité Ouest du côté de « Sea of Coronado », où vous pourrez traverser le fleuve avec votre cheval, puis outrepasser la barrière invisible de la zone de la façon en galopant « dans » la petite falaise afin que votre fidèle destrier puisse la grimper (d’une façon improbable, nous sommes d’accord !).

Si vous arrivez à être sur la falaise, descendez de cheval en maintenant bien le stick gauche vers le haut. John devrait glisser sur la terre et passer outre la barrière invisible. Sachez que cette phase est relativement complexe, et de nombreux essais ont été nécessaires pour votre serviteur avant de réussir.

Mais si cela a fonctionné, l’utilisation d’un code de triche est nécessaire. Le code « Run ! Run ! Run ! » activable depuis les paramètres du jeu vous permettra d’avoir un cheval à disposition dans cette zone pour vous déplacer. Rendez-vous au Sud à l’extrémité de la « San Luis River » pour pouvoir traverser et vous rendre à Nuevo Paraiso. Indiquons également qu’il est impossible de sauvegarder au Mexique. Si vous mourrez d’une quelconque façon, vous réapparaîtrez à New Austin.

 

II. La découverte de Nuevo Paraiso

 

Les fans de la saga Red Dead, ayant joué à Red Dead Redemption, connaissent cette zone. John s’y rend en effet pour traquer Bill Williamson après le coup de filet raté de Fort Mercer, ainsi que Javier Escuela. Plusieurs villages étaient présents. Mais ici, dans Red Dead Redemption II, tous ces lieux sont inexistants, tous à l’exception d’El Presidio, nous reviendrons dessus plus tard.

Il est donc assez perturbant la première fois de se retrouver dans ces zones, car si le Mexique n’est normalement pas explorable, la région de New Austin, également présente de Red Dead Redemption, l’est, et nous pouvions nous attendre à entrevoir ces villages au loin, pour habiller le décor, rendre nostalgique (et frustrer des joueurs de l’épisode précédent sans doute). Ici, nous avons un grand espace vide en lieu et place des habitations et des commerces :

Cependant, et c’est relativement surprenant : tous les chemins et les routes sont bels et bien présents ! Si vous prenez la carte de Red Dead Redemption en 2010, vous pouvez l’utiliser pour vous repérer et vous rendre d’un point à un autre, les chemins sont exactement identiques !

De ce fait, on peut se questionner sur le fait de ne pas avoir mis de « décors » des différentes villes pour habiller l’horizon que les joueurs observent depuis New Austin, mais d’avoir retracer l’ensemble des chemins à l’identique, des routes qui ne sont pas visibles depuis les régions de Red Dead Redemption II.

Autre fait, l’ensemble des rochers sont également reproduits à l’identique ! Un exemple à Crooked Toes, un lieu où se situe quelques rochers et qui, s’il est un lieu relativement anodin dans le mode Histoire de Red Dead Redemption, est un repaire de gang dans le multijoueur, arrivé dans le pack « Menteurs et tricheurs ». Votre serviteur se souvient de cet endroit, tout simplement car il y a une petite cavité dans un des rochers, où se situe dans le multijoueur une caisse de munitions. Ce qui est frappant, c’est que cette cavité est également présente ici aussi !

D’autres roches, plus imposantes et donc logiquement présentes pour le décor, sont là, à l’image de l’arche de « Ojo Del Diablo » :

Ou les imposantes roches à « Mesa de la Luna » :

Mais aussi un petit tunnel à proximité de Casa Madrugada où passe une voie ferrée dans Red Dead Redemption :

Une fois le tour des lieux réalisés, nous nous sommes rendus au Fort d’El Presidio, seul lieu du Mexique « modélisé ». Pourquoi lui ? El Presidio se trouve sur une crète, au Nord Est de Nuevo Paraiso. Ce dernier est, en outre, le lieu le plus proche de la frontière avec l’Etat de New Austin. Le Fort serait donc présent pour la raison que nous évoquions au début concernant l’absence des autres villages : ce dernier est présent pour habiller l’horizon qu’observe le joueur.

El Presidio est donc présent, mais de façon bien plus légère : la structure du Fort est présente avec une texture solide par endroits, mais qui peut être traversée pour d’autres. Aucune porte n’est présente à l’entrée avec quelques manques de textures par-ci par-là.

A l’intérieur du Fort, vide, nous retrouvons tout de même une apparence identique, avec à gauche la caserne (avec des lits à l’étage qui furent bien pratiques pour sauvegarder dans l’extension Undead Nightmare) dont l’escalier et la « terrasse » possèdent des textures solides, permettant de marcher dessus.

Pour conclure sur la découverte du Mexique, il est relativement étrange de retrouver autant de détails dans cette zone normalement non accessible dans le jeu. Une végétation très dense et adaptée au climat de la zone, l’ensemble des routes et des chemins présents à l’identique, idem pour les structures rocheuses. Une question se pose naturellement en voyant ces détails : Nuevo Paraiso sera-t-il un jour une zone accessible et explorable de Red Dead Redemption II ?

Il serait présomptueux à l’heure actuelle d’y apporter une réponse. Certaines rumeurs parlent d’une introduction de Red Dead Online au Mexique, où le joueur s’évade pour se rendre aux USA, mais à titre personnel votre serviteur ne la partage pas et pense plutôt, comme le succès de fin d’introduction de Red Dead Online est nommé « Evasion », à une évasion du Pénitencier de Sisika. Mais cela est un autre débat, et à l’heure actuelle, rien ne laisse entrevoir une possible accessibilité du Mexique dans le futur.

Terminons cette seconde partie par quelques images supplémentaires, comme ici Chuparosa :

Ou encore Casa Madrugada :

Et enfin du côté de Torquemada :

 

 

III. Découverte de Guarma

 

Zone auquel Arthur évolue dans le Chapitre 5, Guarma est une île au Nord des Caraïbes. Cette dernière est également accessible depuis le Mexique. Pour s’y rendre, il suffit de se rendre du côté de la zone où se trouve Torquemada dans Red Dead Redemption (là où nous avons tous fait le jeu du couteau, avouez !). Il suffit d’escalader un petit bout de falaise, certains endroits étant à la portée de notre John pour grimper au dessus, et de faire apparaître via le code de triche cité précédemment un nouveau cheval. Ensuite, triple galop vers l’Est !

Au bout d’un certain temps, vous allez tout à coup être plongé dans l’eau, auquel vous sortirez en quelques secondes avec votre fidèle destrier. Ouvrez la carte, vous êtes désormais à Guarma. En effet, l’arrivée soudaine de l’eau a marqué le changement de carte.
Vous pouvez traverser d’Ouest en Est pour ensuite aller au Sud de la carte et rejoindre les véritables zones de Guarma, mais le trajet est long, périlleux, et vous serez obligé d’abandonner votre cheval à un moment donné. La méthode la plus simple est donc de mourir dans la zone. Contrairement au Mexique, vous réapparaitrez au camp de fortune de l’île où Arthur et ses compères se trouvent lors du Chapitre 5.

Que dire sur Guarma ? Pas tant de choses, vous ne pourrez explorer que les proches environs, tomber dans un piège comme votre serviteur (ce qui lui a fait perdre 4 ans d'espérance de vie !) pour vous faire ensuite attaquer par des soldats de l’île.

Vous pouvez également retrouver et explorer la grotte près de la cascade, passage emprunté par Arthur et Dutch dans la mission « Un despote bienveillant », mais vous serez au final coincé par une grille en fer (que vous soulevez normalement avec Dutch dans la mission citée).

En contrebas du camp, vous trouverez un petit village avec quelques PNJ avec qui vous pouvez converser. N’espérez pas aller plus loin, d’un côté comme de l’autre, un ennemi invisible vous attaquera avec des fléchettes et vous tuera dès lors que vous tenterez d’aller explorer Aguasdulces ou de rejoindre le Fort de Cinco Torres.

Ce dossier est à présent terminé. Nous espérons que vous aurez apprécié la découverte du Mexique, qui rappelons-le n’est pas une zone normalement accessible dans Red Dead Redemption II, mais également de Guarma. Même si nous ne pouvons le cautionner, libre à vous de tenter si vous le souhaitez de vous rendrez également des ces zones inaccessibles. Nul doute que Rockstar Games corrigera très prochainement la chose.

D’autres dossiers sont bien entendu prévus et en cours d'écriture sur Red Dead Redemption II, à la fois sur l’aire du jeu et ses différentes régions que sur les différents aspects du scénario. Sachez également qu'une vidéo dédiée sur ce sujet sortira très prochainement sur notre chaîne YouTube, vous permettant de visionner les différentes étapes de notre odyssée Mexicaine et Guarma-éenne !

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag' !

Restez connectés ;)


Bahama West Mamas : Nous avons exploré la boîte de nuit sur GTA Online

Alors que la prochaine mise à jour de GTA Online devrait être orienté sur la vie nocturne, Rockstar Games a remis en place la modélisation de l’intérieur du Bahama West Mamas. Etant des passionnés de spéléologie, nous avons décidé d’aller explorer ce bâtiment en passant par les profondeurs de l’underworld afin de vous le présenter !

#3615MyLife, vous connaissez ? Raconter sa vie à ses amis, à son barman et son coiffeur favori... et puis à vous. Cette histoire, nous allons vous la conter, commence…en 2015 ! Au début de cette année, les explorateurs en herbe découvrent sur la version nouvelle génération, à savoir sur la Xbox One et la PlayStation 4, de GTA V, de nouveaux intérieurs de bâtiments. Celui le plus intriguant est celui du Bahama West Mamas.

Cette boîte de nuit, situé sur Del Perro, porte un nom très connu puisque le Bahama Mamas existait dans GTA : The Ballad of Gay Tony, comme étant une boîte de nuit concurrente à celles de Tony et Luis. Ce dernier effectuera d’ailleurs la mission « Boulevard Baby » qui, après des cinématiques que les plus jeunes ne voudraient pas regarder en présence de leurs parents, se conclut par la fermeture de la boîte. Cette dernière est une franchise, avec des clubs dans tout à l’état….dont à Los Santos. Un lieu où il est possible de boire un verre en mode Histoire avec nos protagonistes lors de sorties entre amis. Mais un lieu où il est, comme beaucoup de bâtiments et c’est là pour votre serviteur le principal point noir de GTA V, impossible d’entrer, l’intérieur de ce dernier n’étant pas modélisé. Du moins, ne l’était pas à l’époque.

Mais voilà, grande découverte : le Bahama West Mamas a un intérieur ! Les rumeurs s’emballent concernant l’arrivée des boîtes de nuit pour le DLC du mode Histoire, avec du code retrouvé dans les lignes du jeu pour enclencher une danse par exemple. Vous l’aurez compris, rien de tout cela s’est produit. D’autres parlaient d’une intégration à GTA Online, ce qui était tout de suite plus probable. Mais un beau jour, Rockstar Games décida de tout simplement désactiver cet intérieur, le rendant donc inaccessible.

Entre temps bien entendu, la version PC débarqua et les mods se chargent de rendre les lieux oubliés et inconnus accessibles. Mais officiellement, Rockstar Games retira cet intérieur. Fin de l’Histoire de 2015.

Venons en maintenant à l'an 2018, notre année actuelle pour les plus perdus. Suite à la mise à jour « On trace à San Andreas », la modélisation de cet intérieur est réapparue. Re-désactivé une semaine plus tard puis remis en place. La rumeur, bien qu’ayant des bases solides, que la prochaine mise à jour serait enfin dédiée à la vie nocturne couplée à cette réapparition soudaine, Rockstar Games intégrant toujours à l’avance des « morceaux » du prochain contenu à venir….ding ding ding ! Et si nous allions explorer ce fameux bâtiment ?

Avant tout chose, sachez que pour accéder à l’intérieur du Bahama West Mamas, il est nécessaire de passer via l’underworld, cet univers fantastique notamment dans la saga GTA, qui est le « monde sous le monde », c’est-à-dire être sous la carte. Et sachez qu’utiliser ce lieu sur GTA Online à des fins pas très catholiques peut être sanctionné. Pour ces raisons, nous vous montrerons pas par quelle brèche d'un lieu secret (en fait, à proximité d’Eclipse Tower, mais chut !) nous sommes passés (et non, ce n’est pas parce que la séquence n’a pas été enregistré !). Il existait également une méthode qui consistait à se mettre devant la porte et d'avoir un ami nous écrasant avec un véhicule possédant un avant plat (comme un camion de pompier), mais nous n'avons pas réalisé cette méthode ici.

Après avoir navigué en Deluxo (la caméra du jetpack le rendant impossible à utiliser dans les profondeurs de l’underworld, puis il s'est mis à prendre feu, ce n'est pas une blague !), aimablement prêté par l’ami D0B3RM4N pour cette expérience, votre serviteur a pu, tel un spéléologue aguerri, se rendre au Bahama West Mamas, que voici en vidéo :

Vous venez donc de découvrir celui qui, peut-être, pourrait être l’un des bâtiments à venir pour la mise à jour dédiée à la vie nocturne. Avec une décoration extrêmement similaire à la même boîte de nuit située à Liberty City (observez la moquette au sol...original n'est-ce pas ?) Pourrait-il être un lieu qui sera disponible à la vente ? Difficile de le dire, Rockstar Games ayant l’habitude d’utiliser des modèles d’intérieur commun à tous les bâtiments mis à disposition à travers les mises à jour. Ce dernier pourrait ouvrir ses portes, cependant, dans le cadre de missions particulières, comme l’est le Tequi-la-la (une autre boîte de nuit modélisée d’ailleurs) lors de missions de réapprovisionnement de bikers ou les Laboratoires Humane pour des missions liés aux bunkers (ou encore la QG des Lost MC), ou enfin ouvrir également ses portes en mode libre sur GTA Online avec des interactions disponibles comme l’est actuellement par exemple le Vanilla Unicorn. Ainsi, on pourrait imaginer pouvoir boire un verre au bar, danser sur la piste, faire le jeu de la bouteille (activité présente dans The Ballad of Gay Tony) etc.

Une chose d’ailleurs à noter : il existe un PNJ à l’intérieur du Bahama West Mamas, se situant à l’accueil de la boîte de nuit, dans la partie réservée à la caisse pour payer son entrée. Etrange pour un lieu qui n’est pas utilisé actuellement. Vous ne le voyez d’ailleurs pas dans la vidéo car ce dernier a été terrorisé par la sortie de mon arme et s’est caché…avant que de le voir tomber dans les méandres de l’underworld. Un deuxième PNJ est apparu plus tard, après avoir fait le tour du la boîte de nuit. Sachez d'ailleurs que votre serviteur n'a pas réussi à faire apparaître la modélisation de l'intérieur à la troisième personne. Les collisions étaient bien là (murs, meubles, portes etc.), mais l'intérieur n'apparaissait pas. Seul le passage à la 1ère personne nous permettait de le voir. C'est pour cela que vous pouvez voir le PNJ que nous évoquions au dessus du vide (comme l'est notre personnage) :

Un dernier mot avant de passer à la conclusion, merci à DEATRACK pour le montage de la vidéo et un grand merci à D0B3RM4N pour la location de la Deluxo qui a fini les 4 roues en l’air en plein milieu du Bahama West Mamas ainsi qu’avant elle du Thruster qui a malheureusement explosé deux fois dans l’underworld, et à son personnage qui a curieusement été tué par le jeu lors du passage dans la brèche. Un merci également à sa team, les LOVE, pour leur bonne humeur dans la session pendant notre exploration, et aux mercenaires que certains d'entre eux ont envoyé à l’encontre de votre serviteur. :P

Pour conclure, le Bahama West Mamas, dont son ouverture est attendue depuis plusieurs années par les fans, nous réserve toujours à l’heure actuelle des interrogations. Mais sa situation, à l’inverse d’un certain casino fantasmé, devrait évoluer, on l’espère, dans les prochaines semaines.

Passez une agréable journée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés ;)