Take Two Interactive

 

Take-Two voit le jour en 1993 par Ryan Brant, le fils de Peter Brant, héritier et copropriétaire du journal l’Interview. La firme souhaite directement s’implanter dans l’industrie du jeu vidéo et rachète BMG Interactive qui deviendra Rockstar Games quelques années plus tard.  Entre 1993 et 2002 la société va sortir quelques hits, rapportant quelques millions de dollars, permettant à Take Two de s’agrandir dans les années qui suivent.

 

Nous sommes donc en 2003, c’est le point de départ d’une longue série d’acquisition. Les succès de leurs nombreux jeux comme Grand Theft Auto III ou Grand Theft Auto Vice City, permet à Take Two d’avoir un chiffre d’affaire historique. Pas moins de 18% de bénéfices nets. Le chiffre d’affaire passe de 122,5 millions de dollars à 155,6 millions de dollars. Take Two décide donc de racheter (en cash)  l’éditeur TDK Mediactive qui possède entre autres les licences de Shrek et de Pirates des Caraïbes. Dès 2005 la série d’acquisition débute. Pas moins de 80 millions de dollars seront consacrés à l’achat de développeurs de jeux vidéo. C’est au total 32 millions de dollars qui sont déboursés pour les studios de développement Visual Concepts et Kush Games. 11,4 millions de dollars pour Gaia Capital Group et environ 11,8 millions de dollars le studio Irrational Games.
Take-Two a servi de sociétés d’édition pour 2K Games et 2K Sports. C’est en février 2005 que 2K devient officiellement une filiale de Take Two.

 

Entre 2006 et 2008 la tendance s’inverse totalement pour Take Two qui va subir de très lourdes pertes financières. Après la tornade de GTA San Andreas en 2004, le chiffre d’affaire de Take Two est en net baisse. En mars 2006 il passe ainsi de 502,5 millions de dollars à 265 millions de dollars. Pourtant d’autres jeux de Take Two sont sortis entre 2004 et 2006 comme GTA Liberty City Stories, NBA 2k6 ou encore Civilization IV. Mais cela ne suffit pas à redresser la courbe financière de Take Two qui chute après le succès de GTA San Andreas. Take Two tente de rassurer les actionnaire en annonçant qu’un nouveau hit de Rockstar allait sortir. Il s’agit de GTA Vice City Stories. Strauss Zelnick, le président exécutif de la firme annonce également l’arrivé d’une nouvelle licence : BioShock. Mais cela ne suffit pas. Take Two perd encore et la firme doit fermer deux studios en mai 2006 : Indie Built et Rockstar Vienna.

En 2007, Take Two annonce qu’il soutient les consoles Nintendo de l’époque à savoir la Nintendo Wii et la Nintendo DS. Strauss Zelnick déclare ainsi : « Pour être honnête, je ne pense pas qu’il faille être un génie pour comprendre ce qui se passe avec la Wii et la DS. Très vite, nous nous sommes tournés vers 2K et Rockstar et nous leur avons dit : les gars, nous avons besoin de stratégies spécifiques pour la Wii et la DS. Et nous y travaillons. À partir du dernier trimestre 2007 et pour la saison 2008, toute notre société sera concentrée vers ce but. » Bully Scholarship Edition est donc porté sur Wii et le développement de Grand Theft Auto : Chinatown Wars débute. Les choses s’aggrave pour Take Two mi-2007 jusqu’en 2008. Le report de Grand Theft Auto IV n’aide pas. Des éditeurs comme EA se proposent de racheter la firme dirigée par Strauss Zelnick pour un montant de 2 milliards de dollars. Proposition qui se voit formellement refusée. Take Two tente tout de même un coup de poker au tout début de l’année 2008 en achetant un nouveau studios : Illusion Softwork qui deviendra par la suite 2K Czech et qui s’occupera d’un certain Mafia II.

Tout s’arrange finalement en 2008 avec la sortie de Grand Theft Auto IV. Plus de 314 millions de dollars généré le jour de sa sortie. Ce qui lui vaut d’entrer dans le Guinness Book des records. Take Two enregistre des performances record en termes de profits. Pas moins de 52 millions de dollars de bénéfices en seulement 3 mois.

A partir de 2008 l’histoire de Take Two va changer. Le succès énorme de Grand Theft Auto IV va définitivement lancer la Rockstar Mania qui avait déjà bien débutée avec GTA Vice City et GTA San Andreas. L’année 2008 est exceptionnelle pour Take Two avec les sorties de Grand Theft Auto IV sur PS3, 360 et plus tard sur PC. L’arrivée de Midnight Club Los Angeles sur PS3 et 360 ou encore l’arrivée de GTA Chinatown Wars sur DS. L’année 2009 s’annonce tout aussi bonne avec l’arrivée des hits comme Bioshock 2, Mafia II et les contenus additionnels de GTA IV : The Lost and Damned et The Ballad of Gay Tony. La même année Take Two perd son procès sur l’affaire du hot coffee de GTA San Andreas et la firme se voit obliger de payer 20 millions de dollars.

L’année 2010 arrive et là encore Take Two va connaître un grand succès. L’année débute par un changement de PDG. Ben Feder démissionne et laisse sa place à Strauss Zelnick qui était alors président exécutif. La sortie de Red Dead Redemption va être un succès énorme et surtout inattendu pour Rockstar et sa maison mère. En seulement deux mois, la GTA Like de cow-boy s’est déjà vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde et l’argent investit dans le développement du jeu est déjà rentabilisé. Red Dead Redemption est un véritable tremplin pour Take Two et Rockstar après la tornade GTA IV. Take Two est élu meilleure éditeur de l’année 2010 par Metacritic en 2011. Le succès est une nouvelle fois rendu possible grâce au second opus de Red Dead qui est le jeu le mieux noté de l’histoire de Take Two sur le site Metacritic avec un score de 95/100.

En 2011, Take Two connait un petit échec avec la sortie de Duke Nukem Forever. Strauss Zelnick annonce que d’autres projets autour de Duke Nukem verraient le jour même si le jeu ne se vend pas bien. Il annonce également que Take Two soutient toujours la Wii et que d’autres titres arriveraient sur cette console.
En septembre 2011 Take Two diffuse de nouveaux résultats. On apprend que la série Grand Theft Auto s’est vendu à 114 millions d’exemplaires dans le monde depuis sa création. Sans surprise on apprend également que Red Dead Redemption est un succès total avec 12.5 millions d’exemplaires vendu sur PS3 et 360 en seulement un an et demi. Les résultats de Take Two en 2012 sont tout de même en baisse malgré les sorties de L.A. NoireDuke Nukem Forever ou encore NBA 2K12 l’année passée. Ainsi, Take Two réalise un chiffre d’affaire de 826 millions de dollars contre 1,137 milliard de dollars en 2011. Mais la firme ne s’inquiète pas pour son avenir, puisque l’année 2012 réserve encore pas mal de sorties. En effet, pas moins de quatre gros hits arrivent entre mai et novembre 2012 : Max Payne 3, NBA 2K13, Borderlands 2, Spec Ops : The Line et XCOM: Enemy Unknown.

Toujours en 2012, Strauss Zelnick avoue être sceptique sur l’avenir de la Wii U. Take Two essayera de soutenir la console comme ils le peuvent (avec la sortie de NBA 2K13) mais qu’aucun gros titre n’est pour le moment prévu sur la dernière console de salon de Nintendo. En août de la même année Take Two diffuse des résultats très inquiétant avec des pertes historiques. Plus de 90 millions de pertes. un chiffre d’affaire qui passe de 334,4 millions à 226,1 millions de dollars. Les mauvais résultat sont causés par les échec commerciaux de Max Payne 3 et Spec Ops : The Line. Le PDG de la firme ne s’inquiète pas pour autant et se dit très confiant pour l’avenir avec l’arrivée de la next-gen et surtout l’arrivée de Grand Theft Auto V.

Au début de l’année 2013, THQ fait faillite. Take Two rachète donc Evolve pour 10 894 000 $ et va se charger de finir le développement du jeu. Rockstar annonce le report de la sortie de Grand Theft Auto V au 17 septembre 2013 et fait chuter les actions en bourse de Take Two de 7.96%. En mai de la même année Take Two diffuse son chiffre d’affaire qui est en hausse par rapport à 2012. On apprend ainsi que le chiffre d’affaire de Take Two pour l’année fiscale de 2013 est de 1,214 milliard de dollars, contre 825,8 millions de dollars pour l’année fiscale 2012. Take Two remercie des jeux comme Bioshock Infinite ou encore Borderlands 2 qui réalisent de très bonnes performances. Strauss Zelnick se montre très confiant pour l’avenir et annonce dors et déjà que l’année fiscale 2014 sera historique pour Take Two grâce à GTA V.

Zelnick ne s’était pas trompé. Le 4 février 2014 Take Two publie leurs résultats. Grand Theft Auto V permet à la firme de générer 1,86 milliard de dollars de chiffre d’affaire pour un bénéfice de 578,4 millions de dollars, contre un chiffre d’affaire de 415,8 millions de dollars pour un bénéfice de 70,9 millions de dollars l’année précédente.

En février 2015, Take Two fait une nouvelle fois le point sur son chiffre d’affaire lors de la période des fêtes de fin d’année en 2014. Lors de son dernier trimestre la firme s’en sort avec un chiffre d’affaires de 531 millions de dollars pour 40 millions de bénéfices nets. Take Two en profite pour confirmer l’arrivée de Borderlands 3 ainsi que du bon déroulement du développement de Mafia III. L’arrivée de Evolve ainsi que de la sortie PC de Grand Theft Auto V promet un très bel avenir pour Take Two, 2K Games et Rockstar Games.

 

 

Aujourd’hui, Take Two est propriétaire de deux studios de développements : Rockstar Games et 2K Games. Les deux studios disposent de plusieurs labels :

Studio :
Rockstar Games situé à New York (USA), fondé en 1998.

Label : 
Rockstar North situé à Édimbourg (Écosse), fondé en 1988 sous le nom de DMA Design.
Rockstar Toronto situé à Oakville (Canada), fondé en 1999.
Rockstar Lincoln situé à Lincoln (Angleterre), fondé en 1997 sous le nom de Tarantula Studios.
Rockstar San Diego situé à Carlsbad (USA), fondé en 1984 sous le nom d’Angel Studios acquis en 2002.
Rockstar Leeds situé à West Yorkshire (Angleterre), fondé en 1997 sous le nom de Mobius Entertainment.
Rockstar Japan situé à Tokyo (Japon), ouvert en 2005.
Rockstar London situé à Londres (Royaume-Uni), ouvert en 2005.
Rockstar New England situé à Andover (USA), fondé en 1999 sous le nom de Mad Doc Software.

 

2k

 

 

Studios :
2K Games situé à Novato (USA), fondé en 2005.

Label :
2K Sports situé à New York (USA), fondé en 2005.
2K Czech situé à Brno (République Tchèque), fondé en 1997 et acquis en 2008.
2K Marin situé à Novato (USA) et Canberra (Australie), fondé en 2007.
2K China situé à Shanghai (Chine), fondé en 2006.
2K Play situé à Ontario (Canada), fondé 1992 et acquis en 1999.
Firaxis Games situé à Hunt Valley (USA), fondé en 1996, acquis en 2005.
Irrational Games situé à Quincy (USA), acquis en 2006.