Red Dead Online : les trois premiers rôles à jouer en été

Red Dead Online : Rockstar évoque (encore) l'avenir du jeu

Décidément, Red Dead Online est à la fête aujourd'hui. Après l'annonce de la fin de sa bêta hier et la mise en ligne de sa version finale aujourd'hui, nous avons également accès à un entretien entre nos confrères du site américain Game Informer et Rob Nelson. Le monsieur est une des têtes pensantes de Rockstar North et la discussion évoque encore plus en détail l'avenir du mode en ligne de Rockstar Games. Bien entendu, un tel projet demande un travail conséquent.

Alors, que nous raconte ce cher Rob ? Tout d'abord, il répète inlassablement ce que la firme étoilée affirme depuis presque deux mois. Red Dead Online n'est pas Grand Theft Auto Online, contrairement aux ambitions de Take-Two Interactive, maison mère de Rockstar. Non, en sortant le jeu de sa bêta, R* veut faire comprendre aux joueurs que, ça y est, les bases pour un monde multijoueur unique sont posées. Et ce caractère unique passera, vous vous en doutez, par des éléments issus de roleplay.

Nous voulons concevoir quelque chose avec Red Dead Online qui paraisse authentique et à sa place dans le monde de Red Dead. Vous voyez, faire des choses qui n'auraient peut-être pas beaucoup de sens ou seraient impossibles dans le monde de GTA.

Et nous pouvons le croire, puisque l'annonce des différents rôles qui apparaîtront durant l'été prochain a eu lieu aujourd'hui même. Néanmoins, la création des évènements en mode libre a également eu son rôle à jouer dans l'immersion au sein de Red Dead Online. À ce sujet, Rob Nelson ajoute :

Avec Red Dead Online, nous voulons développer ce qui nous passionne dans une expérience en monde ouvert – l'impression de se sentir exister dans ce monde et d'y jouer un rôle – et partir de ce principe afin d'avoir un personnage qui est vraiment le vôtre. Nous ne voulons pas faire de vous un simple criminel, mais également vous permettre d'accéder une palette de rôles que vous pourrez choisir.

Ensuite, il précise que l'objectif du projet est d'atteindre un niveau d'immersion proche du mode Histoire de Red Dead Redemption II. Ainsi, Red Dead Online ne proposera pas que les rôles de chasseur de primes, de chasseur de trésor ou bien de trappeur. Cela, vous vous en doutiez, les possibilités seront bien plus larges. Dans le même temps, elles prendraient plus de temps que dans GTA Onlineil suffit de passer du poste de PDG à président d'un club de biker en un claquement de doigts :

Ce que nous faisons avec ce jeu c'est nous demander quelles sont les étapes nécessaires pour parvenir à ce but qui vous prendrait des mois, des années ou peu importe pour y parvenir. Qu'est-ce que vous ressentiriez si vous débutiez votre entreprise dans votre camp avant de devenir un Leviticus Cornwall et de détenir une ligne de chemin de fer ou une mine ?

Rob Nelson voit dans les technologies actuelles un bon moyen de parvenir à ce but :

C'est assez excitant d'être capable de changer le monde pour d'autres, ce n'est pas une chose statique. C'est en évolution et les joueurs auront à évoluer et à s'y adapter.

Cette envie d'immersion dans un Ouest sauvage et sans limites est d'ailleurs la raison ayant empêché Rockstar Games de proposer un mode passif par exemple. En effet, cela crée une expérience différente de celle souhaitée par la firme à l'étoile, même si certains joueurs s'en sont plaints. Toutefois, la réaction de ces derniers et leur opinion compte beaucoup aux yeux de Rob Nelson :

Dans le cadre d'un mode solo, vous développez sur une période de temps assez longue de votre côté avec votre équipe, et lorsqu'il sort, il faut espérer que les gens l'apprécient et qu'il se propage. Mais la composante en ligne est davantage un échange, presque une conversation avec les personnes qui y jouent. Vous devez travailler dessus de façon interactive.

En conséquence, cette coopération entre Rockstar Games et sa communauté survivra bien à la fin de la bêta. Il est d'ailleurs probable que certaines idées évoquées ici par Rob Nelson ne voient pas le jour ou ne survivent pas à la fronde des joueurs. Tout dépendra de l'avenir des mises à jour de Red Dead Online. Il se doit de proposer sans cesse de nouveaux contenus afin de, comme le dit Nelson, "ressentir de plus en plus cette impression de richesse et de profondeur issue du mode solo jusqu'à, peut-être, le rendre encore plus riche et profond".

Bonne fin de journée sur Rockstar Mag' !


Le Nouveau Mode de l'Ouest - Red Dead Redemption II

Le nouveau monde de l'Ouest : Red Dead Redemption II (Preview)

Après un long moment de silence, Rockstar Games a proposé trois semaines intenses en terme d'informations au sujet de Red Dead Redemption II. Du 17 septembre jusqu'à la semaine du 10 octobre, autant dire que les informations pleuvaient dans tous les sens ! Nouvelles images, nouvelle vidéo de gameplay, de nombreuses preview, en moins de trois semaines, Rockstar a posé les bases.

Après le trailer de lancement diffusé jeudi dernier, on pensait qu'il faudrait patienter jusqu'à vendredi, le 26 octobre prochain pour avoir des nouvelles du jeu en l'insérant dans nos consoles. C'est mal connaître Rockstar qui vient de partager un nouvel entretien exclusif accordé au magazine Entertainment. On y découvre deux nouvelles images, mais également de nouvelles petites informations (sans spoil et vraiment petites).

https://www.youtube.com/watch?v=zuZ5dtY-2nA

Pour être très honnête avec vous, nous n'allons pas vous traduire l'intégralité de la preview puisque l'ensemble des informations qui sont dans cette nouvelle preview sont déjà connues. Et le peu de nouvelles infos sont de petits spoils sur le début de l'aventure. Nous allons plutôt rassembler l'ensemble des déclarations de Rob Nelson, le président de Rockstar North qui sont plutôt intéressantes et conclure avec les deux nouvelles images inédites.

Pour remettre les choses dans le contexte, le magazine a axé son interview sur le début du jeu et sur le fait que Rockstar Games se prépare à créer "un jeu de prestige" avec Red Dead Redemption II.

«Nous avons généralement besoin de comprendre deux choses: l'endroit où cela va se dérouler, le cadre, le monde que nous devons construire. Et ensuite l'histoire que nous voulons raconter. [...] Pas nécessairement le récit linéaire ou le récit du personnage principal, mais le monde que nous voulons créer, les personnages qui vont y vivre et le récit approximatif que nous allons tisser à travers cela. [...] L’ancien groupe de Marston et le personnage de Dutch et tout ce qu’il faisaient était chargé d’histoire. C’était donc quelque chose que nous pensions vraiment pouvoir explorer et juxtaposer l’idée d’être ce hors-la-loi partiellement réformé dans le dernier jeu en un véritable hors-la-loi actif vivant avec un gang dans ce jeu.»

Lorsque nous avons créé une version de nouvelle génération de Grand Theft Auto V , nous avons ajouté autant que nous pouvions à ce jeu [pour PS4, One et PC], mais il était basé sur la précédente génération. Nous avons donc passé beaucoup de temps sur ces versions de nouvelle génération de GTA V pour essayer de leur donner tout ce que nous pouvions. Nous avons passé beaucoup de temps à regarder notre jeu et nous avons pu l'améliorer de nombreuses façons: plus grande distance d'affichage, plus de voitures, plus de gens, tout cela. Mais nous ne pouvions pas vraiment revenir aux bases de nos systèmes et les retravailler. Avec la mémoire supplémentaire, nous avons vraiment explosé sur ce jeu [il parle ici de RDR 2]. Outre les améliorations graphiques du moteur, il y avait de la mémoire pour l'animation. Nous avons donc réussi à avoir 10 fois plus d'animations dans le jeu, ce qui signifie que le monde qui vous entoure aura l'air beaucoup plus vivant et varié car vous ne verrez plus autant d'animations de boucles répétitives. Vous pouvez faire fonctionner les choses beaucoup plus longtemps, mais elles doivent toutes être créées à la main. Tout être écrit, ils doivent être projetés, ils doivent être interprétés, interprétés, capturés avec des mouvements [...] tout se passe en temps réel. Et ils doivent être interactifs. »

Rob Neslon, Président Rockstar North

Parmi les petites choses à savoir, il se pourrait que Rockstar se soit inspiré du système de Quantic Dream et de Detroit Become Human dans Red Dead Redemption II. On apprend que certains choix (nous ne savons pas si ce sera tous les choix) auront un impact sur la suite de l'histoire (nous ne savons pas si c'est sur le long et/ou sur le court terme). L'exemple du camp fut une nouvelle choisie avec le bonheur de ce dernier. Si votre camp est heureux (grâce à votre ravitaillement) ce dernier pourra plus facilement apaiser les tensions.

Nouvelle Image Red Dead Redemption II du 22 Octobre

Nouvelle Image Red Dead Redemption II du 22 Octobre

Source : Entretainment

Bonne nuit à tous sur Rockstar Mag' :)


Le départ de Leslie Benzies n’aura pas d’impact sur les futurs GTA

Strauss Zelnick rassure les fans et les actionnaires de la série GTA et du studio Rockstar...

Sam et Dan Houser ne sont pas prêts de lâcher Rockstar et GTA ne souffrira pas du départ de Leslie Benzies !

Hier, Strauss Zelnick a tenu une conférence pour faire le bilan du troisième trimestre de l’année fiscale 2015/2016 de Take Two Interactive, la maison mère de Rockstar. C’est au cours de cette conférence, que le PDG a donné les derniers chiffres impressionnants de Grand Theft Auto V, et qu’il est revenu sur le départ de Leslie Benzies, le président de Rockstar North et un des principaux acteurs à l’origine de la série Grand Theft Auto.

Leslie Benzies
Strauss Zelnick - PDG de Take Two Interactive

Take Two a tenu à rassurer tout le monde concernant l’avenir de la série Grand Theft Auto. Leslie Benzies était le président de Rockstar North, et c’était un personnage important des développements des GTA depuis le premier opus en 1997. Ainsi, depuis l’annonce de son départ mi-janvier, de nombreux fans sont inquiets pour l’avenir de la série et notamment pour GTA 6. Cependant, Take Two a tenu à préciser que ce n’était pas le seul homme qui est à l’origine du succès de GTA et qu’il laisse derrière lui des équipes incroyables.

« Nous sommes très fiers de l’approche de l’équipe que nous avons ici. Il y a un groupe de très talentueux et notre travail est de continuer d’aller de l’avant jour et nuit [...] Je dois tout le respect dans le monde, pour Leslie et tout le monde, pour nos collègues, anciens et actuels. Bien sûr, je lui souhaite bonne chance, mais je ne peux pas commenter son avenir. »

Strauss Zelnick

Leslie Benzies
Dan Houser et Sam Houser - Fondateurs Rockstar Games

Le PDG de Take Two est également revenu sur les hommes les plus importants de Rockstar et de GTA : Sam et Dan Houser, les principaux fondateurs de la firme étoilée. C’est eux qui sont avant tout le monde à l’origine de tous les jeux Rockstar que ce soit les GTA, Red Dead, Max Payne ou encore Manhunt. De nombreux fans craignaient que le départ de Leslie Benzies soit le début d’un éclatement au sein de la firme étoilée et que tous les principaux acteurs quittent le navire. Take Two rassure, c’est loin d’être le cas.

« Pour ce qui est de nos collègues (ceux de Rockstar Games) à tous les niveaux (le plus haut niveau : Sam et Dan Houser), nous entretenons des relations de longue date avec tous les gens qui font cette organisation. [...] Nous visons à être la meilleure entreprise dans le milieu pour travailler. Nous sommes imparfaits, bien sûr, et je suis particulièrement imparfait. Mais notre bilan parle de lui-même.

Nous avons d’extraordinaires relations à long terme avec nos employés, et je suis très confiant sur le fait qu’ils continueront. »

Strauss Zelnick

Leslie Benzies
Leslie Benzies - Ex-Président de Rockstar North

Des propos qui rassurent, puisqu’apparemment les deux papas de la série GTA semblent entretenir d’excellentes relations avec leur maison mère.
Pour ce qui est de Rockstar North, la firme a fait savoir que c’est Aaron Garbut et Rob Nelson qui ont la lourde tâche de succéder à Leslie Benzies. Deux personnes déjà impliquées dans les studios de la firme étoilée puisque Aaron Garbut était en quelque sorte le bras droit de Leslie Benzies et un des fondateurs de Rockstar North. Pour ce qui est de Rob Nelson, ce dernier était directeur artistique chez Rockstar Games.

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag' ;)