Edito : Red Dead Online, le retour du hors-la-loi ?

ban_Edito-le-retour-du-hors-la-loi

Alors que de nombreux mois se sont écoulés depuis la sortie en phase finale du jeu, avec une orientation pour le roleplay par le biais de l’arrivée et de l’évolution des différentes carrières de l’Ouest, Red Dead Online marque-t-il le retour du hors-la-loi ? C’est ce que nous allons voir dans ce nouvel édito.

Après un nouvel espoir, le retour du hors-la-loi ? De nombreux mois sont passés depuis mon précédent édito sur Red Dead Online, publié après la sortie en phase finale du jeu, un édito que vous pouvez retrouver en cliquant ici. Des mois qui ont notamment accueilli les « Carrières de l’Ouest », affirmant ainsi l’orientation roleplay du jeu. Pour autant, de nombreuses choses ne vont pas dans l’univers du hors-la-loi.

Avant de commencer, je me permets de vous rappeler le but de cet édito, comme les précédents : réagir à un évènement, un fait, d’une façon purement subjective, celle de votre serviteur. Les propos de cet édito n’engagent donc que moi, Nicolas, et d’aucune façon les autres personnes composant le Staff de Rockstar Mag’. Les mots reflètent ma pensée et mon constat au jour d’aujourd’hui et sont pleinement assumés. Cela dit, parlons à nouveau de Red Dead Online !

I. Une orientation vers le roleplay claire et assumée…

Après une sortie en phase finale et un plan de route pour les semaines qui suivaient, Rockstar Games avait (enfin) une orientation à donner à Red Dead Online, afin de lui créer sa propre identité, de ne pas en faire un « simple multijoueur », et de le différencier de son surpuissant cousin qu’est GTA Online. Nous le savions, Red Dead Online a pour vocation de s’orienter de façon claire et assumée vers le roleplay.

C’est avec cette orientation qu’est sorti au mois de Septembre 2019 les Carrières de l’Ouest, l’entrée en matière dans ce monde avec la possibilité pour les joueurs d’incarner 3 rôles bien différents : devenir chasseur de primes, explorer les vastes plaines et montagnes pour trouver des pièces recherchées en tant que collectionneur ou se lancer dans le commerce de peaux avec notre brave Cripps en tant que marchand !

Cripps, Nazar et chasseuse de primes

Red Dead Online a donc trouvé sa ligne directrice avec, grâce aux carrières de l’Ouest, deux axes principaux : cet aspect roleplay avec l’incarnation de divers rôles typiques de l’époque où se déroule du jeu, ainsi que l’aspect scénaristique typique de la firme étoilée, qui permet de créer une histoire relativement bonne et intéressante (même si elle n’est bien entendu du même niveau que le mode Histoire de Red Dead Redemption II, et ceci est en soi normal/compréhensible) autour de l’univers de notre personnage multijoueur.

Ces deux axes principaux deviennent donc les deux axes de développement majeurs, qu’ils soient liés ou indépendant. La sortie en Décembre de la mise à jour « Distillation clandestine » prouvent ce fait, avec une première évolution du rôle de Marchand, votre personnage pouvant désormais s’atteler au trafic d’alcool de contrebande en plus du commerce de peaux grâce à une connaissance de Cripps, notre chère Maggie. Une vétérane du secteur qui en parallèle du commerce d’alcool de contrebande vous proposera un nouvel arc scénaristique, centré sur son passé dans les affaires mélangeant trahison, guerre contre la famille Braithwaite et corruption des agents des Fraudes.

Red Dead Online Distilleur Clandestin

Rockstar oblige, ce nouvel arc est malgré tout connecté avec celui de Jessica LeClerk, qui nous a introduit à l’univers de Red Dead Online et permis d’avoir un background sur notre personnage multijoueur. Et cette connexion s’effectue par le biais de notre bouilleur Français : Marcel. Ce dernier en effet est présent dans la scène d’introduction à Jessica LeClerk, au tout début de Red Dead Online. Il est en effet son cuisinier dans le camp de fortune où vous êtes accueilli après votre « libération ». Lors de la première mission de Distillation clandestine, où il vous faudra sauver ce pauvre malheureux, ce dernier vous dira qu’il se souvient de vous.

Souvenir Marcel

Si nous avons parlé ci-dessous de l’évolution du rôle de Marchand, avec une nouvelle branche pour ce rôle, et de l’arc scénaristique, les deux autres rôles ont également eu droit à un suivi particulier après leur sortie, à commencer par le rôle de chasseur de primes. En effet, Rockstar proposait chaque semaine une prime légendaire, avec cinq niveaux de difficulté, pour un total de 10 primes légendaires étalées sur 10 semaines. De quoi avoir une activité régulière pour les chasseurs en herbe de crapules et autres méchants. Les collectionneurs de la ravissante Mme Nazar ont droit à une quête hebdomadaire différente de sa part en plus des collections classiques.

Primes légendaires

Autre nouveauté bienvenue : le Club Wheeler, Rawson & Co et son penchant « Premium » : le Pass du Hors-la-loi. Ces derniers permettent en effet de récompenser le joueur évoluant sur Red Dead Online, avec des ressources, munitions ou encore des cartes au trésor à débloquer à chaque niveau. Ces niveaux sont indépendants de la progression du personnage et bien plus rapide ! Le Pass du hors-la-loi, déblocable uniquement en dépensant des lingots d’or, permet de gagner des éléments supplémentaires comme des tenues (dont la tenue typique de John Marston et la tenue estivale d’Arthur Morgan), ou plus récemment des éléments pour votre distillerie ou votre campement (dont un très mignon husky !). Une évolution rapide, des cadeaux réguliers, il s’agit là d’un très bon système pour récompenser la fidélité du joueur.

Pass du hors-la-loi

N’oublions pas également les modes bien plus « classiques » de rivalités en entre les joueurs, qui ont su tourner avec des listes hebdomadaires…à défaut d’en proposer de nouveaux.

II. …Mais une exécution trop lente

Une orientation : oui. Un suivi ? Sur les premiers mois oui, mais encore une fois l’exécution est trop lente. Red Dead Online n’est pas GTA Online qui, du haut de ses records d’affluence, de ses années de contenus divers et variées et de son univers, peut se permettre d’être désormais en vitesse de croisière. Red Dead Online a encore tout à prouver, et si la lancée du point de vue du contenu semblait bonne en Mai avec l’arrivée en version « finale » du jeu puis l’introduction des Carrières de l’Ouest en Septembre, force est de constater que Rockstar Games n’a pas su poursuivre cette dynamique.

Car si les trois carrières différentes et leur suivi individuel ont été relativement au rendez-vous pour occuper les joueurs durant les trois mois séparant les deux mises à jour, l’arrivée en Décembre de la mise à jour « Distillerie clandestine » a clairement freiné cette dynamique. Car si le rôle de distillateur ajoute du contenu, ce dernier ne permet pas à un joueur régulier de Red Dead Online de s’occuper durant les trois mois qui suivent !

Mise à niveau Red Dead Online

En parallèle, le rôle de chasseur de primes ne connaît pendant ce temps aucune nouveauté à se mettre sous la dent. La mise en place de défis, à défaut de nouvelles primes légendaires, aurait pu être un bon moyen de garder une petite cadence. Les collectionneurs continuent leurs petites quêtes hebdomadaires et le rôle de marchand aurait pu également se voir ajouter quelques défis, avec récompenses à la clé, pour garder un peu d’activité, afin que les joueurs réguliers ayant le niveau 20 dans ces rôles puissent continuer à s’occuper un peu sans tomber dans le redondant. Des solutions qui auraient été pourtant simples à mettre en place, attendant la suite du contenu pour continuer à garder actif les premiers rôles introduits.

Car l’attente, c’est tout le problème ! Et comme je le disais plus haut, la mise à jour « Distillation clandestine » ne permet pas d’occuper à elle seule les joueurs pendant plusieurs mois. Oui, l’exécution est bien trop lente, et passé les premières semaines et l’enjouement de la période de fin d’année, l’année 2020 marque malheureusement un calme plat pour les hors-la-loi en herbe.

Mais au jour d’aujourd’hui, le contenu n’est pas en soi le principal problème de Red Dead Online.

III. De bien trop nombreux problèmes de stabilité à l’heure actuelle.

Car Red Dead Online souffre depuis le début de nombreux problèmes de stabilité, des bugs en tout genre. Si le mot « bêta » à l’époque n’était pas placé pour rien et permettait à la firme étoilée de se « couvrir », le jeu est désormais en phase finale depuis Mai soit… depuis 10 mois. Et si l’on peut se dire que les problèmes de déconnexion intempestive soit à priori derrière nous (bien que nous ne soyons jamais à l’abri de ces déconnexions de façon très occasionnelle), les bugs au sein de jeu sont extrêmement nombreux !

Et que serait Red Dead Online sans le célébrissime bug du campement qui en aura fait hurler plus d’un ! En demandant l’installation du camp via le Menu Interaction, ce dernier va tout simplement se griser, « clignoter » pendant de très longues secondes avant de…ne rien faire. Un bug qui, au lieu de se corriger, s’est accentué au fur et à mesure des mois, provoquant une frustration extrême : rappelons que le camp est, en plus d’être votre seul lieu de repos et de tranquillité dans les terres sauvages du jeu, votre outil de travail pour le rôle de Marchand. Je ne compte donc pas le temps perdu (avec notre brave Loïco, coucou Loïc !) à tenter de faire apparaître son campement, parfois en changeant de session…avant de jeter l’éponge.

campement

Nous parlions du rôle de Marchand, parlons donc des animaux ! De nombreux joueurs ont constaté, et ce fut aussi le cas de votre serviteur, de soucis d’apparition des animaux. En effet, le Marchand que vous êtes souhaitant chasser des antilopes le long de la Little Creek River pour approvisionner ce brave Cripps en matériaux pouvait…tourner pendant des heures sans trouver le moindre animal. J’évoque ce coin de carte, car il est très propice à la chasse, mais le problème était global à l’ensemble des terres. Parfois dans une même session, les animaux réapparaissent ensuite progressivement. Incompréhensible.

animaux Red Dead Online

La nuit est tombée, après une recherche infructueuse…

Red Dead Online, c’est un univers fait pour jouer avec d’autres hors-la-loi, vos amis et partenaires de jeu. Encore faut-il que le système de groupe temporaire et permanent fonctionne correctement. Car, tout comme le bug du campement, l’impossibilité de rejoindre un groupe avec un temps de chargement ne se découlant sur…rien in fine est un bug assez fréquent.

Les temps de chargement ? Évoquons-les, avec toujours et encore des temps de chargement infini entre certaines activités, et parlons notamment de l’Editeur de personnage, un élément souhaité depuis le début, finalement proposé par la firme étoilée. Encore faut-il que ce dernier fonctionne. En effet, dans plus de 90% des cas (pour ne pas dire dans tous les cas…), sélectionner l’Editeur de personnages depuis le Menu Interaction en mode libre provoquera…une boucle de chargement infinie.

editeur de personnage

Parlons du bug de notre cheval refusant de bouger d’un iota alors que nous sommes dessus ou des criminels à capturer en mode libre…invisibles (mais « heureusement », pas pour tous !), les bugs sont nombreux, et je me rends compte qu’en voulant les écrire, je ne les ai plus tous en tête. Cependant, nous allons reparler plus loin dans cet édito de plusieurs d’entre eux.

Je terminerai enfin par des bugs spécifiques à la mise à jour « Distillation clandestine » que j’ai pu observer encore la semaine dernière et ô combien agaçants, à commencer par un temps d’attente de près de 40 secondes pour entrer dans la distillerie clandestine (au lieu des 2 secondes habituelles). En appuyant sur la touche correspondante pour entrer dans votre distillerie, vous pouvez remarquer que les icônes de votre radar disparaissent puis vous pouvez tourner en rond pendant de longues, très longues secondes.

De nombreuses fois également, Maggie et notre brave bouilleur Marcel n’apparaissent tout simplement pas. Impossible donc de lancer une mission scénarisée, de promotion ou encore de produire ou vendre de l’alcool de contrebande. Sortir et entrer à nouveau résout le problème, reformer votre groupe (qui vous fera pour une raison qui m’échappe sortir de la distillerie) peut également fonctionner.

Absence Maggie

Si vous avez acheté le bar clandestin, ce dernier se retrouvera complètement vide, les musiciens au fond de la salle faisant exception. Parfois aussi, vous entendrez du bruit « d’ambiance » indiquant la présence de monde…dans une salle vide. Terrifiant ! Aussi, vos collègues de jeu peuvent également voir des PNJ dans votre bar, alors que ce dernier sera bel et bien désert pour vous, et vice-versa.

Bar distillerie vide

Parlons de ma dernière vente d’alcool de contrebande, effectuée avec un collègue. C’était un Samedi (le week-end dernier), et je lançais une vente pour empocher environ 170 $. Notre bon vieux Marcel m’indiqua ses recommandations habituelles, puis j’eus un écran noir de chargement, pour être téléporter sur le chariot de transport.

Problème : alors que mon collègue sortait tranquillement et voyait le chariot de transport, je restais bloqué dans ce temps de chargement. Au bout de quelques minutes d’attente, il décida de prendre le chariot pour aller effectuer la vente. Après d’autres minutes supplémentaires, je décidai (true story) de partir faire mes courses, le laissant terminer ma vente, je constaterai à mon retour de la déconnexion de Red Dead Online pour inactivité.

De retour au bout de 20-25 minutes chez moi, je me retrouvai…avec le même écran de chargement. J’ai donc éteint et rallumé le jeu. La vente était bien effectuée, Marcel n’ayant plus son stock. Mon collègue a pu toucher sa part des recettes de la vente. Par contre, je ne saurais jamais si j’ai, de mon côté, bel et bien touché l’argent et l’XP de ma vente.

Enfin, j’évoquerai pour conclure cette (trop) longue liste un bug d’affichage à la fois drôle et ridicule. Durant les cinématiques des missions scénarisées avec Maggie, j’ai pu observer à plusieurs reprises mon personnage tenant une arme…invisible. La scène est donc rapidement tournée au ridicule !

Arme invisible

IV. Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs ? Une réactivité loin d’être à la hauteur !

Pardonnez-moi cette phrase empruntée à l’un de nos anciens Présidents, mais la question est bel et bien réelle : Mais que fait Rockstar Games ? Et ce, sur plusieurs plans.

Sur le plan du contenu pour commencer, et je le répétais sans cesse dans mon précédent édito sur Red Dead Online, la société se doit de communiquer avec sa communauté et ainsi rompre ce silence habituel. Car la dynamique n’est pas là, la société manque cruellement de réactivité aussi bien sur le contenu comme nous l’évoquions plus haut que sur les nombreux bugs.

Pour commencer, et cela avait fait lors du passage en « final » de Red Dead Online, la firme étoilée devrait proposer une feuille de route lors de chaque mise à jour pour que la communauté prenne connaissance des éléments à venir les semaines suivantes. Proposer également du contenu conséquent à chaque mise à jour, et agrémenter la suite de modes rivalités par exemple (ce qui a plutôt bien fonctionné à une époque sur GTA Online, où de nouveaux modes étaient proposés toutes les deux à trois semaines) et de défis en mode libre et dans les rôles pour ceux préférant le calme ou la coopération entre amis à la rivalité des modes. Les semaines spéciales de Red Dead Online sont, à mon sens, bien trop maigres en termes de « challenge » et d’occupation pour les joueurs. Elles se doivent d’être bien plus fournies, comme l’ont été celles de GTA Online à l’époque.

Promotion Cartes Red Dead Online

Sur le plan des bugs ensuite, et je pense que cet élément est bien plus prioritaire au jour d’aujourd’hui. A commencer par reconnaître officiellement les nombreux bugs que comporte Red Dead Online, et mettre à jour régulièrement le statut de ces derniers afin que la communauté puisse avoir d’une part le sentiment que le sujet est bien pris en compte par les équipes de développement de Rockstar Games (et d’être donc écouté et entendu) et d’autre part d’avoir un visuel sur l’évolution du problème, créant un sentiment de dialogue entre les deux parties.

Un premier pas avait été effectué en ce sens, avec la reconnaissance du bug d’apparition des animaux. Une reconnaissance…très tardif. Mais la boucle est incomplète, et depuis le 3 Février dernier, jour de la publication du post à ce propos, aucune mise à jour n’a été effectuée sur le Support Rockstar pour évoquer son évolution.

bug des animaux

Cependant, la firme étoilée a pris récemment des mesures, avec pour commencer des travaux du côté de leurs serveurs.

V. Des maintenances de serveurs…mais aucune amélioration visible.

Originellement, je souhaitais sortir cet édito en début d’année, quelques semaines après la sortie de la mise à jour « Distillation clandestine ». Le travail professionnel que j’exerce a fait que j’ai décidé de le mettre à plus tard. En général, un report est bénéfique, et c’est le cas ici puisque depuis le début de l’année, Rockstar Games a effectué quelques « mouvements de troupe » du côté de leurs serveurs.

En effet, Rockstar Games a, depuis Février, effectué de nombreuses maintenances de leurs serveurs, coupant de ce fait l’accès à Red Dead Online, mais également les autres services Rockstar (incluant GTA Online ou le Social Club). Des maintenances parfois plus longues que prévues, certaines concernant l’ensemble des plateformes, d’autres uniquement les serveurs pour PlayStation 4 ou encore certaines dédiées aux serveurs Xbox One et PC.

Maintenance Générale Serveurs Rockstar Games

Malheureusement pour nous, les différentes maintenances, malgré l’espoir suscité, n’avaient apporté aucune amélioration. Les heures qui suivaient confirmaient que les bugs étaient encore et toujours présents. Rien de visible donc pour la communauté de joueurs. Jusqu’à une mise à jour du jeu survenue il y a quelques jours…

VI. Une mise à jour salvatrice ?

Sans crier gare, une mise à jour « corrective » a été déployée sur l’ensemble des plateformes en début de semaine : la mise à jour 1.19. Une mise à jour qui n‘était accompagné d’aucune annonce, d’aucun changelog. Honte à nous, nous ne l’avons pas évoqué sur le site (en toute franchise, je l’ai bien vu le soir après une bonne journée de travail, mais en l’absence d’infos, je ne savais pas vraiment quoi dire !).

Le Support Rockstar a ensuite publié quelques jours plus tard le changelog de cette mise à jour, que voici :

  • Améliorations pour résoudre des problèmes d’écrans de chargement infinis lors de certaines actions dans Red Dead Online, comme changer de mode de jeu ou de session.
  • Améliorations pour résoudre des problèmes survenant lors de l’installation d’un camp via le menu Joueur et entraînant le clignotement de commandes et l’affichage incorrect de l’alerte “Cripps a démonté votre camp”.
  • Résolution de plusieurs problèmes de réseau dans le but de réduire le risque pour le joueur de voir son camp démonté lors d’un changement de session dynamique dans Red Dead Online.
  • Améliorations pour résoudre un problème qui faisait que les camps installés dans Red Dead Online n’apparaissaient pas correctement alors que le joueur approchait de l’icône du camp, indiquée sur la carte et le radar.
  • Résolution de problèmes qui faisaient que les joueurs chevauchant un cheval appartenant à un autre joueur de leur groupe étaient désarçonnés.
  • Résolution d’un problème qui faisait que le cheval du joueur était figé sur place et incapable de bouger lorsque d’autres joueurs étaient à proximité, dans une session de Red Dead Online.
  • Résolution de plusieurs problèmes qui faisaient que certains éléments visuels du cheval du joueur, tel que la propreté, n’étaient pas corrects lorsque le joueur renvoyait et rappelait son cheval dans une session de Red Dead Online.

Vous l’aurez compris, plusieurs des bugs énoncés plus haut dans cet édito semble donc avoir été pris en compte, avec notamment le bug du camp (enfin !!). Les temps de chargement infinis sont également concernés ainsi que le problème du cheval figé !

Une mise à jour salvatrice ? Bien qu’arrivée tardivement, cette dernière est plus que bienvenue ! Malheureusement, nous n’avons pas assez de recul au jour d’aujourd’hui pour constater, après des heures et des heures de jeu, les bienfaits de cette dernière. Mais à première vue, si le camp semble être bien moins capricieux, des soucis semblent subsister vis-à-vis de Cripps et des interactions au sein du camp. Nous notons également que le « bug des animaux » n’est pas mentionnée…

VII. Conclusion

Répondons donc à la question initiale : Red Dead Online, le retour du hors-la-loi ? Eh bien…pas vraiment. Si le contenu a su s’activer lors de la seconde partie de l’année 2019, Red Dead Online est retombé dans les travers de ses débuts depuis le début de l’année, à cause d’un cruel manque de réactivité des équipes de Rockstar Games.

A cela s’ajoutent les trop nombreux bugs qui, malgré les nombreux mois qui se sont écoulés depuis la mise à jour au moi de Mai faisant perdre le statut de bêta à Red Dead Online, sont toujours et encore présents, provoquant une frustration des joueurs.

Malgré tout, les maintenances récentes des serveurs et surtout la mise à jour déployée il y a quelques jours pour corriger certains des bugs les plus importants, bien qu’il soit encore trop tôt pour parler de mise à jour salvatrice. D’autres bugs, et certains tout aussi importants, sont néanmoins toujours présents et ne sont pas pris en charge à l’heure actuelle.

Nouvelles Couleurs Ponchons

Red Dead Online reste un bon jeu, je continue d’y jouer assez régulièrement avec d’autres hors-la-loi et si je suis assez critique dans cet édito, je crois encore qu’il pourra se montrer très bon à l’avenir avec son orientation assumée vers le roleplay. Mais au jour d’aujourd’hui (oui, cette expression a été maintes fois utilisée dans cet édito), il n’a clairement pas la finition et le suivi digne de ce qu’a pu nous proposer par le passé Rockstar Games.

Avec la fin du Pass n°2 du hors-la-loi il y a quelques jours, la prochaine grosse mise à jour de Red Dead Online devrait être annoncée dans les prochains jours pour une sortie dans la foulée. Espérons que cette dernière marquera une contre-attaque de l’Empire…ou plutôt du hors-la-loi !

Cet édito est à présent terminé. Merci à toutes et tous pour l’avoir lu, nous nous retrouverons bien entendu très prochainement pour de nouveaux dossiers et éditos sur nos jeux favoris.

Passez un bon Dimanche sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés 😉

Tags

A propos Nicolas

Rédacteur en chef de Rockstar Mag'. Chevalier à la lame pure et sécatrice ! - Hors-la-loi en quête de redemption & Pirate d'eau douce !

Vous aimerez peut-être

0 thoughts on “Edito : Red Dead Online, le retour du hors-la-loi ?”

Laisser un commentaire

SUIVEZ-NOUS !

Logo Rockstar Mag Black

NE RATEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ DES JEUX ET DES STUDIOS ROCKSTAR !
FACEBOOK | TWITTER | YOUTUBE
Réseaux Sociaux Rockstar Mag

SOUTENEZ NOS PROJETS

banniere tipeee

LE CREW ROCKSTAR MAG’

social club

En raison du grand succès du crew de Rockstar Mag nous avons mis en place un second crew pour que tout le monde puisse trouver sa place ! Voici les liens !
Rockstar Mag - Crew 01
Rockstar Mag - Crew 02

VENEZ PARLER EN DIRECT !

banniere tipeee

ROCKSTAR MAG’ EN LIVE

banniere twitch bannier youtube gaming