La saga Red Dead utilisée pour des cours d’Histoire à l’Université de Tennessee !

Les jeux Red Dead Redemption et Red Dead Redemption II vont être utilisés comme support pour un cours d’Histoire au sein de l’Université de Tennessee.

Si le phénomène n’est pas courant au sein des jeux Rockstar Games, il y a une saga qui se prête plutôt bien si l’on veut regarder l’Histoire avec un grand H derrière une certaine partie du Monde : Red Dead, ou plus exactement Red Dead Redemption et sa préquelle Red Dead Redemption II.

C’est à cet effet que le professeur Tore Olsson, relayé par nos confrères de GTABase.com, a annoncé sur Twitter qu’il effectuera durant l’Automne prochain un cours à l’Université du Tennessee portant comme titre : “HIUS 383: Red Dead America”. Ce cours utilisera les deux derniers jeux de la saga Red Dead comme support afin de monter “certaines réalités historiques derrière” ces deux opus.

Si le professeur indique que de nombreux points au sein des deux jeux sont “historiquement inexacts”, ces derniers permettent de montrer habilement, de mettre en avant différents aspects historiques “cruciaux” durant la période 1899-1911. Rappelons que Red Dead Redemption II se situe de 1899 à 1907 et Red Dead Redemption de 1911 à 1914. De ce fait, les jeux montrent les événements que souhaite mettre en avant Tore Olsson, parmi lesquels :

  • L’expansion du capitalisme monopoliste et comment les compagnies de chemins de fers ont étendu leur emprise (on pensera notamment à Leviticus Cornwall dans RDR II)
  • Les grandes inégalités des richesses dû à l’âge d’or
  • Le colonialisme et la dépossession des terres des natifs Américains (l’exemple de Pluie-Battante dans RDR II est assez parlant)
  • Le révolution Mexicain et son impact au delà des frontières (l’un des grands thèmes durant le scénario de Red Dead Redemption)
  • Le suffrage universel et ses détracteurs
  • Le cosmopolitisme de la population avec de nombreux immigrants venus de Chine, Mexique, Italie etc. (que l’on peut notamment percevoir à travers des missions secondaires dans les deux jeux)
  • La privatisation des forces de l’ordre dans les terres reculés par l’Agence Pinkerton (dont vous pouvez retrouver notre dossier dédié sur le sujet ici, les Pinkertons étant l’un des adversaires principaux de la saga).
  • Etc etc.

Ce ne sont ici que quelques uns des nombreux sujets que le Professeur Olson abordera pour son cours, et il est important de souligner la capacité de certains jeux, ici les deux derniers opus de la saga Red Dead, de montrer et démontrer différents aspects historiques de par leur scénario et leur environnement au global, et Red Dead Redemption II notamment a cette capacité là puisque le but même de Dutch Van Der Linde et de sa bande est de s’opposer à ces évolutions qui ont fait l’Amérique de la fin du XIXè siècle / début du XXè siècle.  Mais, vous le savez, nous ne pouvons lutter contre le changement. Nous ne pouvons lutter contre la nature. Nous ne pouvons lutter contre la…gravité. L’évolution des lieux entre Red Dead Redemption et Red Dead Redemption II (dont vous pouvez également retrouver notre dossier dédié ici) montre également cet aspect, ou la “civilisation” s’étend de plus en plus sur les terres sauvages, faisant ainsi disparaître une ère, une époque.

Passez une bonne soirée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés 😉