Dossier : Découvrons les régions au-delà des frontières de Red Dead Redemption II

Red Dead Redemption II nous propose une aire de jeu immense et riche, nous permettant de voir et de découvrir plusieurs environnements, plusieurs atmosphères. Mais cette dernière possède bien naturellement ses limites, avec notamment une région connue des fans de la saga Red Dead, visible mais inaccessible pour ce dernier opus. Cependant, il est possible de visiter cette région, c’est ce que nous allons découvrir ensemble.

Vous l’aurez probablement deviné, si votre serviteur reste relativement flou sur la région normalement inaccessible mais que nous allons tout de même visiter ci-dessous, c’est pour éviter les spoils si jamais vous ne connaissez absolument pas les régions présentes dans Red Dead Redemption II. Par conséquent, une bannière « Spoiler Alert » s’impose, notre cher Cole Phelps veillant au grain !

Si vous lisez ces mots, c’est que vous êtes prêt à découvrir la suite, d’autant que les spoils vont, en plus de l’aire proposée, évoquer également le scénario de Red Dead Redemption II. Par conséquent, si vous n’avez pas fini le scénario du jeu : seconde (et dernière) bannière « Spoiler Alert », vous êtes désormais prévenu par nul autre que notre brave Arthur.

Nous allons donc dans ce dossier visiter le Mexique avec la zone de Nuevo Paraiso, faisant partie de Red Dead Redemption à l’époque mais qui n’est pas explorable dans Red Dead Redemption II et donc non accessible, mais également la zone de Guarma, cette île du côté des Caraïbes dont Arthur et certains de ses camarades échouent au début du Chapitre 5.

 

I. Se rendre au Mexique

 

Pour se rendre au Mexique, il faut remplir une condition : avoir terminé l’histoire de Red Dead Redemption II. En effet, il vous faudra avoir la possibilité d’explorer la zone de New Austin librement, et vous ne pourrez le faire que lorsque vous incarnez notre cher John Marston.

Cela dit, rendez-vous à l’extrémité Ouest du côté de « Sea of Coronado », où vous pourrez traverser le fleuve avec votre cheval, puis outrepasser la barrière invisible de la zone de la façon en galopant « dans » la petite falaise afin que votre fidèle destrier puisse la grimper (d’une façon improbable, nous sommes d’accord !).

Si vous arrivez à être sur la falaise, descendez de cheval en maintenant bien le stick gauche vers le haut. John devrait glisser sur la terre et passer outre la barrière invisible. Sachez que cette phase est relativement complexe, et de nombreux essais ont été nécessaires pour votre serviteur avant de réussir.

Mais si cela a fonctionné, l’utilisation d’un code de triche est nécessaire. Le code « Run ! Run ! Run ! » activable depuis les paramètres du jeu vous permettra d’avoir un cheval à disposition dans cette zone pour vous déplacer. Rendez-vous au Sud à l’extrémité de la « San Luis River » pour pouvoir traverser et vous rendre à Nuevo Paraiso. Indiquons également qu’il est impossible de sauvegarder au Mexique. Si vous mourrez d’une quelconque façon, vous réapparaîtrez à New Austin.

 

II. La découverte de Nuevo Paraiso

 

Les fans de la saga Red Dead, ayant joué à Red Dead Redemption, connaissent cette zone. John s’y rend en effet pour traquer Bill Williamson après le coup de filet raté de Fort Mercer, ainsi que Javier Escuela. Plusieurs villages étaient présents. Mais ici, dans Red Dead Redemption II, tous ces lieux sont inexistants, tous à l’exception d’El Presidio, nous reviendrons dessus plus tard.

Il est donc assez perturbant la première fois de se retrouver dans ces zones, car si le Mexique n’est normalement pas explorable, la région de New Austin, également présente de Red Dead Redemption, l’est, et nous pouvions nous attendre à entrevoir ces villages au loin, pour habiller le décor, rendre nostalgique (et frustrer des joueurs de l’épisode précédent sans doute). Ici, nous avons un grand espace vide en lieu et place des habitations et des commerces :

Cependant, et c’est relativement surprenant : tous les chemins et les routes sont bels et bien présents ! Si vous prenez la carte de Red Dead Redemption en 2010, vous pouvez l’utiliser pour vous repérer et vous rendre d’un point à un autre, les chemins sont exactement identiques !

De ce fait, on peut se questionner sur le fait de ne pas avoir mis de « décors » des différentes villes pour habiller l’horizon que les joueurs observent depuis New Austin, mais d’avoir retracer l’ensemble des chemins à l’identique, des routes qui ne sont pas visibles depuis les régions de Red Dead Redemption II.

Autre fait, l’ensemble des rochers sont également reproduits à l’identique ! Un exemple à Crooked Toes, un lieu où se situe quelques rochers et qui, s’il est un lieu relativement anodin dans le mode Histoire de Red Dead Redemption, est un repaire de gang dans le multijoueur, arrivé dans le pack « Menteurs et tricheurs ». Votre serviteur se souvient de cet endroit, tout simplement car il y a une petite cavité dans un des rochers, où se situe dans le multijoueur une caisse de munitions. Ce qui est frappant, c’est que cette cavité est également présente ici aussi !

D’autres roches, plus imposantes et donc logiquement présentes pour le décor, sont là, à l’image de l’arche de « Ojo Del Diablo » :

Ou les imposantes roches à « Mesa de la Luna » :

Mais aussi un petit tunnel à proximité de Casa Madrugada où passe une voie ferrée dans Red Dead Redemption :

Une fois le tour des lieux réalisés, nous nous sommes rendus au Fort d’El Presidio, seul lieu du Mexique « modélisé ». Pourquoi lui ? El Presidio se trouve sur une crète, au Nord Est de Nuevo Paraiso. Ce dernier est, en outre, le lieu le plus proche de la frontière avec l’Etat de New Austin. Le Fort serait donc présent pour la raison que nous évoquions au début concernant l’absence des autres villages : ce dernier est présent pour habiller l’horizon qu’observe le joueur.

El Presidio est donc présent, mais de façon bien plus légère : la structure du Fort est présente avec une texture solide par endroits, mais qui peut être traversée pour d’autres. Aucune porte n’est présente à l’entrée avec quelques manques de textures par-ci par-là.

A l’intérieur du Fort, vide, nous retrouvons tout de même une apparence identique, avec à gauche la caserne (avec des lits à l’étage qui furent bien pratiques pour sauvegarder dans l’extension Undead Nightmare) dont l’escalier et la « terrasse » possèdent des textures solides, permettant de marcher dessus.

Pour conclure sur la découverte du Mexique, il est relativement étrange de retrouver autant de détails dans cette zone normalement non accessible dans le jeu. Une végétation très dense et adaptée au climat de la zone, l’ensemble des routes et des chemins présents à l’identique, idem pour les structures rocheuses. Une question se pose naturellement en voyant ces détails : Nuevo Paraiso sera-t-il un jour une zone accessible et explorable de Red Dead Redemption II ?

Il serait présomptueux à l’heure actuelle d’y apporter une réponse. Certaines rumeurs parlent d’une introduction de Red Dead Online au Mexique, où le joueur s’évade pour se rendre aux USA, mais à titre personnel votre serviteur ne la partage pas et pense plutôt, comme le succès de fin d’introduction de Red Dead Online est nommé « Evasion », à une évasion du Pénitencier de Sisika. Mais cela est un autre débat, et à l’heure actuelle, rien ne laisse entrevoir une possible accessibilité du Mexique dans le futur.

Terminons cette seconde partie par quelques images supplémentaires, comme ici Chuparosa :

Ou encore Casa Madrugada :

Et enfin du côté de Torquemada :

 

 

III. Découverte de Guarma

 

Zone auquel Arthur évolue dans le Chapitre 5, Guarma est une île au Nord des Caraïbes. Cette dernière est également accessible depuis le Mexique. Pour s’y rendre, il suffit de se rendre du côté de la zone où se trouve Torquemada dans Red Dead Redemption (là où nous avons tous fait le jeu du couteau, avouez !). Il suffit d’escalader un petit bout de falaise, certains endroits étant à la portée de notre John pour grimper au dessus, et de faire apparaître via le code de triche cité précédemment un nouveau cheval. Ensuite, triple galop vers l’Est !

Au bout d’un certain temps, vous allez tout à coup être plongé dans l’eau, auquel vous sortirez en quelques secondes avec votre fidèle destrier. Ouvrez la carte, vous êtes désormais à Guarma. En effet, l’arrivée soudaine de l’eau a marqué le changement de carte.
Vous pouvez traverser d’Ouest en Est pour ensuite aller au Sud de la carte et rejoindre les véritables zones de Guarma, mais le trajet est long, périlleux, et vous serez obligé d’abandonner votre cheval à un moment donné. La méthode la plus simple est donc de mourir dans la zone. Contrairement au Mexique, vous réapparaitrez au camp de fortune de l’île où Arthur et ses compères se trouvent lors du Chapitre 5.

Que dire sur Guarma ? Pas tant de choses, vous ne pourrez explorer que les proches environs, tomber dans un piège comme votre serviteur (ce qui lui a fait perdre 4 ans d’espérance de vie !) pour vous faire ensuite attaquer par des soldats de l’île.

Vous pouvez également retrouver et explorer la grotte près de la cascade, passage emprunté par Arthur et Dutch dans la mission « Un despote bienveillant », mais vous serez au final coincé par une grille en fer (que vous soulevez normalement avec Dutch dans la mission citée).

En contrebas du camp, vous trouverez un petit village avec quelques PNJ avec qui vous pouvez converser. N’espérez pas aller plus loin, d’un côté comme de l’autre, un ennemi invisible vous attaquera avec des fléchettes et vous tuera dès lors que vous tenterez d’aller explorer Aguasdulces ou de rejoindre le Fort de Cinco Torres.

Ce dossier est à présent terminé. Nous espérons que vous aurez apprécié la découverte du Mexique, qui rappelons-le n’est pas une zone normalement accessible dans Red Dead Redemption II, mais également de Guarma. Même si nous ne pouvons le cautionner, libre à vous de tenter si vous le souhaitez de vous rendrez également des ces zones inaccessibles. Nul doute que Rockstar Games corrigera très prochainement la chose.

D’autres dossiers sont bien entendu prévus et en cours d’écriture sur Red Dead Redemption II, à la fois sur l’aire du jeu et ses différentes régions que sur les différents aspects du scénario. Sachez également qu’une vidéo dédiée sur ce sujet sortira très prochainement sur notre chaîne YouTube, vous permettant de visionner les différentes étapes de notre odyssée Mexicaine et Guarma-éenne !

Passez une bonne journée sur Rockstar Mag’ !

Restez connectés 😉

Tags

A propos Nicolas

Rédacteur sur Rockstar Mag'. Fan des produits et services de Microsoft, de la saga The Legend of Zelda et bien sûr des jeux signés Rockstar Games.

Vous aimerez peut-être

One thought on “Dossier : Découvrons les régions au-delà des frontières de Red Dead Redemption II”

  1. DunsterBang TV dit :

    Bonjours il semblerais que depuis la mise a jour du online on ne peut plus ce rendre au mexique pouvez vous le confirmer ?

Laisser un commentaire

SUIVEZ-NOUS !

Logo Rockstar Mag Black

NE RATEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ DES JEUX ET DES STUDIOS ROCKSTAR !
FACEOOK | TWITTER | YOUTUBE
Réseaux Sociaux Rockstar Mag

SOUTENEZ NOS PROJETS

banniere tipeee

LE CREW ROCKSTAR MAG’

social club

En raison du grand succès du crew de Rockstar Mag nous avons mis en place un second crew pour que tout le monde puisse trouver sa place ! Voici les liens !
Rockstar Mag - Crew 01
Rockstar Mag - Crew 02

VENEZ PARLER EN DIRECT !

banniere tipeee

ROCKSTAR MAG’ EN LIVE

banniere twitch bannier youtube gaming