Dossier : Les deux bureaux retirés de L.A. Noire

DOssier L.A. Noire Les Bureaux Oubliés du Jeu

Alors que L.A. Noire sortira de nouveau dans quelques jours seulement, Nicolas vous propose dans ce nouveau dossier d’évoquer les deux bureaux d’investigation retirés de la version finale du jeu…

Lors de sa sortie en 2011, nous avons pu découvrir les aventures de Cole Phelps à travers plusieurs bureaux d’investigation : la Circulation, la Criminelle, les Mœurs et narcotiques et enfin les Incendies criminels. Sans oublier au début du jeu l’unité de Patrouille, servant avant tout de didacticiel pour le joueur. Mais deux bureaux supplémentaires étaient originellement prévus et même développés, sans finalement voir le jour.

« Bunko » et « Burglary » : la brigade des fraudes et celle des cambriolages, ce sont les deux fameux bureaux d’investigation qui n’auront jamais vu le jour. Originellement, les deux bureaux devaient être inclus dans la version finale de L.A. Noire. Les éléments liés à ceux-ci sont même présents dans le scénario du jeu. Ces deux bureaux se situaient d’un point de vue chronologie à la suite l’un de l’autre, entre la Circulation et la Criminelle.

L.A. Noire

Vous l’aurez compris si vous avez joué à l’époque à L.A. Noire : à la fin de l’enquête « Tombée dans le panneau », après une fusillade mémorable, Cole Phelps apprend sa mutation par le capitaine Gordon Leary. Précisons que, contrairement à la suite, il n’est pas précisé vers quelle brigade notre protagoniste est muté, comme le montre l’image ci-dessus. Suivra un « six mois plus tard » entre ces évènements et la mutation de Cole à la Criminelle, en remplacement de Floyd Rose. Lors du speech du Capitaine Donnelly, ce dernier indiquera même la chose suivante :

Vous le voyez donc sur cette image, Cole était aux Cambriolages avant de rejoindre la Criminelle. Voici donc le déroulement chronologique des mutations de notre protagoniste : de la Circulation, Cole Phelps s’est rendu à la brigade des fraudes, puis aux Cambriolages avant d’arriver à la Criminelle.

Mais que contenaient ces deux brigades ? Pas moins de 11 enquêtes ! Soit pratiquement la moitié du jeu de base, si nous ne comptons donc pas les 5 enquêtes supplémentaires apparues en DLC, qui pour rappel seront parties intégrantes du retour de L.A. Noire le 14 Novembre. Et quelles enquêtes ? Malheureusement, si on peut aisément se faire une idée de ce qu’auraient pu proposer ces enquêtes, aucune véritable information n’est connue.

En revanche, si nous ne le savons pas pour la brigade des fraudes, il semblerait que nous connaissions le partenaire de Cole au sein des Cambriolages : Harold Caldwell. Ce personnage, s’il ne vous dit rien, apparaît dans l’enquête « Le destin manifeste » où Cole vient à sa rencontre pour avoir des informations sur le cambriolage du SS Coolridge. Le fait est que les hommes semblent se connaître très bien, se tutoyant, s’appelant par leur prénom et semblant avoir le genre de bonnes relations entre coéquipiers.

Un autre élément qui pourrait venir soit d’une enquête de la brigade des Fraudes, soit celle des Cambriolages, est une scène dans une des vidéos officielles de gameplay de L.A. Noire proposées par Rockstar Games. Dans la vidéo nommée « Série de Gameplay de L.A. Noire : Monter en grade », quelques secondes de celle-ci montre un homme en cours d’interrogatoire sur son lieu de travail. Sauf que, contrairement à toutes les autres images de la vidéo, cet homme n’apparaîtra dans aucune enquête du jeu final, ni dans les DLC.

S’agit-il d’un suspect dans une affaire lié à l’un de nos deux bureaux d’investigation ? Peut-être bien, peut-être pas. Il pourrait être étonnant de voir une scène dans une vidéo de gameplay qui ne soit finalement pas dans le jeu, mais rappelons que cela arrive tout de même assez fréquemment dans le monde vidéoludique. Le mystère reste entier.

Si dans une interview apparu peu avant la sortie du jeu, Brendan McNamara, fondateur de la Team Bondi (qui pour rappel est le studio Australien qui a développé L.A. Noire) disait ceci :

Nous avons deux autres bureaux – les cambriolages et les fraudes – qui ne sont pas rendu dans le jeu. Actuellement, nous sommes en train de penser à ce que nous pourrions en faire.

Pourquoi ces bureaux n’ont-ils finalement jamais vu le jour ? La réponse officielle apportée par la même personne est la suivante : le jeu ne pouvait ainsi pas tenir sur un seul Blu-Ray. Le contenu qui leur paraissait donc le moins important et/ou intéressant pour le scénario :

Nous avions les bureaux « Bunko » et « Burglary ». « Bunko » sont les affaires de fraudes et « Burglary », c’était juste des gens qui cambriolaient les maisons et volaient des objets. Nous avions onze affaires complètes pour cela, qui étaient écrites et développés dans une certaine mesure, mais il y avait un point que n’avions pas réfléchi : insérer le tout dans un seul Blu-Ray.

Cela est devenu assez prohibitif sur ce point [ndlr : au point de devoir enlever du contenu]. Je pense que nous aurions eu un meilleur arc scénaristique si nous ne l’avions pas fait – les joueurs auraient eu plus de chance d’introduire plusieurs éléments dans le jeu – mais en terme d’expérience globale, je pense que nous avons bien fait.

Vous l’aurez compris, la technologie utilisée dans L.A. Noire, à savoir le Motion Capture et le Motion Scanning, très gourmande, ne permettait à l’ensemble du contenu d’être présent dans un seul Blu-Ray. La possibilité de mettre un deuxième Blu-Ray ne semblant pas possible, le contenu jugé le moins pertinent a été retiré. Cependant, beaucoup de personnes pensaient que ces derniers pourraient, comme les enquêtes supplémentaires, intégrer le jeu par le biais d’un DLC, les premiers propos de l’homme en question faisant naître l’espoir d’une sortie de ces bureaux plus tard en téléchargement payant.

Malheureusement, cela ne sera pas le cas. Il faut savoir que l’entente entre Rockstar Games et la Team Bondi était fortement dégradée dans les dernières années de développement (L.A. Noire est un projet qui a commencé en 2003 !). Les conditions de travail qu’imposait Rockstar à la Team Bondi étaient très mauvaises, la firme étoilée était frustrée de ne pas avoir la main mise sur le contenu créatif du studio qu’ils appelaient « Rockstar Sydney ». Pire, les développeurs s’étant plaints ont vu leurs noms retirer des crédits du jeu par Rockstar Games.

La Team Bondi sera placé en liquidation et dissout quelques mois seulement après la sortie de L.A. Noire ! Et malgré la sortie des enquêtes supplémentaires et d’une version définitive sur PS3, Xbox 360 et PC, ces bureaux ne se montreront pas. Si les joueurs espéraient effectivement une sortie en DLC, Rockstar Games annoncera le 13 Février 2012 via un « Asked & Answered » que L.A. Noire ne verra plus de contenus supplémentaires arriver (tout en évoquant qu’une suite pour ce type de jeu ne serait pas impossible !).

Pour conclure, ces deux brigades resteront à jamais du contenu retiré. La nouvelle édition de L.A. Noire, si elle comprendra bien l’édition définitive avec les enquêtes supplémentaires inclus de base et même du contenu inédit sans oublier « The VR Case Files », ne verra pas, sauf grosse surprise, la mise en place de ces deux bureaux d’investigation.

Nous espérons que vous avez apprécié ce dossier, rappelons que L.A. Noire fera son grand retour sur PlayStation 4, Xbox One, Nintendo Switch, sera optimisé en 4K sur Xbox One X et PS4 Pro et verra une déclinaison « The VR Case Files » sur HTC Vive, le tout pour le 14 Novembre !

Restez connectés 😉

Tags

A propos Nicolas

Rédacteur en chef de Rockstar Mag'. Chevalier à la lame pure et sécatrice ! - Hors-la-loi en quête de redemption & Pirate d'eau douce !

Vous aimerez peut-être

2 thoughts on “Dossier : Les deux bureaux retirés de L.A. Noire”

  1. Liberty93 dit :

    Très bon dossier Rédac’ Chef ! 🙂

Laisser un commentaire

SUIVEZ-NOUS !

Logo Rockstar Mag Black

NE RATEZ RIEN DE L’ACTUALITÉ DES JEUX ET DES STUDIOS ROCKSTAR !
FACEBOOK | TWITTER | YOUTUBE
Réseaux Sociaux Rockstar Mag

SOUTENEZ NOS PROJETS

banniere tipeee

LE CREW ROCKSTAR MAG’

social club

En raison du grand succès du crew de Rockstar Mag nous avons mis en place un second crew pour que tout le monde puisse trouver sa place ! Voici les liens !
Rockstar Mag - Crew 01
Rockstar Mag - Crew 02

VENEZ PARLER EN DIRECT !

banniere tipeee

ROCKSTAR MAG’ EN LIVE

banniere twitch bannier youtube gaming