Leslie Benzies poursuit Rockstar Games en justice

Leslie Benzies poursuit Rockstar Games en justice

Nous apprenions en début d’année que Leslie Benzies, producteur et ex-président de Rockstar North, quittait la fameuse firme étoilée. Ce départ normalement sans incidence risque bien d’avoir bien plus de répercutions que prévu…

Leslie Benzies réclame 150 millions de dollars à Rockstar après son départ qu’il qualifie de « forcé »…

leslie benzies

Dans un communiqué de presse, l’ancien membre de Rockstar Games lâche une vraie bombe à l’encontre des frères Houser. Il est utile de rappeler que Benzies avait pris des congés sabbatiques à partir du 1er septembre 2014 et que, d’après Rockstar, il n’avait pas désiré revenir travailler. Il mettait ainsi fin à son contrat et cette décision n’avait pas fait plus de vagues que ça puisque le studio avait affirmé que cela n’affecterait pas le prochain GTA en développement. La version du principal intéressé est cependant bien différente.

En effet, Leslie Benzies affirme que Rockstar Games a tout fait pour le mettre à la porte. Ce serait la firme étoilée qui l’aurait poussé à prendre cette année sabbatique après le lancement de Grand Theft Auto V. Durant cette période, il aurait découvert plusieurs « supercheries » de Rockstar pour le pousser hors de la compagnie sans toucher le moindre centime de royalties. Il aurait, selon lui, dû toucher pas moins de 150 millions de dollars. Il affirme que les frères Houser auraient délibérément participé à cette tromperie. Pourtant, la plainte déposée par Benzies affirme que ce dernier avait exactement le même contrat que Sam et Dan Houser. Il aurait donc dû, selon lui toucher cette somme.

Plus grave encore, Leslie Benzies affirme que Rockstar aurait menti sur son « non retour » au sein de l’entreprise et qu’il aurait même été chassé des studios lorsqu’il a tenté d’y retourner le 1er avril 2015. Voici un extrait de la déclaration.

 » …Le 1er avril 2015, Mr Benzies s’est retrouvé dans l’impossibilité d’entrer dans ses bureaux à Rockstar North parce que ses accès électroniques avaient été désactivés. Après avoir pu y entrer à l’aide d’un membre de la sécurité, Mr Benzies a reçu l’ordre de quitter les lieux par l’Office Manager de Rockstar North sans qu’il ne donne de raisons ».  

Pourtant, d’après la plainte que Eurogamer a en sa possession, Sam Houser aurait échangé quelques e-mails avec Benzies il y a quelques temps en affirmant : « Je couvre tes arrières. » ; « Très fier que tu sois mon partenaire. » ; « Ensemble pour toujours ! »… Une fausse mise en confiance d’après l’ancien dirigeant de Rockstar North.

La seule façon dont Benzies pourrait toucher la somme qu’il réclame, c’est en passant par un groupe nommé « Allocation Committee » dont Sam Houser est membre. Ce dernier serait le seul à pouvoir accepter ou non de verser de royalties à Leslie Benzies.

Affaire à suivre mais il est triste d’en arriver là surtout que Benzies étaient un membre des plus importants pour l’ensemble des projets de Rockstar Games. Tout n’est pas rose dans l’industrie du jeu vidéo…

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Rockstar Mag et rédacteur sur PS4 France - Joueur PS4, PS3 et PS Vita.

Voir tous les articles de Presidentevil

4 commentaires

  1. Pingback: GTA 6 : Leslie Benzies porte plainte contre Rockstar Games - Ma Chaîne Etudiante

  2. Liberty93

    Très bon article Pres’ 😉
    Depuis le début je sens que cette histoire n’est pas très nette… Maintenant, reste à savoir si Leslie regrette et qu’il cherche à gratter quelques sous, ou s’il y a vraiment eu un coup bas de Rockstar.
    Par la même occasion, si coup bas de Rockstar il y a eu, est-ce justifié ou non ?

    On ne sait pas tout, on nous cache des choses, la vérité est ailleurs 😛

  3. Pingback: Communiqué officiel de Rockstar Games sur Leslie Benzies

  4. Pingback: Podcast - Semaine du 11 au 17 Avril 2016 - Rockstar Mag'

Laisser un commentaire