À la rencontre de Game One sur la PGW 2015

À la rencontre de Game One sur la PGW 2015

Nous avons eu le plaisir de rencontrer une partie de l’équipe de Game One lors de la PGW… 

Pour nos abonnés qui sont derrière nous depuis le début de Rockstar Mag’, vous savez que nous avons une affection particulière envers la chaîne et les équipes de Game One. C’est en toute logique que j’ai tout fais pour pouvoir rencontrer la #TeamG1 sur le salon de la Paris Games Week la semaine dernière.

 

logo game one

 

Game One c’est la chaîne « manga, actu, série, gaming » depuis maintenant 17 ans. Chaque jour, de nombreuses émissions sur le jeu vidéo sont proposées : #TeamG1, #TeamG1 18+, Game One Box, Game One Buzz, Agenda Game One, Game One E-Sport, La Sélec, ou encore Funky Web. 

Lors de la Paris Games Week qui s’est déroulée la semaine dernière, du 28 octobre au 1er novembre, Game One disposait d’un stand (1 A 020 situé dans le Pavillon 1 derrière Nintendo et à côté de Square Enix). La dream team était présente sur le salon avec Julien Tellouck, Marcus, Kayané, Génius, Kythis, ou encore Anh Phan.

Chaque jour, lors de la PGW, des émissions étaient enregistrées sur le salon pour être ensuite diffusées sur la chaîne. Si vous avez loupé quelques moments de cette Paris Games Week, il suffit de chercher les hashtags #PGWG1 sur Twitter ou de regarder les émissions #TeamG1 spéciale Paris Games Week diffusées lors du salon :

 

 

Pour voir toutes les vidéos Game One de la #PGWG1 cliquez ici.

Pour ce qui est des autres émissions de #TeamG1, vous pouvez les retrouver tous les soirs sur la chaîne à 20h35.
De notre côté, nous avons eu la chance de rencontrer Julien Tellouck qui a tout fait pour pouvoir nous offrir une interview de quelques minutes sur le salon. Nous avons pu rencontrer Marcus sur son stand, et prendre une photo avec Damonx, le community manager de Game One, Kayané, la championne française de jeux de combat, et Pierre Boulay qui s’occupe de la réalisation de toutes les émissions de la chaîne. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance de pouvoir prendre de photo et discuter avec Génius, Kythis et Anh Phan.

Avant de vous montrer notre vidéo spéciale Game One sur la Paris Games Week, petit retour sur cette équipe de passionnés qui partagent leur passion avec nous chaque jour.

teamg1

 

 

©Regis Grman

Julien est arrivé en 2002 sur Game One pour remplacer Marcus à la présentation de l’émission « Level One« . Dès décembre 2002, il présentera également la « Game Zone » jusqu’en 2005, date d’arrêt de l’émission.

C’est en 2006 que tout va s’accélérer sur Game One avec l’arrivée du célèbre « Le JT« . Julien Tellouck devient par la même occasion rédacteur en chef et responsable des divertissements de Game One. Il est chargé de tous les contenus jeux vidéo, high tech, séries TV, web, mangas et animes. Cette émission ultra populaire sur la chaîne est remplacée en 2014 par #TeamG1 qui va remporter un succès tout aussi grand.

Il est possible de retrouver Julien depuis 2011 sur Fun Radio, dans son émission « FunGames« , une rubrique sur l’actualité du jeu vidéo.

Aujourd’hui, Julien Tellouck est l’un des animateurs préférés des français.


©Regis Grman

Pour suivre Julien Tellouck :

Site Officiel de Julien Tellouck

 

 

Marcus fait parti des pionniers de Game One. Présent en 1998 lors du lancement de la chaîne, c’est lui qui animait les deux émissions phares : « Level One » et « Game Zone« .
En 2002, il quitte la chaîne pour y revenir en 2007. C’est alors que commence le duo magique « Julien et Marcus« . Depuis 2007, les deux compères apportent leurs visions, analyses, leurs avis dans les différentes émissions de la chaîne.

La carrière de Marcus débute en 1989 en tant que pigiste pour certains magazines de jeux vidéo. Il deviendra ensuite rédacteur. Au fil des années, il débute une carrière dans la télévision en tant qu’animateur, chroniqueur ou rédacteur dans des émissions diffusées essentiellement sur Game One. Son émission « Chez Marcus » diffusée sur No Life remporte également un gros succès.

Marcus est également une personnalité très appréciée des français pour sa générosité et sa gentillesse. Il parcours la France pour participer aux différents rassemblements comme la Japan Expo, la Paris Games Week afin de rencontrer ses fans.

©Regis Grman

Pour suivre Marcus :
 
Site officiel de Marcus

 

 

A seulement 9 ans, Kayané participe à son premier tournois sur Dead or Alive 2 dans lequel elle termine vice-championne de France. En 2002, elle termine première du tournois Fan Festival sur SoulClibur II. C’est alors que va s’enchaîner de nombreuses victoires sur des jeux de combats comme SoulCalibur II, SoulCalibur III, SoulCalibur IV, SoulCalibur V, Super Street Fighter IV, Dead or Alive 5 ou encore Killer Instinct.

En 2012, elle fait ses débuts sur Game One via une émission du « Débat de Game One« . Elle est retenue par l’équipe. Elle fait désormais partie de la #TeamG1.

Pour suivre Kayané :
 
Site officiel de Kayané

 

 

 

©Regis Grman

 

Genius est un des français les plus titrés dans le domaine du jeu vidéo. Il bat le record mondial de Tony Hawk Pro Skater 3 à l’âge de 15 ans. C’est sur Tekken qu’il va tout dominer : 14 fois champion de France. Une fois champion d’Europe et troisième en championnat du monde.
Genius fait parti des rares joueurs qui utilisent des manettes à haut niveau et non des souris/claviers.

Genius rejoint Game One pour faire parti de la #TeamG1 et il participe régulièrement aux émissions Game One Box.

Pour suivre Génius :
 

 

 

 

 

 

 

©Regis Grman

 

 

Kythis commence très tôt le jeu vidéo dès l’âge de 9 ans où elle va jouer à pas mal de jeux : James Bond NightFire, Halo ou encore Unreal: Tournament 2004. Mais c’est avec Call of Duty à 12 ans qu’elle va commencer à percer dans l’e-sport et parvient à faire mieux que certains garçons dans le domaine du jeu vidéo. Malgré son influence dans le FPS, Kythis se dirigera également vers le MMORPG World of Warcraft.

Kythis rejoint la #TeamG1 en 2014. Elle fait maintenant partie de l’équipe de Game One et vous pouvez la retrouver dans certaines émissions Game One Box.

Pour suivre Kythis :
 
Site Officiel de Kythis.

 

 

©Regis Grman

 

Anh Phan est le créateur du Journal Du Geek lancé en 2004. Le but du site est de partager sa passion avec les autres.

Anh Phan est également chroniqueur depuis de nombreuses années sur Game One ou il présente chaque semaine sa chronique high tech dans le JT aux côtés de Julien Tellouck. Il fait désormais partie de la #TeamG1.

Pour suivre Anh Phan :

Site Officiel du Journal du Geek

 

 

 

 

 

 

 

©Regis Grman

 

 

 

TeamG1

La #TeamG1 est composée de Julien Tellouck, Marcus, Kayané, Génius, Kythis et Anh Phan. C’est également le nom d’une émission que vous pouvez retrouver tous les soirs à 20h35 sur la chaîne Game One. Le concept de l’émission est de vous faire découvrir l’actu numérique et partager leurs expériences de gamers.

 

 

ParisGamesWeek_logo

 

C’est donc lors de la Paris Games Week que nous avons eu la chance de rencontrer les équipes de Game One et avoir une interview de Julien Tellouck sur le stand de Game One. Nous remercions encore une fois les équipes de Game OneBaptiste l’attaché de presse de la chaîne ainsi que Julien Tellouck. Ils ont tout fait pour pouvoir nous offrir cette interview malgré leur planning très chargé.

 

.
 

Découvrez dès maintenant notre vidéo spéciale sur ces deux jours de Paris Games Week qui se terminera par l’interview de Julien Tellouck. Malheureusement, nous avons eu quelques soucis techniques sur la vidéo. Nous avons rencontré un problème de son lors de sa réalisation et nous vous prions de nous excuser. Afin de vous permettre néanmoins de suivre les réponses et les observations de Julien Tellouck – qui sont très intéressantes –  nous avons repris sous la vidéo les principaux éléments de l’interview.

 

 

Liberty93 (Rockstar Mag’) : Tout d’abord un grand merci de nous recevoir et de prendre du temps pour Cooldown afin de partager avec nous vos impressions. Tous les ans, la Paris Games Week (PGW) prend de plus en plus d’ampleur, pensez-vous que dans les années à venir elle pourra devenir un rendez-vous incontournable du jeu vidéo en Europe ? 

Julien Tellouck (Game One) : Je l’espère fortement. L’E3 est un salon dédié aux professionnels, pas au public ; c’est un salon qui est indétrônable pour ce point, ça ne changera jamais. La Gamescom est un salon semi-professionnel, semi-public. Dans un premier temps il est ouvert aux professionnels puis après pour le public. Souvent à la Gamescom on voit les mêmes jeux que l’E3, il n’y a pas tant de nouveautés que ça. Il y a 6-7 semaines d’écart entre l’E3 en juin à Los Angeles et la Gamescom en Allemagne en août. Quand tu vois un « call of » à l’E3, tu vois son mode multijoueur à la Gamescom. Au niveau du tempo, c’est mieux la PGW. Pour cette édition, ça a été vraiment le cas avec la conférence Sony. J’espère que ce sera encore le cas dans quelques années.  Mais il ne faut pas oublier qu’en Europe, il y a énormément de salons. Les Britanniques ont fait leur salon qui est l’équivalent de la PGW, il y a beaucoup beaucoup de pays qui font l’équivalent de la PGW en Europe. Nous on est français mais il faut voir les choses au niveau global. Et surtout pour les éditeurs, ce qui compte c’est de faire des annonces importantes. A la sortie de l’E3, la Gamescom n’avait pas grand chose à annoncer de nouveau. Nous on a à Paris une belle conférence Sony, peut-être que cela va avoir une influence incroyable. Le temps d’une semaine Paris est devenue la capitale mondiale du jeu vidéo, on va voir des trailers PGW 2015 partout, on pourrait avoir d’autres conférences l’année prochaine… Mais ça peut changer très vite, peut-être que Sony ne refera pas de conférence ici l’année prochaine, tout est possible.
Une autre chose a changé pour cette Paris Games Week : avant on présentait des jeux de fin d’année, maintenant on a aussi des jeux qui sortiront l’année prochaine, et ça c’est juste énorme. C’est un truc qu’on ne voyait pas dans les premières PGW. Il y a 30 jeux qui sont jouables sur ce salon, qui vont sortir en 2016. C’est juste la sixième édition, faut laisser le temps. Je pense qu’à long terme, à très très long terme, on va arriver sur le salon, sur les jeux jouables,  à l’ampleur de l’E3.

Liberty93 : La PGW est plus tournée vers le public…

Julien Tellouck : Le format de la Gamescom est bien, premier jour conférence, deuxième jour journaliste et troisième jour public. Le fonctionnement de la Gamescom est parfait.  C’est sûr que si on devient un salon professionnel comme l’E3, ça ne sera pas intéressant pour le public. 

Liberty93 : Pour la première fois lors d’une Paris Games Week, nous avons eu droit à une conférence de presse internationale avec une très belle conférence PlayStation. Pour vous, quelle est la meilleure surprise de cette conférence ? Qu’est-ce qui a fait la différence ? 

Julien Tellouck : Sur cette conférence Sony, j’ai pris du recul, on est à Paris on est en France, j’ai vu énormément de Français sur scène, Michel Ancel le créateur de Rayman. Christophe Balestra le co-directeur de Naughty Dog pour la présentation du multi d’Uncharted 4, ou encore David Cage pour l’annonce du nouveau jeu Quantic Dream… Bien sûr il y avait des Japonais mais il y avait beaucoup de Français. Et là je me suis dit « Quelle fierté pour la France, c’est incroyable, c’est génial ! ». Si on prend du recul, on voit que la PGW peut être au niveau des autres salons comme l’E3 ou la Gamescom. En plus, le jeu vidéo français est bien représenté, au-delà d’Ubisoft qui est la troisième ou 4ème référence chez les éditeurs. Cette conférence restera donc un très bon souvenir pour moi.

Liberty93 : C’est une chance d’avoir une chaîne comme Game One qui met tant en avant le jeu vidéo et qui rend les français fier d’aimer et fier de jouer au jeu vidéo.

Julien Tellouck : Ah ben merci ça fait plaisir. A Game One on a une seule volonté, c’est de faire plaisir. On adore le high tech, on adore le jeu vidéo, ça nous passionne. On espère que ça fait plaisir au public. Alors recevoir des messages comme ça merci beaucoup, parce que… on adore ça !

Liberty93 : La grosse exclusivité sur la Paris Games Week c’est la présence de la Réalité Virtuelle sur le salon. Pour la première fois, en exclusivité mondiale, il est possible pour le public de tester un casque de réalité virtuelle comme le PlayStation VR. Vous avez eu la chance de tester ce casque à l’E3 en juin dernier, sans doute ici à Paris également. Pour vous quelles sont vos impressions ? Est-ce que vous croyez en l’avenir de cette réalité virtuelle ?

Julien Tellouck : La réalité virtuelle je l’ai testée à l’E3, à la PGW, c’est un nouvel usage du jeu vidéo. Je ne sais pas trop. Je ne pourrais pas répondre à cette question tout de suite. On a eu plusieurs fois un « Wow effect » par le passé. On l’a vu avec la 3D sans lunette de la 3DS, la Wii avec les manettes sans fil qu’on bouge etc… A chaque fois, on a fait « Wow ! ». Mais à chaque fois, on est revenu dessus plus tard. Dans l’utilisation, dans l’expérience utilisateur, ce sont des technologies qu’on a parfois mis de côté. J’ai aussi testé avant la sortie du film, en « behind closed doors », Avatar chez Ubisoft avec les lunettes 3D. Et au final on a tous joué au jeu vidéo sans lunettes 3D. Ce sont des technologies qu’on a délaissées, qui ont pris la poussière. J’ai peur que les casques de réalité virtuelle prennent ce chemin. Mais on verra, à l’époque j’avais dit que la PSP allait éclater la DS et pourtant c’est le contraire qui s’est passé, alors… 

Liberty93 : Merci encore Julien Tellouck et Game One pour cette interview et bonne continuation pour la suite.

Julien Tellouck : Merci pour cette interview.

©Regis Grman

©Regis Grman

Nous remercions encore une fois les équipes de Game One, ainsi que Julien Tellouck. Ils ont tout fait pour pouvoir nous offrir cette interview malgré le planning très chargé de la chaîne. Remerciement également pour les deux visuels exclusifs offerts par Game One sur la TeamG1 au complète (si dessus) et sur les visuels de chacun des membres de l’équipe.

 

logo game one

 

Tous les soirs à 20h35 vous pouvez retrouver les émissions #TeamG1 sur la chaîne Game One (Chaîne 49 sur Canalsat, 61 sur la Freebox, 35 sur la BBox, 53 sur la Neufbox, 24 sur Numéricable ou encore 29/133 sur la TV d’Orange).

Vous pouvez également suivre la chaîne Game One sur : Facebook – Twitter
Ou directement sur leur site officiel : Gameone.net.

Nous nous quittons avec des photos souvenirs que nous avons eu la joie de prendre lors de la Paris Games Week avec des membres de Game One et de la #TeamG1 !

julien telloucktitre-photo-1

.

IMG_6451titre-photo-2

.

IMG_6363titre-photo-3

.

IMG_6368titre-photo-4

.

IMG_6455Sans titre-2

.

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag’ 😉

A propos de l'auteur

Jeune passionné de jeu vidéo de 22 ans. Créateur de Rockstar Mag.fr, rédacteur sur Cooldown.fr. Consultant et rédacteur sur MCE TV. Suivez moi sur Facebook : https://www.facebook.com/chrisliberty93/ ou sur Twitter : https://twitter.com/Chris_Liberty93?lang=fr

Voir tous les articles de Liberty93