Bannière disant que non, le rachat de Sony et Take-Two n'aura pas lieu

Non, Sony ne compte pas racheter Take-Two

C'est officiel, Sony ne souhaite absolument pas acheter Take-Two Interactive. La maison-mère de Rockstar Games reste indépendante jusqu'à preuve du contraire.

Suite et fin de la rumeur du moment. Après avoir enflammé la Toile durant près de 48 heures, le verdict est tombé. Non, non et non, rien de tout cela n'était vrai. Take-Two Interactive n'est pas (et n'a jamais été) en pourparlers pour se faire racheter. Et c'est l'acheteur désigné, Sony, qui l'affirme.

Et dans le même temps, nous nous y attendions. Comme nous vous le précisions très récemment, l'origine de cette rumeur est infondée. Il s'agissait du travail de journalistes financiers, Sue Chang et Chris Matthews pour ne pas les citer, qui reprenait les propos d'un certain Joel Kulina. C'est notamment Matthews qui est à l'origine de l'explication que nous avions rapporté :

Take Two a commencé à prendre de la valeur au point d’être en tête du S&P 500. […] J’ai simplement cherché à comprendre les raisons de cette hausse soudaine.

Pour rappel Kulina, qui est analyste financier chez Wedbrush Securities, aurait évoqué avec les deux journalistes de MarketShare l'éventuel rachat de Take2 par la maison-mère de PlayStation. Une information lourde de conséquences qui a permis à l'action en bourse de Take-Two Interactive de fortement grimper.

Sauf que Kulina n'aurait rien dit de tout cela. Il dément même fermement être à l'origine de cet rumeur :

Il s’agit simplement de spéculations financières non confirmées. […] Je ne suis pas la source de toute cette histoire. Je ne vois pas qui aurait pu me citer puisque je n’ai parlé à personne au téléphone, à moins que quelqu’un ait vu la note que j’avais écrite.

Jusqu'ici, nous n'avions pas eu un seul commentaire de la part d'une partie ou de l'autre dans cette affaire. Et si la firme américaine est restée muette sur le sujet, l'entreprise d'origine japonaise a quant à elle admis que cette histoire était fausse. D'après ces propos relayés par VentureBeat et Yuji Nakamura, Kulina aurait bel et bien raison. Nakamura est journaliste chez Bloomberg, soit dit en passant.

Tout le monde y compris Wedbrush le savait déjà, mais retenez ça : Sony m'a confirmé qu'il n'y avait « aucun fondement » dans les articles disant qu'il allait acquérir Take Two

Très bonne après-midi sur Rockstar Mag' !