Take Two Interactive Loot Boxes

Take-Two n'a (toujours) pas de problème avec les loot boxes

La polémique autour des loot boxes, ces packs de contenus aléatoires achetés avec de l'argent réel, continue de faire la une de la presse vidéoludique. Même si cette dernière pointe du doigt cette pratique, force est de constater que les éditeurs y sont assez favorables. La maison-mère de Rockstar Games, Take-Two Interactive, en est convaincue : ce type de microtransaction ne leur pose pas de soucis.

En effet Strauss Zelnick, le président-directeur général de la firme, l'affirme face à ses actionnaires : le principe des loot boxes serait « parfait ». Il faut dire que ce patron a la langue bien pendue. Non content d'avoir révélé la fin de la bêta de Red Dead Online pile la veille de la sortie de sa version « finale », il n'hésite pas à commenter de façon favorable un sujet aussi brûlant que les lootboxes.

Comme le rappelle Jeuxvideo.com, ces propos sont liés à l'actualité. Un sénateur américain du nom de Josh Hawley a proposé il y a dix jours une loi réglementant fortement les loot boxes au États-Unis, dans un souci de protection des individus les plus jeunes. Une telle mesure est déjà présente dans des pays comme la Belgique, mais cela n'empêche pas Take-Two de réitérer les mêmes propos sur le sujet qu'il y a un an et demi.

Comme il le dit lui-même, les loot boxes ne représenteraient que 3% des revenus de la société. Autant dire une goutte d'eau lorsqu'on les compare à ceux des microtransactions de Grand Theft Auto Online pour ne citer que lui. Toutefois, il en défend le principe en le considérant comme étant « raisonnable » voire même, comme cité plus haut, « parfait ». Visiblement, Take-Two Interactive ne considère pas ces systèmes comme des jeux d'argent.

Espérons que le jeune et brave sénateur Howley arrivera au bout de son projet de loi. Il suffit de prier pour que les lobbyistes du jeu vidéo tels que l'Electronic Software Association ou ESA ne viendront pas y mettre leur grain de SELL...

Bonne après-midi à tous sur Rockstar Mag' !


Take Two Interactive Loot Boxes

Take Two Interactive : L'éditeur n'est pas contre les loot boxes !

Take Two enchaîne les déclarations qui ne sont pas forcément bonnes et rassurantes pour l'avenir...

Après les microtransactions, ou encore la future mort des jeux en boîte, Take Two lâche une nouvelle bombe inquiétante !

 

Mais qu’est-ce qu’il se passe du côté de chez Take Two Interactive? Depuis quelques semaines, la firme américaine ne cesse d’inquiéter les joueurs et les fans des studios 2K et Rockstar. 

Début novembre, Strauss Zelnick, le CEO de Take Two annoncé lors du bilan financier de l’entreprise, que tous leurs futurs jeux bénéficieront de microtransactions, même en solo. 

Pas plus tard que cette semaine, lors de la 21e Technology, Media & Telecom Conference l’actuel président de Take Two, Karl Slatoff a annoncé que la firme ne croyait pas en l’avenir des jeux en boîte

Toujours lors de cet événement, notre même Karl vient d’annoncer que Take Two n’avait rien contre les loot boxes, car certaines peuvent très bien s’implanter dans certains jeux. De quoi faire bien peur pour ceux qui attendent des jeux comme Borderland 3, Red Dead Redemption II, ou un nouveau Bioshock...

 

Dans certains jeux, les loot boxes sont une fonctionnalité facultative qui permet d’obtenir des objets virtuels pour améliorer l’expérience vidéoludique. Il ne s’agit aucunement de jeu d’argent. Selon la façon dont est conçu le jeu, certaines loot boxes peuvent être débloquées [en jouant], d’autres peuvent être achetées.

Dans certains jeux, elles contiennent des éléments qui aident à progresser ; et dans d’autres, elles sont optionnelles et ne sont pas obligatoires pour avancer ou atteindre un objectif. Dans les deux cas, c’est le joueur qui décide.

Karl Slatoff - Directeur de Take Two Interactive

 

Espérons que le scandale sur les loot boxes avec Star Wars Battlefront II feront réfléchir les éditeurs et surtout Take Two. Espérons surtout que Rockstar n'entre pas dans le système de sa maison mère... Affaire à suivre.

Bonne journée à tous sur Rockstar Mag' :)