[Dossier] Ils ont osé s'en prendre à Rockstar... Ils n'auraient pas dû !

Depuis 1997, Rockstar cherche à s'imposer dans le monde du jeu vidéo. Depuis quelques années, on peut considérer cet objectif comme atteint, vu les productions exceptionnelles que la firme étoilée nous a proposé. C'est principalement depuis 2001 et le fameux Grand Theft Auto III que Rockstar s'est imposé dans le domaine du jeu vidéo.

Lorsqu'une firme domine , qu'elle n'est pas inquiétée, cela créer des jalousies, des rivalités, et pas mal d'autres choses qui font parti du monde du business. Voici quelques exemples de personnalités, presses, ou autre studios qui ont eu la prétention de vouloir troller Rockstar. Ils n'auraient surement pas dû !

 

  • Official PlayStation Magazine

psm

 

On commence donc avec le magazine PlayStation officiel. En 1997, à la sortie de Grand Theft Auto, le magazine consacre un petit test, comme à ses habitudes, du jeu qui fait beaucoup parler de lui avant sa sortie. Il reçoit la note de 2/10 par le magazine. Les critiques fusent puisque le magasine considère le jeu comme « un amalgame de Lego aux couleurs psychédéliques quasi injouable » et qu’il s’agit d’une véritable honte. Quelques années plus tard, avec l'arrivée de Grand Theft Auto IV, les lignes du magazine ont bien changés, puisque le magazine considère la série GTA comme l'une des meilleures jamais sorties.

 

  • Gameblog

Chez Gameblog c'est un peu le même constat que le magazine officiel PlayStation. Pour eux, le jeu est considéré comme du « foutage de gueule ». Là encore, un discours qui change 15 ans plus tard avec la sortie de Grand Theft Auto V qui est pour le site, sans doute le jeu "le plus attendu de cette génération de consoles. Trois lettres et un chiffre romain pour un titre qui a tout d'un monument : GTA V". Ils iront même jusqu'a dire en conclusion que "la seule chose qu'on peut vraiment reprocher à ce titre tellement généreux, soigné dans ses moindres détails, c'est de sortir pour la rentrée, mettant en péril le premier trimestre de bon nombre de lycéens".

 

  • Alec Baldwin

alec-baldwin

Vous l'avez sans doute déjà vu dans des films comme Pearl Harbor, Bettlejuice, Aviator ou encore Les Infiltrés. Alec Baldwin est un acteur américain ayant une carrière bien remplie.

En 1998, Rockstar demanda à Alec Baldwin de prêter sa voix à un des personnages de GTA 2. Proposition que ce dernier va refuser. Ayant quelques soucis avec la presse, il ne souhaite pas prêter sa voix à un personnage tueur de flic. Pour lui cela n'aiderait pas à sa réputation. Pour lui, le rôle ne vaut pas la peine d’entacher sa réputation pour un jeu qui n'a sans doute aucun avenir... Vu le succès de la série, il aurait du accepter le rôle.

 

Leland Yee

leland-yee-arrested

 

Leland Yee est un sénateur de l’état de Californie qui a fait parler de lui dans sa lutte contre la violence dans les jeux vidéos. Bien entendu, Rockstar et Take Two sont les principales cibles de cet homme qui a tout fait pour interdire les jeux de la firme étoilée. Il a débuté sa carrière avec le hot-coffee de GTA San Andreas. C'est soit disant, un homme qui lute contre la violence, la corruption, les menaces présentes dans les jeux vidéos. Il a tout d'un parfait citoyen américain. Mais en apparence seulement.

En mars 2014, l’homme a été arrêté par des agents fédéraux pour des affaires de corruption publique. Quelques jours plus tard on apprend que le trafic d’arme vient s’ajouter à la liste des chefs d’accusation. Le sénateur risque entre 5 et 20 ans de prison et une amande de 250.000$. Comme quoi ... Il aurait joué un bon rôle dans la série GTA !

 

  • Lindsay Lohan

lindsay-lohan-2011

 

Revenons en décembre 2013. Cela fait un peu moins de trois mois que Grand Theft Auto V est sorti et une polémique arrive grâce à Lindsay Lohan.

Cette dernière accuse Rockstar de s’être inspiré de son physique ainsi que de son personnage dans pas moins de trois moments dans le jeu !

  • La première fois serait pour l’artwork principal de Grand Theft Auto V avec la belle blonde et son smartphone sur la plage !
  • La seconde fois serait pour la mission secondaire « Sex-Tape » où Franklin doit prendre en photo une starlette de Vinewood en plein moment de plaisir dans la cour d’un hôtel. Il s’avère que l’hôtel en question est une parodie de l’hôtel « le Chateau Marmont » dans lequel Lindsay Lohan a vécu pendant quelque temps.
  • Enfin, la dernière apparition serait un événement aléatoire ou une autre starlette de Vinewood nous demande de l’aide pour échapper au paparazzi… Car cette dernière n’est pas maquillée et ressemble à … Rien.

Pendant quelques mois on ne sait pas si la starlette américaine va franchir le pas ... Mais en juillet 2014 c'est officiel. Lindsay Lohan attaque Rockstar pour l’artowrk de la blonde en bikini (qui est inspiré de Kate Upton) et pour la fille qui fait quelques galipettes au bord de la piscine.

En septembre 2013 Rockstar décide de réagir pour la première fois. Pour eux le procès est : "une blague, et uniquement à but publicitaire". Très peu d'informations fuitent du procès pour le moment. Mais ce dernier semblerait tourner en faveur de la firme étoilée. Affaire à suivre.

 

  • Ubisoft

troll-watch-dogs-gta-5

 

On termine le petit dossier avec Ubisoft et Watch Dogs qui s'annonçait être le grand rival de Grand Theft Auto V en cette année 2013.

Ubisoft a eu la prétention de croire qu'ils pouvaient rivaliser et même battre Rockstar sur son terrain de jeu favoris : Le GTA-Like et surtout ... Grand Theft Auto V. Mais voilà ... On attaque pas le patron aussi facilement. Quelques semaines avant la sortie de Watch Dogs, Ubisoft balance l'image juste au dessus. Disant aux joueurs que deux mois suffisent pour visiter Los Santos et qu'il fallait lâcher GTA V pour Watch Dogs dès le 21 novembre 2013, date de sortie de Watch Dogs.

Mais les choses vont se compliquer pour Ubisoft. Vu l'énorme succès de GTA V qui bat tout les records de ventes. Un milliard de chiffre d'affaire en 3 jours. 10 millions de jeux vendus en une semaine. Du jamais vu dans l'histoire du jeu vidéo et le jeu se vend toujours aussi bien semaines après semaines. Ce succès fait peur à Ubisoft qui décide de repousser son Watch Dogs soit disant pour régler les derniers détails. Le jeu est repoussé de 6 mois ! Étonnamment long pour des "derniers détails".

Le mois de mai 2014 arrive. Watch Dogs sort, accompagné d'un petit succès satisfaisant pour Ubisoft... Pour quelques heures seulement ! Très vite un arrière gout désagréable touche le trois quarts des joueurs qui cherchent ou sont les promesses d'Ubisoft. Le jeu est beaucoup moins beau, répétitif, et à des années lumières de GTA V au niveau technique.

Aujourd'hui l'échec d'Ubisoft se constate dans les magasins de jeux vidéos avec les innombrables copies du jeu sur PS4, One, PS3 et 360 disponibles dans les rayons occasions. Mais aussi au niveau des ventes.

  • 45 millions de GTA V vendu sur PS4, One, PS3 et 360 depuis septembre 2013
  • 10 millions de Watch Dogs vendu sur PS4, One, PC, Wii U, PS3 et 360 depuis mai 2014.
  • 19.27 millions de GTA V vendu sur PS3 en 16 mois.
  • 14.96 millions de GTA V vendu sur X360 en 16 mois.
  • 1.60 millions de Watch Dogs vendu sur PS3 en 8 mois.
  • 1.12 millions de Watch Dogs vendu sur X360 en 8 mois.
  • 7.02 millions de GTA V vendu sur PS4 en 2 mois.
  • 3.12 millions de GTA V vendu sur One en 2 mois.
  • 3.50 millions de Watch Dogs vendu sur PS4 en 8 mois.
  • 1.30 millions de Watch Dogs vendu sur One en 8 mois.

Ubisoft ne s'amusera sans doute plus à faire des coup de pubs comme celui de Watch Dogs à l'avenir.

 

Bonne fin de journée à tous sur Rockstar Mag' ! ;)  

 


Alec Baldwin refuse un rôle GTA 2

Alec Baldwin a refusé un rôle dans un Grand Theft Auto

Vous l'avez peut être vu dans Pearl Harbor, ou encore dans Braqueurs Amateurs car sa filmographie est assez longue... Alec Baldwin a récemment répondu dans a des questions dans une interview accordée au site IndieWire ou il nous apprend que Rockstar Games lui avait proposé dans le passé un rôle pour doublé un personnage dans un Grand Theft Auto. Mais l'acteur américain a préféré refusé :

« Il y a très longtemps, les créateurs de Grand Theft Auto m’ont approché afin que je prête ma voix à un mafieux dans Grand Theft Auto 2.
Ils m’ont proposé une somme d’argent incohérente en échange d’une journée de travail. […]
J’ai refusé car le personnage était un tueur de flic. Et je ne voulais pas toucher à ça à cause de ma réputation. J’ai suffisamment de problèmes avec la presse comme ça. »

Il y a très peu de chances pour que ce soit GTA 2 puisque les deux premiers opus de Grand Theft Auto (London 69 & 61 compris) contiennent pratiquement aucun dialogue. Cependant il est probable que se soit pour GTA III, Vice City ou San Andreas. Une opportunité que l'acteur doit regretter aujourd'hui !

Bonne soirée sur Rockstar Mag' !